Diet with the stars - loseweightlookgreat
Journal Star du 16 janvier 2001 p. ?

Sujet:Qui utilise qui ?

On peut y voir:

Mon commentaire

Mesdames, vous ne savez pas quelle résolution prendre en ce début d'année. Voici celle que la société vous dicte d'adopter. Ici, le message ne peut pas être plus clairement exprimé. Les vedettes sont utilisées comme exemples à suivre par l'industrie de l'amaigrissement.

En effet, on explique pour chaque artiste, quelle méthode, elle a choisi pour perdre du poids. Par exemple, on place en première page la photo de la duchesse de York, Fergie, qui est porte-parole de Weight Watchers. Ceci constitue la meilleure façon pour eux de faire leur promotion.

D'après moi, les artistes acceptent d'être ainsi utilisées, parce que c'est bien vu de se préoccuper de son poids quand on est une femme et pour elles cela fait partie de leur emploi.

Il est clair que la lutte aux rondeurs se fait à partir de l'argument esthétique de la chose. Tous misent sur cet argument pour faire beaucoup d'argent, que ce soit une compagnie pharmaceutique, un médecin ou un vendeur de produits miracle.

Si dans le monde artistique, il n'y avait pas une exigence pour la minceur, il y aurait plus de femmes artistes qui arboreraient des rondeurs. Dans cette situation, l'argument esthétique ne pourrait plus être utilisé par l'industrie de l'amaigrissement. D'ailleurs, celle-ci n'aurait jamais existé sans l'obsession de la minceur chez les producteurs de cinéma, de télé, de musique, etc.

Par conséquent, il y aurait très peu de femmes qui s'engageraient dans un régime pour perdre du poids seulement à partir d'arguments concernant la santé.

En effet, quand tu te sens bien et santé maintenant, dans le moment, les arguments sur la santé n'ont pas beaucoup d'effet sur nous. Prenons par exemple la cigarette : les fumeurs en général sont touchés par les arguments regardant les dangers sur la santé de la fumée de cigarette, seulement, quand ils ont le cancer des poumons.

Mais précisons, que les facteurs de risques associés à l'embonpoint ne sont pas évidents à démontrés ou sont totalement absents. Ce n'est pas le poids d'une personne qui est un facteur de risque, mais ses mauvaises habitudes alimentaires et de vie, et une prédisposition génétique.

Ce genre de dossier revient à chaque année au mois de janvier et non pas parce que cela est intéressant ou que cela intéresse les femmes.

Special Double Issue - 36 bonus pages - Hollywood's hottest diets lose 10, 20, 40 60 lbs
Les diètes secrètes d'Hollywood
Le programme minceur de 30 vedettes d'ici et d'ailleurs
Celebrities can't weight!- How the rich and famous stay so slim & These celebs trim down? No Weigh!


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2001, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.