Allégements fiscaux pour les obèses
Journal le Soleil du 04 avril 2002 p. A 11

Sujet: Du terrorisme anti "obésité"

On peut y lire:

Washington (AFP) - Les personnes obèses ou souffrant d'hypertension pourront déduire dans certaines conditions leurs dépenses médicales engagées pour perdre du poids, a annoncé le fisc américain (IRS).

Ces déductions concernent «les droits d'inscriptions payés pour certains programmes de perte de poids», y compris les livres et les manuels, à l'exception toutefois de la nourriture allégée.

La participation à ces programmes doit être fondée sur le plan médical et non simplement motivé par «l'amélioration de la santé générale ou des apparences», précise l'IRS dans un communiqué publié hier.

Seule sera déductible fiscalement la partie des dépenses non prises en charge par une assurance médicale privée, à condition également que ces dépenses excèdent 7.5% du revenu annuel imposable.

L'Association américaine de l'obésité (AOA) faisait pression depuis longtemps en faveur d'un tel changement.

Chaque année, l'obésité, une maladie chronique, coûte environ 100 millions $ au système de santé américain. Environ 300 000 Américains meurent de maladies qui lui sont directement liées : affections cardiaques, diabète, arthrite.

Environ 40 millions d'Américains, plus d'un quart des adultes et environ un enfant sur cinq, sont considérés comme obèses.

Enfin, plus d'un adulte sur deux (55%) aux États-Unis est soit obèse, soit souffre de surcharge pondérale.

AOA Shapes IRS Tax Deduction Policy on Weight Loss Programs
A Taxpayer's Guide on IRS Policy to Deduct Weight Control Treatment
Loss Programs As a Medical Expense
The following are interpretations of the American Obesity Association regarding the IRS policy
Jenny Craig, International - Jenny Craig, Inc. Supports IRS ...
Fom medical deduction. Weight Watchers
NutraSweet® and the NutraSweet symbol, are registered trademarks of NutraSweet Property

Mon commentaire

Le directeur exécutif, Morgan Downey, de l'Association américaine de l'obésité se compare à Osama Bin Laden. Et cette association se compare au groupe terroriste al-Qaida. Elle est une association d'extrémistes anti-obésité.

Ce sont tous des gens maigres qui forment cette association et qui ont naturellement une haine viscérale envers les personnes qui sont enrobées. Ce sont des pseudo-spécialistes dont les jugements sont plus influencés par leur préjugés négatifs concernant l'embonpoint que par des faits scientifiques neutres.

L'embonpoint est la conséquence d'un péché. C'est de la faute, des personnes, si elles ne sont pas minces et athlétiques. L'embonpoint est un signe de mauvaise volonté et de laisser-aller. Il faut donc, mettre un incitatif fiscale pour que les gens sortent du péché et commencent à se prendre en main pour perdre du poids.

D'après ces extrémistes, l'obésité constitue le problème de santé numéro un.  La surcharge pondérale serait responsable de 99% des maladies. Si tout le monde était mince, tout le monde serait exempt de maladies. Nous mourrions tous à l'âge de 120 ans. Mais en réalité, si on ferait une étude statistique pour comparer le pourcentage de personnes qui ne sont pas en santé entre celles faisant partie des minces et celles faisant partie des plus enrobés. Le pourcentage de malades serait plus élevé chez les personnes faisant partie des minces. Mais comme au total, il y a plus de personnes enrobées, il y a proportionnellement  plus de personnes qui se retrouvent être malades parmi cette catégorie de personnes. L'association entre la maladie et l'embonpoint, c'est trop facile à faire et simpliste. Les personnes souffrent d'une maladie, n'ont pas à cause de leur poids, mais parce que la maladie fait parti de la réalité humaine. Une population à 100% en santé, c'est utopique. 

Mais dans tout cela, il faut considérer le fait que cette association est à la solde des compagnies pharmaceutiques. Elle est financée par l'industrie pharmaceutique et de l'amaigrissement en général. Et cet article nous le démontre bien. Ainsi, les allégements fiscaux sont un incitatif pour que les gens adoptent une méthode d'amaigrissement. Ce qui sera très profitable à cette industrie qui génère déjà d'énormes profits. Alors, depuis quand un gouvernement, en plus d'offrir des abris fiscaux aux entreprises privées, peut se permettre d'adopter une décision qui favorisera uniquement l'augmentation des profits de l'industrie de l'amaigrissement. 

En effet, cette décision ne fera pas baisser les dépenses du gouvernement concernant la santé. Il n'y aura pas moins de gens malades, parce que certains d'entre eux décident de perdre du poids. De toute façon, les gens qui ont fait plusieurs régimes dans leur vie ont une santé plus fragile que ceux qui en n'ont jamais fait..

Les associations " fat acceptance", sont là pour défendre le bien des personnes qui ont de l'embonpoint. Elles sont altruistes et emphatiques. Tandis que, cette association américaine de l'obésité, défend les intérêts financiers de l'industrie de l'amaigrissement. Elle n'a donc aucune crédibilité. C'est une mafia.

Donc, quand les médias nous arrivent avec des reportages qui dramatisent  l'obésité, vous savez d'où cela vient. Ça vient de gens qui veulent faire de l'argent avec vous.


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2002, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.