Les fricoteurs d'odomètres dans la mire de la SAAQ
Journal de Québec du 10 novembre 2001 page 24

Sujet:La tôle plus important que la vie humaine

On peut y lire:

L'office de la protection du consommateur s'apprête à lancer une vaste offensive contre les personnes qui trafiquent les odomètres des automobiles. Cette offensive regroupera les forces de la GRC et de la SAAQ dans l'action à mener contre les fraudeurs.

C'est ce qu'a fait savoir, hier, Mme Nicole Fontaine, présidente de l'OPC, au cours d'une entrevue téléphonique accordée au Journal de Montréal.

L'OPC entend de plus se lancer, conjointement avec la GRC, dans un programme de surveillance de certains garagistes soupçonnés de trafiquer les odomètres.

Mon commentaire

Un bel exemple de ce que je disais. L'office de protection du consommateur protège mieux la tôle que ce qui concerne la santé des femmes.

On désire prévenir les gens pour qu'ils fassent attention aux vendeurs d'automobiles sans scrupule. En d'autres mots, l'OPC reconnaît qu'il existe des fraudeurs dans le milieu de l'auto.

Mais, il en est autrement pour ce qui concerne l'industrie de l'amaigrissement. L'OPC semble n'avoir pris aucune position ici. Par conséquent, cela envoi un message au public que tout le monde il est beau, tout le monde il est parfait dans ce monde formé de crapules à 99%.

Alors pas besoin de faire attention aux fraudeurs de l'amaigrissement, il n'y en pas. Donc, allez-y mesdames et maigrissez joyeusement!

L'OPC laisse les femmes seules face à elles même. Ainsi, certaines d'entre elles ne peuvent pas s'apercevoir qu'elles se sont fait frauder par un crotté de l'amaigrissement. C'est de leur faute, si cela n'a pas fonctionné. Car toutes les méthodes d'amaigrissement semblent excellentes pour elles.

Dans tous les cas, la décision d'entreprendre une diète est très émotive. L'inaction de l'OPC face à l'industrie de l'amaigrissement, n'aide pas les femmes à utiliser leur intelligence pour faire un choix sage. En effet au Québec, il n'y a pas de points de repères qui ralentiraient l'impulsivité des femmes.

Comme, c'est bien vu socialement d'essayer de perdre du poids, tout le monde est porté de croire que les toutes méthodes doivent être bonnes.

L'OPC devrait produire un document officiel où il serait inscrit qu'elles sont les méthodes d'amaigrissement qui fonctionnent vraiment, qu'elles sont celles qui sont dangereuses pour la santé et surtout affirmer que la perte de poids est toujours temporaire.

L'OPC doit aussi identifier les fraudeurs publiquement et, pour cela, il doit déterminer ce qui est une fraude dans l'industrie de l'amaigrissement. En ce moment l'OPC donne la chance au coureur, parce qu'il est incapable de prouver qu'un moyen d'amaigrissement fonction vraiment ou pas.

Aux États-Unis on se préoccupe de se sujet :
Commercial Weight Loss Products and Programs What Consumers Stand To Gain and Lose
National Association of Consumer Agency Administrators
Commercial weight-loss programs fail to tell
Testimony by Jody Abrams, Activism Chair for NAAFA
Media Images of Women
Fight against diet fraud
NAAFA policy dieting and diet industry
Miriam Berg, President, Council on Size & Weight Discrimination
Several misleading and sometimes dangerous diet
One size does not fit all
On interdit les fausses allégations en France :
Par décision du directeur général de l'Agence française de sécurité sanitaire

Idée pour partir une entreprise pour vendre des franchises d'amaigrissement


Belle exemple d'une fraude. Les fraudeurs se sentent libre d'alléger une pareil absurdité :
Brûler 900 calories en 45 minutes à se faire chauffer par la vapeur!
Publicité parue dans le Journal Le Carrefour de Québec du 25 novembre en page20


Les sujets précédents :
Nigeria's Darego Wins Miss World Beauty Pageant
L'enfer de l'anorexie - Miroir, dis-moi que je suis mince
Fergie: fat chance of me being skinny
La playmate Ann Dominic Gagnon conseille les mâles dans leur chasse
Dixie Chick turns into big bird!
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2001, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.