Cancer du sein - Attention à la prise de poids excessive lors de la grossesse
Journal le Soleil du 11 avril 2002 p. A 10

Sujet: Criminel et irresponsable 

On peut y lire:

San Francisso (AP) - Une prise de poids supérieure à 17 kilos pendant la grossesse pourrait augmenter les risques du cancer du sein après la ménopause, selon une nouvelle étude américaine.

Il y a longtemps que les médecins connaissaient le rôle favorisent de l'obésité dans la survenue d'un cancer du sein. Mais jusqu-là, ces derniers présumaient que le poids était en soi mauvais.

Ces nouveaux travaux, rendus publics lors du congrès de l'Association américaine pour la recherche sur le cancer (AACR), qui s'est tenu à San Francisco, soulignent que la prise excessive de kilos pendant la grossesse serait particulièrement risqué.

L'étude fait apparaître que les femmes prenant plus de 17 kilos pendant leur grossesse présentent 40% plus de risque de développer ce cancer au moment de la ménopause que les femmes enceintes qui grossissent normalement.

Physiologiquement, les cellules graisseuses fabriquent des oestrogènes. De nombreux scientifiques pensent que cet excès d'hormones serait à l'origine de la hausse du risque. La Dre Hilakivi Clarke, chercheuse à l'Université Georgetown et première auteure de l'étude de l'étude, avertit qu'une poussée d'oestrogènes pendant la grossesse est très préjudiciable. Ces hormones sont dangereuses alors que les seins se développent. 

La Dre Eugenia Calle, directrice du département d'épidémiologie analytique de la Société amérciaine du cancer (ASC), également extérieure à l'étude, s'interroge, tout particulièrement si les femmes n'arrivent pas à perdre les kilos superflus après avoir accouché.

Selon la Dre Calle, les femmes qui prennent de 13 à 20 kilos à l'âge adulte multiplient leur risque environ par deux. Elles doivent idéalement maintenir leur poids de jeunesse.

Dans le cadre de ses travaux, la Dre Leena Hilakivi Clarke a étudié 4020 femmes ménopausées vivant en Finlande, parmi lesquelles 185 ont développé un cancer du sein aux alentours de l'âge de 58 ans.

Selon l'Institut américain de médecine, il est conseillé à une femme trop maigre de prendre de 13 à 18 kilos pendant sa grossesse, une femme de poids normal de 11 à 16 kilos et une femme trop grosse de sept à 11 kilos.

Mon commentaire

Évidemment, ce genre d'étude statistique est commandé et financé par l'industrie pharmaceutique ou de l'amaigrissement. L'objectif est de créer de toutes pièces des arguments pour justifier leur lutte contre l'embonpoint. Lutte qui a comme seul but de faire la grosse passe d'argent. Donc, il est rentable de rendre l'embonpoint responsable de toutes les maladies.

Allégements fiscaux pour les obèses

Mais, avec cette autre étude bidon, ils vont trop loin. Ils s'attaquent au bien-être des bébés à naître. Pour mettre un enfant au monde en santé, la femme doit bien se nourrir. Bien manger et manger toujours à satiété, pour donner toutes les chances au bébé de naître en bonne santé. La femme qui fait un régime durant sa grossesse a des carences alimentaires qui nuisent au bon développement du foetus. 

En ce sens, il y a l'organisme OLO qui existe pour encourager les femmes enceintes à bien manger pour que leur bébé soit en santé. Il est donc criminel de menacer les femmes avec le cancer du sein, si elles engraissent trop durant leur période gestation. Car, ce n'est pas, mais vraiment pas le moment pour être obsédé par la minceur.

Une femme qui fait le choix de devenir mère doit faire le deuil de son corps d'adolescente et assumer qu'elle va beaucoup engraisser. Chose difficile à faire dans notre société qui met beaucoup de pression sur les femmes pour qu'elles demeurent minces et athlétiques.

Finalement, c'est une démarche scientifiquement malhonnête de faire une association entre une maladie et un éléments sur lesquels personne n'a de pouvoir dessus. Aucune femme peut choisir du comment de kilo elle va engraisser durant sa grossesse. C'est la nature qui décide de la quantité de kilo qu'elle va prendre. Elle fait pour le mieux pour assurer que le bébé soit le plus en santé possible. La nature ne se trompe pas souvent. Si la nature à décider que la femme serait plus ronde après avoir eu des enfants, c'est pour le mieux aussi pour sa santé.

Cancer du sein: une prise de poids excessive pendant la grossesse pourrait être un facteur de risque


Les sujets précédents :
Allégements fiscaux pour les obèses
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2002, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.