Poser nu : presque un don
Journal Le Soleil du dimanche 11 janvier 2004 p.A3

Sujet:La platitude perfection

On peut y lire:

Les artistes manquent de corps imparfaits, vieux, gros, etc.

De tout temps, le corps humain a été à la base du dessin. Depuis que les artistes existent qu'ils rêvent secrètement ou non de réaliser un jour nu à eux. Tout étudiant en arts visuels participe obligatoirement à un atelier avec modèle vivant nu. Et pourtant...

« Le plus difficile n'est pas tellement de trouver de beaux modèles », confie Clément Leclerc, responsable de la formation pratique au département d'arts visuels de l'université Laval, édifice de la Fabrique en basse ville. « C'est de trouver des gros corps, dit-il. Des vieux corps. Tous ces corps imparfaits qui peuvent tellement inspirer, qui sont d'une grande richesse esthétique, mais qui veulent rester cachés parce qu'ils se trouvent laids. Et à tort bien sûrs. »

Mon commentaire

Belle preuve que les rondeurs féminines sont très esthétiques. Dans l'histoire de l'art, très peu d'œuvres sont représentées avec des nues de femmes minces. Non pas que les femmes rondes étaient à la mode, mais qu'elles étaient, esthétiquement parlant, plus inspirants. En effet, les rondeurs dégagent de la sensualité, de la joie de vivre, de l'érotisme, de la douceur, de la grâce et de l'harmonie. Elles sont chaleureuses, éblouissantes, émouvantes, riches et agréables à la vue.

Tout ce qui est carré, rectiligne et angulaire suggère la rudesse et la froideur. Comme pour les couleurs, il y a des formes qui sont artistiquement plus agréables à regarder. Les artistes ont le sens de ce qui est beau. Ce sens se réfère à leur émotivité. Un artiste est un artiste parce qu'il est capable de se laisser aller à son émotivité et la transposer dans son art.

Plus un sujet évoque ou provoque une émotivité, plus il est intéressant à peintre. Les rondeurs féminines ne peuvent pas laisser froid une personne. Tout état émotionnel survient spontanément. L'art n'est pas une science, ni quelque chose de rationnelle. L'art, c'est quelque chose qui nous émeut.

Les rondeurs féminines ont inspiré les artistes et les inspireront toujours. Ce fait artistique indéniable est l'argument le plus fort en faveur des femmes rondes. La beauté des rondeurs féminines va au de là des modes et des valeurs d'une société. Elles font parties des beautés de la nature.

Compléments d'informations 

Le nu standardisé à l'image de la valorisation de la minceur en comparaison avec un nu avec rondeurs.


Sensual.artmam.com                                                     Desnudo 1935 MARCOS CASTILLO

Vers mon site sur l'art

LA RONDEUR DANS L'ART


Les sujets précédents :
On continue de manger gras et sucré
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2004, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.