Floride : des végétariens auraient affamé à mort leur bébé
Journal de Québec Monde, samedi 16 novembre 2019 195 mots, p. 43

Le discours, contre le sucre ajouté, les aliments transformés et la malbouffe, constitue aussi une mode alimentaire.

Pour voir l'image plein grandeur

Sujet: Une cause sans victime

On peut y lire:

Un couple de végétariens de la Floride a été arrêté la semaine dernière et accusé de négligence envers ses quatre enfants qui étaient exclusivement nourris avec des légumes crus et des fruits.

Selon le Daily Mail, Sheila O'Leary, 35 ans, et Ryan O'Leary, 30 ans, de Cape Coral, auraient tellement affamé leur plus jeune enfant, âgé d'à peine 18 mois, que ce dernier en est décédé. Il n'avait apparemment pas été alimenté pendant une semaine et pesait 17 livres au moment de sa mort, survenue le 27 septembre dernier.

L'autopsie pratiquée sur la petite dépouille a révélé que l'enfant avait succombé à des conditions associées à la famine, incluant la déshydratation, un trouble du foie et un gonflement des mains et des pieds.

Des détectives des crimes majeurs ont constaté sur place que deux autres enfants, âgés de 3 ans et de 5 ans, avaient l'air extrêmement mal nourris et étaient plus petits que leur âge. Ils étaient pâles et avaient une peau jaunâtre. L'un d'eux avait une dent noircie par une carie dentaire.

Les parents doivent comparaître à nouveau le 9 décembre prochain.

Mon commentaire

Des modes alimentaires, il y en a toujours eu. Le sans gluten, le végétarisme, le végétalisme, la diète méditerranéenne, la diète kéto, l'indice glycémique et il y a aussi les recommandations alimentaires pour éviter de devenir obèse.

Le discours, contre le sucre ajouté, les aliments transformés et la malbouffe, constitue aussi une mode alimentaire.

Toutes les modes alimentaires restrictives mettent les femmes à risque à développer des obsessions qui peuvent être dangereux pour leur santé.

Essayer de perdre du poids peut-être nuisible pour la santé et les avantages d'une perte de poids pour la santé n'est pas démontré. Engraisser, n'est pas une maladie.

Les modes alimentaires sont associées à des croyances, à des convictions qui donnent un sentiment de supériorité à ceux qui y croient. Ceux-ci deviennent militants. Ils veulent convaincre les gens qu'ils doivent adopter leur choix alimentaire.

Les allégations exagérées et hyper-dramatisantes de ceux qui luttent contre l'obésité encouragent les gens à adopter des opinions extrémistes, rigides et qui manquent de souplesses. (grossophobie)

Comme la situation de l'obésité est catastrophique pour les fanatiques anti-obésité, ceux-ci peuvent se permettre de faire peur à la population. Avec leur sentiment d'urgence d'agir, ils se donnent toutes les libertés. Un contexte qui est propice aux dérapages.

Les prises de positions radicales engendrent l'obsession maladive de la saine alimentation. Exemple:

recommander une quantité une trop petite ou irréaliste de sucre par jour est une forme de manipulation pour insister les femmes à ingérer le moins de sucre possible.

Cette exagération, génère une folie collective contre le sucre, c'est malsain.

Ceux qui adoptent ce genre de discours à la lettre, c'est comme faire partie d'une secte religieuse. La guerre contre l'obésité constitue un dérapage en elle-même.

Ces fanatiques veulent nous faire adopter leurs valeurs anti-obésité pour qu'on modifie nos habitudes alimentaires. Cela contribuerait selon eux à diminuer le nombre d'obèses.

La folie entraîne la folie. Le discours extrémiste anti-obésité peut amener certaines personnes, avec une santé mentale défaillante, vers des comportements maniaques et insensés comme avec ce cas de maltraitance d'enfants de ces parents qui ont adopté le véganisme, une philosophie extrémiste.

Complément d'information :

L'histoire

Floride: un couple de végétariens aurait causé la mort de son bébé de 18 mois en l'affamant

Un couple végan aurait causé la mort de son bébé de 18 mois en l'affamant

Des parents vegans arrêtés pour la mort de leur bébé malnutri

Les nouvelles tendances alimentaires

5 régimes alimentaires à éviter

Orthorexie : la malsaine recherche d'une alimentation saine

L'orthorexie, ou l'obsession de bien manger

Autres

Plainte contre le service de nouvelle la première chaîne de la ville de Québec diffusée le 02 février 2012. - Faut-il réglementer la vente des bonbons et autres sucreries?

Plainte contre l'émission l'épicerie 14 novembre 2012 Le sucre, un poison?

Plainte contre l'émission « Les années lumières » du 16 mars 2014

Plainte contre l'émission l'Épicerie du 8 octobre 2014 - Le mystère de l'orthorexie

Plainte contre l'émission l'Épicerie du 1 juillet 2015 - Santé, le sirop d'agave?

Plainte contre Les années lumières du 16 août 2015 « Coca-Cola, sucre et éthique »

Plainte contre le service des nouvelles de radio-canada pour propagande honteuse

Plainte fait contre Olivier Bernard pour avoir dit une fausseté à l'émission Tout le monde en parle

Plainte contre Martin Juneau pour avoir fait du prosélytisme pro-anti-sucre à l'émission Deux fille le matin.

Plainte contre Olivier Bernard pour avoir exprimer l'idée que le sucre n'est pas bon pour la santé

Robert Lusting guru anti-sugar

Plainte contre l'émission l'épicerie du 20 novembre 2019 pour avoir fait du militantisme

Une action collective contre la publicité des jouets McDo

Taxer le sucre, une stratégie efficace?

Le sucre associé au risque de cancer

Une «épidémie », selon les pédiatres Québec appelé à agir contre l'obésité chez les jeunes

Journée internationale d'abandon des boissons sucrées

Blaine Higgs ouvre la porte au retour de la malbouffe dans les écoles

Les pharmaciens veulent éliminer la malbouffe

Le lait sur le même pied que le cola

Un logo pour prévenir des dangers du sucre et du sel

Boissons sucrées : une interdiction qui menace son entreprise

Une orgie de produits sucrés, trop gras ou salés chaque jour

Les boissons sucrées feront 63 000 morts d'ici 25 ans

L'OMS demande d'augmenter les taxes sur les boissons sucrées

Bientôt finis les dessins sur les boîtes de céréales

La malbouffe ne serait pas responsable de l'obésité

Fini les bonbons à l'école

Trop de calories pour nos bouts-d'choux?

Un âge minimum pour les sucreries?

Malbouffe Pas d'impact sur le poids des enfants

Fini la vente de chocolat au lait

La malbouffe dommageable, même à l'occasion Un lobby anti-obésité est né Elle était encore en couches pour sa première frite

La malbouffe aussi dévastatrice que la nicotine

On continue de manger gras et sucré

Une taxe demandée

Offensive contre la publicité destinée aux enfants

Plainte contre Martin Juneau pour avoir fait du prosélytisme pro-anti-sucre à l'émission Deux fille le matin.


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

[Accueil] - [Contact]

Copyright© 2019, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.