Malgré un moratoire de 10 ans
Des prothèses au silicone sont encore implantées

Journal de Québec jeudi 9 mai 2002 page 38

Sujet: De la chaire à saucisse à hot dog 

On peut y lire:

Montréal (PC) - Plus de 1300 prothèses mammaires au gel de silicone auraient été implantées chez des Canadiennes sur une période de deux ans, malgré le moratoire qui a cours depuis 10 ans.

C'est ce que conclut une enquête de l'organisme Option consommateurs. On affirme que des plasticiens auraient trouvé le moyen de contourner ce moratoire en invoquant une clause prévue par santé Canada gravement malades.

Lors de leur enquête, les femmes qui ont consulté un médecin se sont fait offrir de tels implants sans même avoir été examinées ou lors de simples discussions téléphoniques.

Option consommateurs rappelle que des milliers de femmes ont souffert de graves problèmes de santé après s'être fait implanter des prothèses au silicone dans les années 80. On demande au gouvernement fédéral et au Collège des médecins d'intervenir.

Mon commentaire

Nous sommes dans une période où le nouveau code de déontologie du Collège des médecins doit recevoir l'approbation des députées de l'assemblé national du Québec. La période de temps où le public pouvait faire des commentaires à l'Office des professions est terminée. Mais, nous pouvons passer par notre député pour lui demander de voter en faveur seulement s'ils acceptent d'ajouter un article.

Il faut un article dans le code de déontologie pour interdire les omnipraticiens de faire de la chirurgie esthétique. Les seuls qui pourraient faire de la chirurgie esthétique seraient ceux qui ont fait 4 ans de plus pour obtenir cette spécialité.

Imaginez-vous cela d'ici, tu fais seulement 4 ans d'étude à l'université et tu peux gosser (coup de couteau) le corps humain à ta guise. Des petits morveux, prétentieux et tordus dans leur tête se sont dit un jour, tien!, je pourrais faire beaucoup d'argent en faisant de la chirurgie esthétique, allons-y. 

Faire de la chirurgie esthétique, ce n'est pas faire défendre une cause humanitaire. Et surtout pas dans le cas de ces omnipraticiens véreux qui s'improvisent comme chirurgien du jour au lendemain.

S'occuper de la santé de la population, c'est une des plus grandes responsabilités dans la société. Ainsi, la médecine c'est supposée d'être sérieux. Parce que, c'est de  l'aide prodiguée directement aux personnes, il ne peut pas y avoir chose plus humanitaire que la médecine. Les profiteurs, les requins et les crosseurs, soit ceux pour qui la seule valeur qui existe est celle d'accumuler le plus d'argent possible, ne n'ont vraiment pas leur place en médecine. 

Ce qui prouve que l'administration du collège des médecins actuel est corrompu à l'os. Il est éthiquement parlant, inacceptable, qu'ils n'aient pas établi de règles d'éthique à suivre en rapport avec la chirurgie esthétique. Ils laissent des minables omnipraticiens faire ce qu'ils veulent. 

Si les administrateurs du collège des médecins n'ont pas la sensibilité humaine de déterminer ce qui est malsain ou pas pour la santé physique et mentale des femmes, quelle valeur accordent-ils à la vie d'une femme. En tout cas pas grand chose, le corps d'une femme, ce n'est que de la chaire à saucisse à hot dog.

Alors, omnipraticiens tout vous est permis, allez s'y messieurs gosser, arracher, ajouter, couper, y pas de problème, c'est justes des femmes.

Pour que cette situation inacceptable cesse, écrivez un courriel à votre député dans le compté où vous demeurez et passer le mot à d'autres personnes que vous connaissez pour qu'elles fassent de même pour lui demander que dans le nouveau code de déontologie, il faut  un article pour interdire que des omnipraticiens fassent de la chirurgie esthétique.

Vers la listes des députés

Complément d'informations

http://www.option-consommateurs.org/communiques/communique080502.htm 

Commentaires concernant le nouveau code de déontologie du Collège des médecins envoyé à l'office des professions

Refonte du code de déontologie du Collège des Médecins du Québec


Les sujets précédents :
Les Canadiens sont de plus en plus gros !
Un prof en forme
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2002, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.