Obésité morbide
Feu vert pour 30 à 40 chirurgies supplémentaires

Journal de Québec mardi 4 février 2003 page 21

Sujet:Le meurtre subventionné

On y lire:

Nouvelle encourageante pour les personnes souffrant d'obésité morbide, La Régie régionale autorise l'hôpital Laval à réaliser entre 30 et 40 chirurgies bariatriques supplémentaires d'ici au 31 mars. 

La liste d'attente pour la chirurgie de l'obésité morbide ne cesse de s'allonger, compte tenu des budgets limités pour ce type d'intervention complexe, dont seul l'hôpital Laval possède de l'expertise, dans la région. Les patients admissibles à une chirurgie bariatrique pèsent 300 ou 400 livres et plus: ces personnes obèses présentent diverses maladies associées à leur état, diabète, apnée du sommeil, hypertension et autres.

« La liste d'attente augmente de façon dramatique; elle doit atteindre 870 personnes actuellement et des délais moyens de quatre ans. Au début de janvier, nous avions réalisé le maximum de cas autorisées pour l'année 2002-2003, soit 109 interventions, de sorte que sans un budget additionnel nous n'aurions pu faire d'autres opérations d'ici avril. C'est heureux pour ces 30 à 40 personnes qui pourront avoir leur opération», signale le DR Simon Biron, chirurgien spécialiste de l'obésité morbide à l'hôpital Laval.

Le 14 janvier, la Régie régionale a effet donné son autorisation pour le financement de ces nouvelles interventions, à la hauteur de 6800$, chacune. Ces sommes ne sont cependant pas récurrentes. La Régie a toutefois accepté de faire des représentations auprès du ministère de la Santé afin que la chirurgie bariatrique soit reconnue comme programme suprarégional de lutte à l'obésité morbide, assorti d'un financement adéquat et récurrent.

«C'est un premier geste positif de cette nature et nous en sommes très heureux», commentait, la semaine dernière, le directeur général de l'hôpital, le Dr Gilles Lagacé.

Mon commentaire

Soyons logiques,

Moi j'aimerais bien qu'il existe un moyen qui soit réellement efficace pour faire maigrir les personnes qui pèsent 400 livres. Un moyen qui les ferait perdre du poids sans abaisser leur métabolisme de base. Leur qualité de vie serait meilleure. 

Mais malheureusement, ce moyen n'existe pas. Alors, posons-nous des questions pourquoi le ministère de la santé a accepté de donner de l'argent pour ce charcutage inutile sans avoir de preuves scientifiques de son efficacité? 

Pour moi, les gens du ministère se sont laissés convaincre par la seule parole des chirurgiens psychopathes sanguinaires qui pratiquent le brochage d'estomac. Ils n'ont pas payé quelqu'un de neutre pour faire une recherche approfondie afin de déterminer si cette chirurgie est justifiée ou pas 

Qu'est-ce qui fait, qu'est-ce qui explique que les gens qui ont l'estomac broché perdre du poids ?

Quels sont les fondements scientifiques? Où sont les recherches scientifiques qui démontrent hors de tout doute possible l'efficacité et la sécurité du brochage d'estomac?

Il n'y en a pas.

Le ministère de la santé a-t-il pris connaissance des arguments des gens qui sont contre pour prendre une décision.

En d'autres mots, est-ce que cette opération est assez justifiable pour que la société dépense de l'argent pour?

Absolument pas

Le brochage d'estomac, c'est mettre une personne de force sur un régime amaigrissement ou de l'empêcher par une restriction mécanique d'ingérer trop de calories. C'est inutile, dangereux et immoral. C'est comme pour la punir de son manque de volonté à restreindre son ingestion d'aliments. 

Ouvrir la cage thoracique d'une personne pour l'empêcher de manger, c'est malade mentale.

Quel est le rapport entre l'estomac et l'obésité ?

Quel est le pourcentage de chance de mourir sur la table d'opération ?

Quelle est l'espérance de vie d'une personne broché de l'estomac?

Quelle est la liste des complications qu'ont à faire face les brochées de l'estomac?

Combien d'argent cela coûte les complications que subissent une brochée de l'estomac par année et pour dix ans, au système de santé?

Est-ce une personne obèse ou une personne brochée de l'estomac qui coûte le plus cher au système de santé?

Est-ce la personne obèse ou la personne brochée de l'estomac qui souffre le plus ? Qui a la meilleure qualité de vie?

En quoi une personne brochée de l'estomac contribue à faire réduire l'augmentation de l'obésité ?

Toutes ces questions que je vais poser à la Régie Régional, parce qu'il est important de remettre en question cette mutilation physique.

Car, ces chirurgiens psychopathes sanguinaires ont été à New York pour apprendre la technique du brochage de l'estomac. Ils sont revenus au Québec pour rentabiliser leur nouvelle technique tout simplement. 

La Régie Régionale doit tenir compte de l'opinion publique pour prendre la décision de donner de l'argent pour le brochage d'estomac ou pas. Parce qu'au Québec nous avons un système de santé gratuit. Les médecins sont des employés de l'état. Tandis qu'aux États-Unis les médecins sont leur propre patron. 

Une personne qui veut se faire brocher l'estomac doit payer 25 000$ de sa poche. Il y a seulement deux personnes qui participent à la décision : le patient et le chirurgien. Mais, aux Québec, c'est le ministère de la santé qui paye le brochage et toutes les complications qui viennent après. Il y a donc trois intervenants qui entrent dans la décision. Le ministère de la santé représente l'opinion de la population. 

Est-ce que toute la population est d'accord avec le brochage d'estomac?

NON

Une personne qui choisit le brochage d'estomac comme moyen de se suicider, (car le brochage d'estomac comporte des complications mortelles dans tous les cas), c'est de son affaire. Mais collectivement, nous ne pouvons contribuer financièrement à son suicide, c'est immoral. Si une personne veut se faire brocher absolument l'estomac, qu'elle aille aux États-Unis.  Point finale.

Complément d'information

Medical Practitioners Disciplinary Tribunal Poursuite d'une victime qui a poursuivi le chirurgien pour ne pas l'avoir informer de tous les risques PDF

Insurers generally do not cover gastric bypasses .DOC

New Article on Gastric bypass surgery emphasizes some less known facts

Fresno BEE uncovers high complication rate

Dr Mason, Inventor of the gastric bypass for obesity is concerned about the lack of long term complication studies

Lifespan after the gastric bypass surgery

WLS info center

WLS: Is The Sickness Worse Than The Cure?

Things to think about when you are considering Weight Loss ...

Après avoir perdu 200 lb "Je suis la bonne fée des obèses" 

Mise en demeure de Dr Gaétan Barrette


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2003, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.