Les appareils de stimulation musculaire Abtronic sont retirés du marché par le Bureau de la concurrence
Communiqué de presse du bureau de la concurrence émis le 16 décembre 2002

Sujet: La honte 

On peut y lire :

OTTAWA, le 16 décembre 2002 – Les consommateurs canadiens ne seront plus dupés par de fausses indications de perte de poids et de raffermissement musculaire qui les incitaient à acheter deux appareils de stimulation musculaire électroniques, le Abtronic et le Abtronic Pro de Thane Direct Canada Inc. (Thane). Dans un consentement enregistré au Tribunal de la concurrence, Thane a accepté de rembourser aux consommatrices et aux consommateurs le coût total des appareils.

Thane a vendu ces deux appareils par des infomerciaux à la télévision et par son site Web à des centaines de milliers de Canadiennes et de Canadiens, pour environ 120 $ chacun, en donnant la fausse impression générale que sans aucun exercice physique, une personne pourrait perdre du poids, obtenir un corps athlétique avec des abdominaux bien définis, remplacer les résultats d'une séance d'entraînement dans un centre de conditionnement physique entièrement équipé et augmenter sa force.

« Les consommatrices et les consommateurs sont particulièrement vulnérables en ce qui concerne les indications non fondées visant le rendement d'un produit et plus spécifiquement si les indications de rendement sont liées à des sujets sensibles tels que la perte de poids et l'apparence physique », a déclaré Raymond Pierce, sous-commissaire, Bureau de la concurrence.

Après avoir été informé que le Bureau de la concurrence avait commencé une enquête formelle sur ce sujet, Thane a demandé que ce sujet soit résolu par consentement.

Selon ce consentement, Thane a convenu de cesser la vente et la promotion du Abtronic et du Abtronic Pro. De plus, la compagnie ne pourra pas promouvoir la vente de tout produit similaire qui offre des pertes de poids ou un raffermissement musculaire alors qu'aucun exercice n'est requis, à moins que le Bureau de la concurrence n'ait conclu que ces réclames sont fondées sur des épreuves suffisantes et appropriées. La compagnie a aussi convenu de payer une sanction administrative pécuniaire d'un montant de 75 000 $. Finalement, quiconque a acheté ces produits et qui n'est pas satisfait peut communiquer avec Thane au 1 800 978-6329 ou écrire à : Thane Direct Canada Inc., 101 Canarctic Drive, Toronto, Ontario, M3J 3N1.

Le Bureau de la concurrence est un organisme d'application de la loi indépendant qui veille à ce que l'ensemble de la population canadienne profite des avantages d'une économie concurrentielle, de bas prix, d'un bon choix de produits et de services de qualité. Il supervise l'application de la Loi sur la concurrence, de la Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation, de la Loi sur l'étiquetage des textiles et de la Loi sur le poinçonnage des métaux précieux.

Consentement
Disponible en anglais seulement
Si vous ne pouvez accéder au document suivant, veuillez communiquer avec le Centre des renseignements du Bureau de la concurrence au (sans frais) : 1 800 348-5358, téléphone : (819) 997-4282, ATS  : 1 800 642-3844 pour obtenir un format de rechange.

Pour plus d'information, les journalistes peuvent communiquer avec :
Maureen McGrath
Conseillère principale en communication
Direction générale des communications
(819) 953-8982 ou (613) 296-2187 (tél. cell.)

Pour plus d'information, le public peut communiquer avec :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
1 800 348-5358

Mon commentaire

Si le bureau de la concurrence a intervenu au sujet du Abtronic, ce n'est pas parce que c'est la seule entreprise d'amaigrissement qui fait de la fausse représentation (qui trompe les femmes). C'est parce qu'il y a des femmes qui se sont plaintes. 

Le gouvernement intervient seulement à la suite de plaintes des consommatrices.

Toutes les entreprises d'amaigrissement, sans exception, font de la fausse représentation. Si toutes leurs victimes se plaindraient, elles cesseraient d'être en affaire.

C'est comme, je disais au sujet de l'article sur les Weight Watchers dans le Magazine Globe.

« Leur succès tient au silence de leurs victimes. »

Nous ne pouvons pas demeurer indifférents face au silence des femmes qui n'ont pas la force morale de se lever debout pour dénoncer le fait qu'elles ont été victimes d'un arnaqueur de l'amaigrissement.

Pourquoi, par quoi, par qui ou de quelle façon les femmes sont tenues au silence? Ce n'est pas par manque de conscience sociale, par du je m'en foutisme ou par du chacun pour soi. Les femmes ont un sens de la communauté. Les femmes en général se préoccupent du bien-être des gens qui les entourent. Alors qu'est-ce qui fait qu'une femme victime d'un arnaqueur de l'amaigrissement ne fait rien pour éviter qu'une autre femme en soit aussi victime ?

C'est tu parce que la femme pense que c'est seulement sur elle que cela n'a pas fonctionné . En d'autres mots, elle pense qu'elle est la seule responsable de son insuccès. Non. En fait, le silence des victimes s'explique par la honte. 

La honte isole la femme dans son malheur. La honte enlève toute force morale à la femme. En partant, la femme possède une fragilité entourant son image corporelle. Ainsi, cela ne prend pas grand-chose pour qu'elle est honte de son corps. À cause de cette fragilité, les femmes deviennent des victimes idéales pour les escrocs de l'amaigrissement.

La honte amène la femme à avoir des réflexions absurdes du genre : « je ne me plaindrai pas - que vont penser les autres - que je suis juste une grosse frustrés! ». 

C'est la  honte relative à l'apparence de leur corps qui garde les femmes dans le silence.

Le travaille que je fais sûr mon site web à pour but d'aider les femmes à transcender cette honte en leur donnant de l'information et en vulgarisant la situation. La femme qui vit avec un sentiment de honte est placée dans une forme d'esclavage ou de soumission face à ceux qui la font avoir honte de son corps. Ainsi, une femme qui est bien informée prend conscience de sa situation et peut par la suite s'affranchir de l'obsession de la minceur.

La valorisation de la minceur dans les médias et les produits culturels contribue à ce que les femmes aient honte de leur corps.

La femme, qui prend conscience qu'elle n'a pas été la seule victime d'une machination commerciale (qui l'a abusé monétairement), se renforcit, se ressaisit  et se dit plus jamais je me laisserai avoir. Finalement, elle devrait réaliser l'importance de faire une plainte au gouvernement pour que les activités des arnaqueurs de l'amaigrissement cessent. 

Alors, si vous avez déjà été clientes de Weight Watchers, de Mincavi, du centre de minceur bien connu, des Toubibs, de Herbalife, du Dr Martin, de la boutique TVA, d'Adrien Gagnon, de Jean-Marc Brunet, de Magalook/Megatil, et de d'autres produits miracles pour la perte de poids, faites une plainte au bureau de la concurrence pour avoir été victime d'une fausse représentation de leur part. 

Complément d'information :

Bureau de la concurrence

Read about our case in the St. Petersburg Times' article: Woman files suit over diet program.

FTC Brings First Case Under Initiative Against "Weight Loss Fraud 

Workshop on Weight Loss Advertising 

Mirror : News - Made-in-Canada diet scams plague US 

How to Identify Weight Loss Fraud 

FTC initiative against diet fraud needs your

Lynn McAfee Director, Medical Advocacy Project 

Protecting Yourself Against Health Fraud


Les sujets précédents :
Weight Watchers is a fraud
La boulimie a été une bénédiction pour moi - Anne Létourneau
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2002, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.