Le gras et l'obésité, ennemis du foetus
Journal Le Devoir samedi 27 décembre 2014, p. B6

Sujet:Politique éditoriale criminelle

On peut y lire:

Pauline Gravel On connaissait déjà les effets délétères du régime alimentaire occidental sur le système cardiovasculaire. Voici qu'une nouvelle étude montre que l'obésité de la mère et un régime alimentaire riche en gras durant sa grossesse compromettent le développement des cellules souches hématopoïétiques du foetus, qui seront responsables de la production de ses cellules sanguines et de ses cellules immunitaires tout au long de sa vie.

Dans un premier temps, les chercheurs de l'Oregon Health Science University ont soumis des souris à un régime alimentaire riche en gras et en sucre, semblable à celui qu'adoptent maintes jeunes femmes en âge de procréer. Ils ont alors observé que la surnutrition des femelles enceintes engendrait une réduction significative de la taille du foie des foetus.

En poussant plus loin leurs recherches, ils ont découvert que l'obésité maternelle et un régime alimentaire riche en gras nuisaient à la croissance et à l'expansion des cellules souches hématopoïétiques dans le foie des foetus et, par ricochet, perturbaient le développement du système immunitaire du foetus. Selon les auteurs de l'étude, publiée dans Molecular Metabolism, cette découverte apporte peut-être un élément de réponse à l'augmentation actuelle des maladies immunitaires et des allergies chez les enfants. Les chercheurs espèrent maintenant vérifier si l'adoption d'un meilleur régime alimentaire peut prévenir ces effets néfastes.

Mon commentaire

Les journaux ont tous un chef du pupitre qui décide ce qui va paraître ou pas en fonction d'une politique éditoriale. Le chef du pupitre du journal le Devoir qui a accepté de publier cette manchette est un ignare irresponsable.

Cette recherche a été faite dans un but de propagande anti-obésité/malbouffe. La communauté des intégristes anti-obésité finance toutes sortes recherches bidons, dans le sens que, les résultats sont télégraphiés pour toujours être défavorable à l'embonpoint.

Le chef du pupitre du journal le Devoir est un croyant de la prétendue fléau de l'épidémie d'obésité. Par conséquent, il ne peut pas voir que ce genre de recherche comme de la propagande sans réel fondement scientifique.

Les intégristes anti-obésité/malbouffe attaquent froidement, sans distinction, sur tout ce qui bouge. Ils ne réalisent pas le tort qu'ils font en maintenant les femmes dans l'obsession de la minceur.

S'attaquer à l'embonpoint des femmes enceintes, cela dépasse l'entendement. On peut même dire que c'est criminel de faire cela dû aux conséquences graves que la malnutrition peut causer au foetus. Cela fait des enfants de petits poids et plus fragiles aux maladies. Cela fait des enfants handicapés pour la vie.

La pire chose qu'une femme enceinte peut faire, c'est de surveiller sont poids et faire un régime durant sa grossesse. Les femmes qui sont obsédées par la minceur avant de tomber enceinte, enceinte, elles continuent de l'être. Elles mettent ainsi le bien-être de leur bébé à venir en danger autant qu'une femme qui fume ou qui boit de l'alcool.

Cette recherche glorifie les femmes irresponsables qui font passer leur apparence physique avant le bien-être de leurs enfants à venir. Scandaleux!

Complément d'information :

L'histoire

Le gras et l'obésité, ennemis du foetus

High-fat diet not good in pregnancy

Le goût de la malbouffe pourrait s'acquérir pendant la grossesse

Cancer du sein - Attention à la prise de poids excessive lors de la grossesse

Pendant la grossesse manger deux fois mieux - Prendre du poids - Françoise Kayler Pas de diète pendant la grossesse

La sous-alimentation du foetus dans les différents stades de la grossesse peut entraîner des conséquences, non seulement par rapport au développement de l'enfant, mais aussi pour ce qui est d'une prédisposition à des maladies chroniques pendant la vie adulte.

L'anorexie pendant la grossesse

Faire un régime pendant sa grossesse, est-ce dangereux

Obsession minceur durant la grossesse

Obsession de la minceur durant la grossesse (mommyrexie): a-t-on quelque chose à se reprocher?

Enceintes, elles désirent rester minces à tout prix...

Maigrir pendant la grossesse : pregorexia, mommyrexie... ces mamans qui refusent de grossir

Mummyrexie : un danger pour bébé ?

Mummyrexie : L'obsession minceur des femmes enceintes

Femmes enceintes : le poids ne doit pas être une obsession

Troubles alimentaires et grossesse

Enceinte : une jeune femme anorexique ne pèse que 51 kilos

Enceinte, elle devient anorexique et perd 25 kilos

Enceintes, elles luttent contre l'anorexie

Sens critique

The War on Obesity Is a War on Fat People

America's war on obesity is an assault on our liberty

The Ironic Effects of Weight Stigma

America's Fat Hatred


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2014, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.