UH-OH! FAT LISA MARIE - ELVIS GIRL PACKS
Journal Globe du 19 september page 32

Sujet:Une autre pécheresse

On peut y lire:

Daddy's big girl

Ballooning Lisa Marie is catching up to Elvis

She's packed on at least 25 lbs. - Just 3 years ago... - Lisa Marie flaunted a flat tummy and wore a size 2.

Mon commentaire

Elle a dévié du droit chemin. Elle est en perdition. Le démon nourriture l'a enjôlé. Elle ira directement en enfer.

L'apparence physique est aujourd'hui une religion. La norme minceur est un commandement du Dieu de la superficialité. Aujourd'hui, il n'y a plus qu'un seul péché qui ne soit pas pardonné dans la société, soit celui pour une femme d'avoir des rondeurs.

Tandis que, le "péché" de l'homosexualité est toléré. Même, qu'il y a une rectitude politique entourant ce phénomène marginal. Ainsi, c'est mal perçu, si on ose se moquer d'eux et pire si on ose les traiter de pédé.

Une tapette artiste peut aujourd'hui afficher sa tappettitude en public sans craindre d'offusquer l'auditoire. Une tapette à la télé, ça passe. Mais pas une femme qui arbore des rondeurs.

Ce péché est aussi le seul à être puni. Une rondelette se fait rapidement rejette et jugée durement comme étant une pas bonne. Puis on la condamne à passer du temps dans des camps de concentration pour perdre ce poids si obscène, tel que Weight Watchers, Mincavi, etc. Elle doit souffrir de la faim pour expier son péché.

Il faut s'indigner face à cette moralisation de l'apparence physique féminine. La rondeur féminine n'est pas une marginalité. Il faut que la majorité féminine brise le silence. Les femmes doivent se révolter en refusant d'être influencer par l'industrie de l'amaigrissement.

Les autres pécheresses:
Catherine Bach`s
Fran Drescher
Diana Ross
LeAnn
Madonna


Les sujets précédents :
Fergie : The toe must on!
Montignac s'en prend à Jocelyne Cazin
OLYMPIC REVIEW - Athletes to wacht
Publicité du Supermagasin Pennington
Déclaration de la semaine
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2000, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.