Notre plan minceur de l'été
25 trucs pour garder la forme et la ligne
Capital Santé du Juin 2001 page 26

Sujet: Vite dit, vite oublié

On peut y voir:

Mon commentaire

Dans leur numéro précédent, ils ont placé un texte excellent contre les régimes amaigrissants. Logiquement, suite à celui-ci, ils auraient du décider de ne plus traiter le sujet de la perte de poids ou tout ou moins attendre 4 ou 5 mois avant d'en reparler.

En fait de compte, cela confirme ce que je pensais sur cette revue. Elle est financée par un réseau de pharmacies (Pharmaprix). Les pharmacies sont soutenues indirectement par l'industrie pharmaceutique. L'intérêt de cette dernière, ne réside pas à ce que les femmes commencent à apprécier le corps tel qu'il est.

En effet, l'amaigrissement représente un marché très lucratif qu'il faut maintenir. Et pour ce faire, il faut continuellement rappeler aux femmes, qu'elles doivent perdre du poids pour supposément une question de santé. Mais, en réalité, l'industrie pharmaceutique désire profiter de l'obsession de la minceur, qui a cours actuellement, pour faire la passe d'argent.

S'ils ont décidé de placer le texte "Pourquoi les régimes amaigrissants font grossir", c'est pour faire plaisir ou plutôt faire taire les groupes de femmes à l'occasion de la journée Anti Diète Internationnal. En effet, dans cet article en page 45, dans un encadré, on signale l'activité que fait le Réseau québécois d'action pour la santé des femmes pour cette journée.

"Le Prix Corps-Accord récompense une publicité, un produit ou une entreprise qui aide à faire accepter les corps féminins dans leur diversité, alors que le Prix On s'en balance! est décerné à une initiative contraire."


Les sujets précédents :
Le "tripd" d'une vie 2200 personnes bravent le froid, la pluie, la pudeur et les préjugés pour l'art.. et Pascale en était
Thaï XXL
À 22 ans, Miss Brésil 19 chirurgies esthétiques
"L'oprération qui m'a fait perdre 200 livres"
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2001, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.