Les boissons gazeuses favorisent le développement du cancer de l'utérus
Journal de Québec lundi 23 décembre 2013 page 64

Sujet:Terrorisons la femme

On peut y lire:

Il y a 30 ans à peine, les boissons gazeuses étaient des gâteries occasionnelles spéciales comme la période des fêtes. Mais depuis qu'elles sont devenues omniprésentes dans l'alimentation quotidiennes, ces boissons sont la cause des plusieurs problèmes de santé graves, la hausse du risque de cancer de l'utérus étant le dernier d'une trop longue liste.

Les campagnes publicitaires présentent toujours les boissons gazeuses sous un aspect positif, comme des produits cools, consommé par des gens dynamiques qui profitent pleinement de la vie. N'en déplaise aux concepteurs de ces publicités, la réalité est on ne peut plus différente: la plupart des personnes qui consomment régulièrement de boissons gazeuses sont loin d'être en bonne forme, car elles sont plutôt en surpoids, avec un risque élevé de développer prématurément un diabète de type 2.

Pour beaucoup de grands spécialistes de la santé, les boissons gazeuses sont l'une des pires invention de l'alimentation industrielle moderne, un véritable poison qui constitue une sérieuse menace contre l'espérance de vie en bonne santé de la population, tel que le rapportait la très prestigieuse revue Nature.

Une étude récente indique que les effets néfastes des boissons gazeuses sur le métabolisme pourraient aussi favoriser le développement de certains cancers. - Il ont observé que les femmes qui consomment les plus grandes quantités de sucre avaient un risque plus élevé d'être atteintes d'un cancer de l'endomètre (la muqueuse de l'utérus, cet impact étant particulièrement prononcé chez celles qui buvaient les plus grandes quantités de boissons gazeuses (78% d'augmentation de risque).

L'augmentation du poids corporelle joue certainement un rôle dans cet effet, car la plupart des cancers de l'utérus sont dépendants des oestrogènes et ces hormones sont augmentées par un excès de masse adipeuse. l'obésité augmente aussi les quantités de certains facteurs de croissance procancéreux (IGF-1) qui se lient directement aux cellules de la muqueuse utérine et stimulent leur prolifération, ce qui peut contribuer à la progression du cancer.

Richard Béliveau

Mon commentaire

Encore un bel exemple de démagogie anti-obésité fait par un des grands gourous de la secte de la minceur éternelle Richard Béliveau. Son objectif ce n'est pas d'informer ou d'enseigner des choses mais, de forcer les femmes à modifier leurs habitudes alimentaires ou une tentative de contrôle du comportement à l'aide de la peur.

S'attaquer au sucre entre dans l'arsenal pour faire la guerre contre l'épidémie d'obésité. Diaboliser les boissons gazeuses ne sont qu'accessoire dans leur volonté de manipuler l'opinion publique. Elles sont, un bouc émissaire, tenues responsable du fléau de l'obésité.

Cette histoire est aussi une tentative de mettre de la pression sur l'état pour qu'il ajoute une taxe sur les boissons gazeuses. Cela constitue aussi une technique d'harponnage pour maintenir l'intérêt des médias sur l'obésité.

Richard Béliveau nous prends pour des imbéciles en associant l'eau sucrée au cancer. Mettre l'eau sucrée au même rang de dangerosité que la fumée de cigarette, cela c'est le paroxysme de la stupidité de l'exagération.

Quand le but est de faire peur, tout est permis: trafiquer/manipuler les informations et les faits, faire des liens impossibles, avoir des arguments simplistes, faire des conclusions tirées par les cheveux, etc.

Ici, il faut comprendre que c'est l'obésité qui augmenterait les risques de cancer et non les boissons gazeuses. Ces dernières rendraient les femmes obèses. Diminuer le sucre, c'est diminuer les calories, diminuer les calories, c'est faire un régime amaigrissants.

En d'autres mots, son message est destiné aux femmes: vos rondeurs ne sont pas normales vous devez vous rendre malade à devenir mince pour éviter de développer un cancer de l'utérus!!!

C'est la méthode qu'utilise l'industrie de l'amaigrissement et pharmaceutique pour mettre de la pression sur les femmes. Richard Béliveau n'est qu'un pantin à leur service. Il n'est pas un libre penseur mais, intellectuellement malhonnête.

En conclusion, les femmes rondes ne peuvent pas faire autrement qu'être ronde. Ce n'est pas le sucre qui les a rendues ronde. C'est la nature ou la génétique qui l'a voulu ainsi. Et c'est très bien ainsi.

Complément d'information :

L'histoire

Santé Les boissons gazeuses favorisent le développement du cancer de l'utérus

Les boissons gazeuses accroissent le risque de cancer de la prostate

Cancer de la prostate : les boissons gazeuses montrées du doigt

Les boissons sucrées liées au risque de cancer de l'endomètre après la ménopause.

Sucre et cancers

les effets des sodas, et des boissons sucrées sur la santé

'Sugar is enemy number one for causing diabetes and obesity,' say experts

Sens critique

Trop de sucre peut faire perdre la tête

Le sucre et le cancer quelle relation ?

Des chercheurs veulent taxer/réguler le sucre comme l'alcool ou le tabac:c'est insensé

The Obesity Battle & the Nanny State


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2013, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.