Internet weirdos' deadly game
Anorexia on the web

The National Enquirer, August 21, 2001, page 35

Hollywood skinnies (from left) Jane Leeves, Lara Flynn Boyle, Portia de Rossi and Calista Flockhart.. The Enquirer investigation found that their photos were commonly used on the "pro-ana (anorexia)" web sites.

Sujet :Du modéré à l'extrême

On peut y lire :

Sicko sites tell teenage girls: Eating disorders will make you more beautiful!

More than 1000 American women die each year from anorexia, but Internet sickos are operating Web sites that encourage teenage girls to starve themselves, an Enquirer investigation has discovered.

More than 100 active "pro-ana (anorexia)" sites as they are called, with names like "Food is Evil," "Fat Like Me," "Very Skinny Females" and "Anorexia-rec" tell girls they will be more beautiful if they develop an eating disorder!

"These sites are killing people.

"They claim to help girls starve safely - but there is no way to starve safely," said Janice Saunders, founder of the organization Support, Concern and Resources for Eating Disorders in Canada.

"Starving only leads to one thing: Death."

A 15-year-old girl in Britain nearly died after following instructions she saw on a Web site to induce vomiting with a toothbrush. She was found collapsed on the toilet after having a heart attack.

Another girl, a diabetic, almost died after following Web site advice. "A pro-anorexia group told her not to take her insulin before eating because this would help her lose weight," Saunders said.

The Internet offers a virtual buffet of anorexia related tidbits and links to a growing number of e-mail clubs. Here, girls with eating disorders share tips about which laxatives work best and "how to deceive family and friends." One site suggests that if a food craving grows too strong, take a bite, "chew it and then spit it out."

It gets sicker! Available on the Web are step-by-step directions on how to purge. One site suggests girls tie a Lifesaver to a string, swallow the candy and then candy and than pull up the string.

Sites also contain photos of emaciated-looking women, many of them famous actresses, models and musicians, and praise them as role models. The Enquirer found that photos of Calista Flockhart, Kate Moss, Tracey Gold, Portia de Rossi, Lara Flynn Boyle and Jane Leeves are commonly used on the sites.

Perhaps the Web's most repulsive proanorixia site features nude anorexia site features nude anorexic girls, some with their fingers down their throats and vomiting. "Guys who are into this sort of thing are buying subscriptions," Saunders said. "It's turning into a porn site of women who are skin and bone.

"Girls will literally starve themselves to look like Kate Moss and other celebrities who are thin and small. Any young girl who logs on to these sites is at risk for an eating disorder!"

Shocking Web sites like this one (above) are encouraging young women to starve themselves.

-Felicia Levine and Ellen Goodstein

What worried parents can do
Parents who suspect their daughter is visiting these sicko Web sites should take immediate action, says eating disorder expert Janice Saunders :

Talk to your child about the perils of anorexia. Don't wait. As soon as suspect your child is at risk, educate yourself and start the dialogue.

Suggest your daughter log on to www.eating-disorder.org. Here you can find magazine articles and send e-mail questions to health care experts.

Seek help from a professional.

Complain to the Web host if you come across a site that is particularly upsetting. Yahoo has a policy against hosting Web sites that promote self-harm. If you find such a site, e-mail Yahoo. The more parents who complain, the better.

Anorexia goes high tech
On the Web: Thinness worship

Mon commentaire

L'histoire de cet article constitue un vrai cauchemar. C'est l'obsession de la minceur à son paroxysme. Jusqu'où peut aller cette folie de la minceur. La valorisation de la minceur n'amène rien de bon. Elle n'amène que peine et désolation.

L'idée de la minceur égale beauté constitue un piège pour les personnes qui ont une santé mentale fragile. Qui possède un faible estime de soi.

L'anorexie à première vue semble une maladie mentale en elle-même. Mais en fait elle n'est qu'une forme d'expression d'une maladie bien connue. L'anorexie est un trouble obsessionnel compulsif. Celui-ci fait parti des troubles anxieux. Comme, il est souffrant de vivre avec la sensation de la faim, l'anorexie est aussi une forme d'automutilation. En d'autres mots, c'est du masochisme.

Qu'est-ce que le trouble obsessionnel-compulsif ?
Informations sommaires sur le trouble obsessionnel compulsif
L'automutialtion chez les femmes en prison
Le comportement d'automutilation chez l'adolescente

Un trouble obsessionnel compulsif qui est dirigé vers le comportement alimentaire. Tout trouble obsessionnel compulsif part d'une valeur qu'ont adoptée les personnes. La valeur de la propreté est au départ importante pour celles qui ont peur des microbes. Celles-ci ne peuvent s'arrêter de nettoyer.

La valeur beauté égale minceur inculte la peur d'engraisser chez les jeunes femmes. Pour une anorexique, être mince, c'est quelque chose d'important.

Le contexte social force les femmes à se préoccuper de leur apparence physique et à accorder de la valeur à la minceur. S'en faire pour son apparence physique, cela fait faire de l'anxiété. À partir de cette anxiété, la jeune femme prend impulsivement la décision de faire une diète. Après avoir perdu du poids, la peur de le reprendre lui fera faire de l'anxiété. Cette anxiété peut se transformer en une obsession. Obsession qui amènera la jeune femme à s'enfoncer dans l'anorexie.

Le pourcentage de femmes qui s'inquiètent de leur apparence physique et qui ont déjà suivi une diète est très grand (90% & +). Faire une diète, c'est adopter un comportement anorexique. Le comportement anorexique varie en intensité. Plus l'obsession de la minceur augmente, plus le comportement anorexique s'aggrave.

Comme dans le cas de Pauline Lapointe

Ces sites web que l'on parle ici encouragent les jeunes femmes dans leur anorexie et/ou pour qu'elles deviennent anorexiques. Cela n'a rien de nouveau. Cela n'est pas du tout étonnant. C'est tout simplement la suite logique de ce qui se passe dans la société. En effet, personne ne s'offusque, qu'une revue encourage les jeunes femmes à perdre du poids en utilisant les artistes comme modèle à suivre.

Comme faire une diète, c'est agir en anorexique. Le sujet de l'amincissement qui revient perpétuellement dans les revues poursuit le même objectif que ces sites web pro-anorexies. Objectif qui consiste à amener les femmes à se haïr et à s'auto-détruire. La survalorisation de la minceur est directement responsable de l'obsession de la minceur et du comportement anorexique modéré à extrême.

La glorification de la femme mince place la santé des femmes en danger. Elle normalise le comportement masochisme chez la femme. Alors, pour cette raison le gouvernement devrait, pour une question de santé publique, interdire que les médias utilisent les femmes artistes comme modèle à suivre pour encourager les femmes à perdre du poids, interdire toute commercialisation de méthodes amaigrissantes qui utilisent les termes minceur, amincir et le duo santé/minceur. Car la minceur est associée au comportement anorexique.

Pour le bien de votre santé mentale et physique éloignez-vous des personnes qui font des diètes ou qui en parlent? Ne vous attardez plus, lorsqu'on traite du sujet de l'amaigrissement dans les médias et sur les publicités qui font la promotion d'un régime amaigrissant.

Pour conclure, le mieux pour vous, c'est d'apprendre à apprécier le corps que vous avez en ce moment. Ainsi, vous devez adopter la doctrine de l'amour de soi. Vous devez devenir de plus en plus douce, gentille, bonne, compréhensive, attentionnée et aimable envers votre corps.


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2001, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.