GUIDE ALIMENTAIRE :
UNE RÉVOLUTION DANS VOTRE ASSIETTE

Le Journal de Québec mercredi 23 janvier 2019, p.7

Ce nouveau guide alimentaire canadien ne tient pas debout. C'est un guide qui a été créé par des anorexiques pour les anorexiques.

Pour voir l'image plein grandeur

Sujet:Le guide alimentaire pour les canadiennes anorexiques

On peut y lire:

Le lait a bel et bien perdu son statut privilégié dans le nouveau guide alimentaire canadien, qui abandonne son fameux arc-en-ciel et ses catégories d'aliments, pour mieux valoriser des proportions de protéines, céréales, fruits et légumes.

Ces proportions sont les nouvelles clés de ce guide, plutôt que les quantités à avaler, qui ne sont plus indiquées. Santé Canada a rappelé que ces recommandations sont basées sur des preuves scientifiques et que les experts n'ont pas rencontré les acteurs de l'industrie agroalimentaire, pour empêcher les conflits d'intérêts.

L'ASSIETTE PROPOSÉE AUJOURD'HUI MOITIÉ D'ASSIETTE DE LÉGUMES ET FRUITS Les fruits et légumes frais, en conserve ou congelés sont tous conseillés, pour leurs minéraux, leurs vitamines et leurs fibres.

UN QUART D'ALIMENTS PROTÉINÉS - Le guide recommande de manger «notamment» des aliments protéinés «d'origine végétale », soit les légumineuses ou les noix, qui contiennent plus de fibres et moins de gras saturés que le lait ou la viande. - Il n'y a plus de catégorie «produits laitiers» à part dans le guide. Santé Canada ne préconise donc plus d'en manger nécessairement : le lait, les fromages ou les yogourts sont considérés comme des options de protéines parmi d'autres.

La période d'inscription est terminée pour le concours miss plump universnet 2019 aux candidates de participer au programme de bonification http://www.missplump.net/deroul.htm UN QUART DE CÉRÉALES Le guide recommande des «aliments sains à grains entiers» (quinoa, riz brun, etc.). Le guide de 2007 conseillait que la moitié seulement des produits céréaliers en contiennent. Tout comme en 2007, le nouveau guide alimentaire préconise de FAIRE DE L'EAU sa boisson habituelle. À noter que le lait non sucré et peu gras est indiqué comme un choix de boisson santé.

DES CONSEILS POUR BIEN MANGER - Réduire le gras et le sel dans l'assiette - Cuisiner plus souvent - Prendre le temps de manger - Apprendre à reconnaître quand on est rassasié - Savourer les aliments - Manger en bonne compagnie - Consulter les étiquettes des aliments - Rester vigilant face au marketing alimentaire

CE QUE L'ANCIEN GUIDE DISAIT

Exemple des portions conseillées pour un homme adulte

LÉGUMES ET FRUITS

Les 10 portions recommandées correspondaient, par exemple, à 600 grammes de légumes et 3 fruits par jour, soit environ 1 kilo en tout. Soit, là aussi, la moitié de la quantité de nourriture préconisée.

CÉRÉALES

On en conseillait 8 portions, l'équivalent d'une livre de riz par jour et 2 ou 3 tranches de pain.

PRODUITS LAITIERS

Santé Canada recommandait 2 produits laitiers par jour, comme du yogourt ou du fromage, et même 4 pour les adolescents. Avec cette consigne écrite noir sur blanc : «buvez chaque jour du lait écrémé ou du lait 1 % ou 2 % de matières grasses.»

VIANDES ET SUBSTITUTS

Santé Canada invitait à manger 3 portions, soit 225 grammes de viandes ou poisson, ou 6 oeufs, ou 500 grammes de légumineuses cuites. On suggérait déjà de remplacer «souvent» la viande par des légumineuses ou du tofu.

DE SOURCES : SANTÉ CANADA ; RECHERCHE : BAPTISTE ZAPIRAIN ; INFOGRAPHIE : MARILYNE HOUD

Mon commentaire

Ce nouveau guide alimentaire canadien ne tient pas debout. C'est un guide qui a été créé par des anorexiques pour les anorexiques. En effet, c'est dix nutritionnistes anorexiques qui ont produit ce guide.

Avez-vous déjà vu une nutritionniste ronde, elles sont toutes maigres. Elles ont étudié en nutrition pour justifier leur désordre alimentaire ou pour persister dans leur restriction alimentaire.

Elles osent dire que leurs recommandations sont basées sur des preuves scientifiques. C'est de la foutaise. Elles les ont basées sur l'idéologie anti-obésité. Un guide pour lutter contre la prétendue épidémie d'obésité en poussant les gens à restreindre leur ingestion de calories.

Pour qu'un guide alimentaire soit considéré comme basé sur des preuves scientifiques, il doit tenir compte que des faits.

Quels sont les faits concernant l'alimentation :

La principale utilité de l'alimentation est de nous fournir de l'énergie sous forme de calories. Donc la moitié de l'assiette aurait dû être les aliments qui sont notre principale source d'énergie soit le pain, les pâtes, les patates et le riz, les grains, etc.

Puis, un quart de l'assiette pour les fruits et légumes et l'autre quart pour les sources de protéines.

Le principal rôle des protéines est structurel. Les protéines participent au renouvellement cellulaire et notamment au niveau du tissu musculaire, de la peau et du tissu osseux. Le besoin quotidien en protéines et de 70 grammes environ. Trop manger de protéines surcharge les reins qui doivent éliminer l'ammoniaque nécessaire à la dégradation de ceux-ci.

Les protéines animales sont les plus fiables parce qu'elles contiennent toutes les acides aminés nécessaires ou indispensables.

Tant qu'aux vitamines et les minéraux qu'il y a dans les fruits et légumes nous n'en n'avons pas à manger beaucoup pour combler nos besoins. Ainsi, une seule orange contient la quantité de vitamine C nécessaire par jour, pas besoin d'en manger 50.

Les fibres sont les moins importantes dans l'échelle des besoins.

Pour ces anorexiques, manger des fibres contenues dans les fruits et légumes c'est un truc pour manger moins de calories, cela nous donne la sensation d'être rassasié.

Un guide alimentaire basé sur les faits aurait tenu compte du besoin énergétique qui varie avec l'âge, le sexe et l'intensité de la dépense calorique.

Les boissons sucrées sont injustement tenues responsables de faire engraisser les enfants. Les enfants dépensent leur énergie plus rapidement que les adultes (métabolisme de base plus élevé).

Ce guide n'a rien de scientifique, il est biaisé. S'il n'a pas été sous l'influence du lobby de l'industrie alimentaire, il l'a été par les fanatiques anti-obésité.

Un guide alimentaire pour répondre à leur besoin idéologique et narcissique de penser que grâce à leurs recommandations les gens vont moins ingérer de calories. Ils vont perdre du poids et un jour il n'y aura plus de personnes grosses.

Comme les victimes de la guerre à l'obésité sont les femmes, ce nouveau guide alimentaire encouragera les femmes à persister dans leur désordre alimentaire, à faire des restrictions alimentaires, à être obsédées par la minceur et à avoir une préoccupation excessive en rapport avec leur poids corporel.

Ma position face à l'alimentation et à la santé se résume par le mot performance. Il faut manger suffisamment pour subvenir à son besoin énergétique afin d'être performant dans toutes ses tâches quotidiennes.

Encore une fois pour ces nutritionnistes anorexiques, l'objectif qu'elles veulent nous imposer à adopter pour notre santé, c'est de contribuer à l'effort de guerre contre l'épidémie d'obésité. Ainsi en restreignant nos calories, un jour il n'y aura plus une seule personne obèse sur terre.

Compléments d'informations

L'histoire

Le plaisir : le meilleur des guides nutritionnels

Le guide alimentaire

Le nouveau Guide alimentaire canadien : «une petite révolution»

Industrie laitière: le nouveau guide alimentaire canadien ne fait pas l'affaire au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le nouveau Guide alimentaire canadien est sur toutes les lèvres

Le nouveau Guide alimentaire serait peu utile pour les moins nantis

«Dans la réalité de tous les jours, je ne suis pas sûr...»

Un guide alimentaire «plus facile à comprendre», dit la ministre Petitpas Taylor

Le lobby qui a gagné

Mobilisés pour revaloriser les fruits et légumes

Encore trop d'aliments transformés dans les paniers d'épicerie

Le nouveau «Guide alimentaire canadien» enfin dévoilé

Le nouveau Guide alimentaire canadien souffre-t-il lui aussi de carences élémentaires?

Nouveau Guide alimentaire canadien: adieu portions, place aux proportions

Voici ce qu'il faut savoir sur le nouveau Guide alimentaire canadien

Le Guide alimentaire canadien: nouvelles recommandations, nouvelles controverses

Nouveau Guide alimentaire canadien: un virage attendu par notre nutritionniste Isabelle Huot Le grand virage végétal du Guide alimentaire canadien

Moins de lait, plus de fruits et légumes dans le nouveau Guide alimentaire canadien

Autres liens

Le concept de santé

Le « Guide alimentaire » subit une cure minceur


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2019, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.