Liposuccion 300 dollars de rabais
Journal de Montréal du 17 avril 2002 p.38

Sujet: La mutilation physique en spécial 

On peut y lire:

SPÉCIAL PRINTEMPS

Liposuccion 300$ de rabais

Épilation au laser - À partir de 39$/session - Aucuns frais d'ouverture de dossier - Consultation gratuite

Les Cliniques Dr Prescott et associés Omnipraticiens

Montréal : 1832, Sherbrooke O. Tél.: (514) 935-6616 1 800 935-6616

Joliette : 445, Saint-Viateur Tél.:(450) 759-4222

Cliniques affiliées : Groupe médical Biotronics Montréal :  1300, Sherbrooke Est Bureau 305 Tél.: (514) 642-7373

Laval : 1536, Curé-Labelle Bureau 102 Tél.: (450) 687-0349

Offre en vigueur jusqu'au 30 juin 2002

Mon commentaire

Dieu du ciel, «300 dollars de rabais sur la liposuccion», cela dépasse les bornes. Un rabais sur une intervention effectuée sur le corps humain, comme on ferait un rabais sur le débosselage de la carrosserie d'une automobile. C'est un très grand manque de respect envers le corps humain. La chaire humaine qui est ramenée au niveau d'un vulgaire matériel.  

Par ailleurs, la liposuccion doit être interdite, parce que c'est un acte anti-médical. Anti-médical, dans le sens qu'elle s'attaque à l'intégrité physique du corps humain. La médecine a comme mission de préserver la santé de la population. Dans cette optique, la santé d'une personne est plus importante que son désir de modifier l'apparence de son corps. La santé d'une personne est plus importante la mode de la  minceur.

En d'autres mots, le Collège des Médecins n'est pas là pour satisfaire le besoin des femmes à se conformer aux critères de beauté du moment. Ils se disent bêtement, que si les femmes veulent cela on va leur offrir. Par la suite, pour s'en laver les mains, ils rendent les femmes responsable de leurs choix en les avertissant, légèrement, des risques au début. Puis finalement, si les femmes ont des complications, elles avaient  juste à ne pas vouloir subir une liposuccion. 

Cela ne revient pas à la femme de choisir ou pas de subir une liposuccion. Car, elle n'a pas la capacité d'évaluer les risques et le bien-fondé de celle-ci. Elle n'a pas les connaissances pour faire ce choix. Et surtout pas dans ce cas ci, en effet, les femmes sont loin d'être placer dans situation pour prendre une décision éclairée. Car, elles souffrent toutes d'anorexie. L'anorexie étant d'ailleurs, une haine que porte la femme envers son tissu adipeux ou ses rondeurs. 

Il est donc impossible, à une femme fortement perturbée mentalement, de faire un choix adéquat pour sa santé. Ainsi, pour une anorexique, se faire liposuccer c'est normal, c'est même génial. Cela entre parfaitement dans le cadre de sa psychose. Évaluer les risques, c'est la moindre de ses préoccupations.

La médecine n'est pas là pour embarquer dans la psychose de certaines femmes, pour renforcer et nourrir leur psychose. Le Collège des médecins doit donc interdire la liposuccion, parce que éthiquement parlant, il est inacceptable d'arracher sur le corps humain un tissus qui a des rôles hormonaux.

- Le tissu adipeux est relié au système énergétique avec le glucagon et l'insuline

- Le tissu adipeux transforme les androgènes en oestrogènes et entre dans la production de la prolactine lors de l'allaitement. La culotte de cheval est un caractère sexuel secondaire, elle contribue à exister l'homme sexuellement. Donc, la liposuccion s'attaque à l'intégrité sexuelle de la femme.

Nous pouvons donc compare la liposuccion à l'existions du clitoris. Un ayant pour but d'enlever le plaisir sexuel chez la femme et l'autre ayant pour but de désexualise le corps de la femme. 

C'est une situation intolérable. Il faut que le collège des médecins oblige les omnipraticiens à se contenter d'être des omnipraticiens. Ainsi, en les laissant faire de la chirurgie esthétique, on leur ouvre la porte à la médecine commerciale. Conséquence, ces médecins perdent le sens du don de soi qu'implique cette profession. Ils optent pour la logique de l'homme d'affaire qui recherche la rentabilité et les profits. Ce Dr Prescott et le Dr Dupuis et cie, sont devenus avec le temps de sales profiteurs. 

Vers la page sur le Doc Dupuis

Leur recherche du profit place le bien-être de leurs clientes en dernier. Plus, il y a de profits à faire, plus ils se perçoivent bons, correctes et honnêtes et plus ils vont le laisser paraître. Plus, il y a de profits à faire, plus ce qu'ils font leur semble être dépourvu de risques de complications et plus ils vont le prétendre. Plus, il y a de profits à faire, plus ils se sentent sûrs de ne pas faire d'erreurs et plus ils le prétendent.

Pis en plus de tout cela, parce qu'ils sont des médecins membres de l'ordre du Collège des médecins, il faut les respecter et les écouter religieusement. Ils sont des êtres respectables. Comment nous appellerions cela, un médecin qui est parfaitement conscient que ce qu'il fait est nuisible pour une femme et qui continue à la faire seulement pour l'argent ?  Pour moi, il est à la fois un voleur et un agresseur. Le Dr Dupuis et Prescott ne mérite aucun respect, ils sont des dangers publics, 

Alors, quoi penser du collège des médecins qui laissent faire ces méchants malades mutilés les femmes anorexiques. Il ne peut être que corrompu à l'os. Il protège uniquement les intérêts financiers de leurs membres. Cet ordre professionnel n'a pas de légitimité d'existe. Comme la santé de la population est en danger, il faut qu'il soit dissous pour faire place à une autre administration plus compétente.

Un ordre professionnel, qui encourage et valide l'obsession la minceur dans sa forme la plus extrême, n'a pas raison d'exister. Dans le contexte actuel de la refonte du code de déontologie des médecins, j'ai eu une discussion avec le Dr André Garon, il m'a dit qu'ils n'ont pas l'intention d'interdire la liposuccion. Ils n'ont pas d'opinion sur cette pratique, ils laissent ses médecins penser et faire ce qu'ils veulent. Si les femmes veulent cela, pourquoi les empêcher de faire cela? C'est un laxisme inacceptable.

Nous avons jusqu'au 10 mai pour envoyer un commentaire au président de l'office des professions du Québec  pour faire changer les choses. Comme ce code change tous les 20 ou 30 ans, il ne faut pas raté cet occasion. 

Vers la présentation du code de déontologie des médecins

Je vous suggère de lui envoyer ce message :  

- Cliquez pour ouvrir la fenêtre d'un nouveau message dans votre logiciel de courriel

- Écrivez dans le sujet : Liposuccion

- Écrivez au début : À monsieur Jean-K Samson

Puis fait un copier coller ce texte :

Je suis d'accord avec M.Breton, le nouveau code de déontologie doit interdire la liposuccion pour les raisons qu'il explique dans une page web à l'adresse suivante: avril02c.htm

- Écrivez votre nom et prénom, votre adresse postale, votre numéro de téléphone et votre adresse de courriel

- Et cliquez sur envoyer.

Tout ce que vous envoyez à l'office des professions est tenu confidentiel.

Complément d'informations

Heather - Beauty and Women's Health
Plastic Surgery & Body Dysmorphic Disorder ...
Est-ce qu'avant de subir une chirurgie esthétique la femme devraient consulter un psychiatre ?
Should have ascertained [her] mental condition before performing the surgeries.
Golden Girl Uma admits to having Body Dysmorphic Disorder (BDD
A woman who wanted liposuction but could not afford it used a knife to cut her thighs and tried to squeeze out the fat
Psychiatrists may be able to help image-obsessed
Women: Liposuction of Hips


Les sujets précédents :
Cancer du sein - Attention à la prise de poids excessive lors de la grossesse
Allégements fiscaux pour les obèses

La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2002, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.