Un médicament pour aider les jeunes obèses à perdre du poids
Journal La Presse du mercredi 15 juin 2005 page A15

Sujet: La lutte contre l'obésité, c'est corrompu.

On peut y lire:

Un médicament qui bloque l'absorption des graisses peut aider certains adolescents obèses à perdre du poids, mais pour en bénéficier pleinement, les jeunes doivent faire des exercices physiques et modifier leur comportement alimentaire.

Une recherche impliquant 539 jeunes canadiens et américains âgés de 12 à 16 ans conclut qu'une stratégie de lutte à l'obésité incluant le médicament orlistat permettait de réaliser des pertes de masse corporelle plus importantes que chez les jeunes qui absorbaient un simple placebo en plus des exercices physiques et changements de comportement.

«C'est la première fois qu'un médicament s'avère utile dans le contrôle du poids des enfants obèses, affirme le Dr Jean-Pierre Chanoine, qui a dirigé la recherche. Ca permet d'aller plus loin que les régimes à base d'exercices, de diète et de modifications du comportement.»

Les adolescents faisant partie de l'étude avaient un poids moyen de 95,3 kilos et une taille moyenne de 1,62 mètre. Pour les fins de la recherche, ils ont été séparés au hasard en deux groupes: 357 d'entre eux ont pris de l'orlistat trois fois par jour alors que les 182 autres ont pris un placebo. Ni les participants à l'étude ni les chercheurs ne pouvaient faire la différence entre le médicament et le placebo.

Mon commentaire:

De toute évidence, la guerre pour éradiquer l'obésité sur terre n'a absolument pas de but humanitaire. Ce n'est pas innocent. Ce n'est pas pur et gentil. C'est corrompu à l'os par l'argent. De l'histoire de Julie, qui a perdu du poids pour pouvoir faire un streap-tease pour plaire à son mari, à une recherche pour vérifier l'efficacité du produit pour faire maigrir les adolescents. Où est le rapport, dites-moi le ?

Il paraît que l'obésité a doublé chez les ados. Voilà, un marché qui vient de s'ouvrir pour le Xenical. Le Xénical serait l'ultime solution pour contrer ladite augmentation de l'obésité chez les jeûnes! Ho! Wow!

Le chercheur, qui a fait cette recherche inutile, n'a pas dit non à l'argent que Roche Hoffman lui a donné pour la faire. Tous les chercheurs, dans le domaine de l'obésité, ne sont pas indépendants. Ils font tous des recherches pour jouer le jeu de leurs bailleurs de fond.

Il est vraiment impensable d'utiliser un tel médicament, même s'il était vraiment efficace, dans l'optique d'améliorer les statistiques sur l'obésité des adolescents. À 1.40$ la pilule, trois fois par jour pour le reste de sa vie pour ne pas reprendre le poids perdu, cela fait beaucoup d'argent. Soit 1533$ par année. De plus, les effets secondaires de cette pilule sont extrêmement désagréables et ne vont pas avec le style de vie que les ados ont.

En d'autres mots, pourquoi perdre du temps à faire une recherche sur un médicament qui fait perdre du poids seulement pendant qu'on le prend, dont la reprise de poids est garantie une fois qu'on arrête de le prendre comme avec toute bonne diète, dont les effets secondaires (diarrhées) sont invivables et dont son achat est prohibitif ? Pour tout cela, ce médicament est inapplicable pour les jeunes et il est tout autant aussi pour les femmes adultes.

C'est l'inutilité de cette recherche qui prouve une fois de plus que tout ce qui entoure les questions d'obésité, c'est tordu. La motivation ou le dynamiste des intégristes anti-obésité est nourris par l'argent qui leur coule littéralement dessus. De par leur association avec l'industrie d'amaigrissement, ils n'ont aucune crédibilité.

Complément d'informations:

L'histoire

Un médicament aide des jeunes obèses à perdre du poids

Seul médicament de réduction pondérale ayant été étudié

Faculty

Xenical Helps Teens Trim Pounds recherche en association avec une association d'intégriste anti-obésité des États-Unis : The American Obesity Association (www.obesity.org )

Xenical Helps Teens Trim Pounds 

Homologation européenne de Xenical pour une utilisation chez

New drug may reduce obsessive eating in children with genetic

Xenical gains European approval for use in young people

Orlistat useful for weight reduction in adolescents 

Obese teens shed weight with combo diet, exercise, therapy and

Xenical® effective and safe in overweight teenagers for weight loss

Xenical: Serious side effects, victim testimony

Sujets traités

Nouvelle pilule anti-obésité sur le marché US

Roche se fait taper sur les doigts

Fabriquant de pilules repentant

Publicité d'une compagnie pharmaceutique pour ses produits amaigrissants

Médicament anti-obésité incommodant pour Roche

Un centre de prévention de l'obésité chez les jeunes ouvre ses portes à l'UL

Publicité scandaleuse pour le Xénical

Une pub sur une pilule amincissante qui fait rager les médecins


Les sujets précédents :
Nathalie Simard se vide enfin le coeur!
Vive mon corps! / Maigrir : où en est la science ?
L'obsession de la minceur : un argument de vente 
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2005, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.