Fin d'Addition Elle:
onde de choc pour la clientèle

24 heures Montréal Actualités, mardi 2 juin 2020 425 mots, p. 7

C'est malheureux, Addition-elle faisait beaucoup de publicité avec des femmes de taille plus.

Pour voir l'image plein grandeur

Sujet:Moins de visibilité

On peut y lire:

Reitmans a annoncé hier la fermeture de ses magasins taille plus Addition Elle, ce qui a créé une onde de choc auprès de plusieurs femmes pour qui la compagnie était presque indispensable.

Pour Catherine Voyer-Léger, une fidèle clientèle d'Addition Elle à Gatineau, il s'agit d'une nouvelle dramatique pour l'ensemble des femmes rondes du Québec.

«Ça a changé ma vie.Quand j'y allais adulte, je me disais que ma vie aurait été tellement différente si j'avais eu ça adolescente », a-t-elle expliqué.

D'après Mme Voyer-Léger, Addition Elle offrait des produits abordables et stylés pour une clientèle plus jeune avec une plus grande sélection de tailles. «Ça devient compliqué de t'habiller quand tu dépasses la taille 18 dans les magasins généralistes. C'est rare qu'on se rende à 22, à 24 », a-t-elhomosexuel marche publicite commercele avancé.

Même son de cloche pour Édith Bernier, consultante et conférencière en prévention de la grossophobie et en inclusion des personnes grosses.

«Addition Elle était l'un des rares endroits où on pouvait se procurer de la lingerie et avoir des vêtements pour le travail, a-t-elle souligné. Plusieurs femmes m'ont écrit en disant "mais comment je vais m'habiller, on va faire quoi ?" ».

Un marché à reconquérir

Mme Bernier déplore le manque criant d'offre abordable et d'accessibilité dans la mode taille plus, souvent délaissée ou peu investie par certaines entreprises.C'est malheureux, Addition-elle faisait beaucoup de publicité avec des femmes de taille plus. Il n'y a pas de magasin avec assez d'envergure que addition-elle qui pourrait faire autant de publicités au Canada. Les femmes rondes seront moins visibles.

Les magasins de vêtements sont très important pour rendre visible médiatiquement les femmes de taille plus à travers les publicités qu'ils font. Cela permet aux femmes rondes par le processus de l'identification de se trouver correct, adéquate et normale.

Être une femme de taille plus, ce n'est pas le résultat ou une conséquence de mauvaises habitudes vie. C'est un état normal, c'est génétique, c'est naturel.

Les femmes rondes doivent célébrer leur corps tel sans essayer de le changer.

Les femmes de taille plus représente les 2/3 de la population féminine. Elle ont un pouvoir d'achat. L'industrie du commerce devrait séduire ces femmes en mettant plus de femmes de taille plus dans leur publicité.

Les magasins de vêtements taille ne doivent pas être les seuls à faire des publicités avec des femmes rondes.

«Les entreprises ne veulent pas être associées aux grosses personnes parce que ce n'est pas chic et elles ont peur que ça dévalorise leur marque », a-t-elle ajouté.

Propriétaire d'une boutique taille plus à Montréal, Julie Duquette pense, elle aussi, que le marché a besoin de regain et y voit même une opportunité d'affaires.

«C'est l'occasion de changer les mentalités des gens. Les gens vont acheter un peu plus local; oui, c'est plus dispendieux, mais ce sont des produits qui vont durer plus longtemps»,a-t-elle expliqué.

Par courriel, Reitmans indique travailler à «diversifier et bonifier» l'offre de ses magasins Penningtons et se dit toujours engagée auprès de la mode taille plus. La compagnie a également mis la clé dans la porte de ses magasins Thyme Maternité.

«Nous envisageons la possibilité de proposer des produits Addition Elle sous la marque Penningtons. Nous tiendrons nos clientes informées tout au long de la transition », écrit l'entreprise canadienne.

Quant à elle, Édith Bernier espère que l'industrie inclura davantage les personnes de tailles plus dans son processus créatif.

«Il faut penser plus loin que juste agrandir les vêtements. Les compagnies ont tout avantage à les consulter et à créer en conséquence », juge-t-elle.

Mon commentaire

C'est malheureux, Addition-elle faisait beaucoup de publicité avec des femmes de taille plus. Il n'y a pas d'autre magasin avec assez d'envergure qu'addition-elle qui pourrait faire autant de publicités au Canada. Les femmes rondes seront moins visibles.

Les magasins de vêtements sont très importants pour rendre visible médiatiquement les femmes de taille plus à travers les publicités qu'ils font. Cela permet aux femmes rondes, par le processus de l'identification, de se trouver correctes, adéquates et normales.

Être une femme de taille plus, ce n'est pas le résultat ou une conséquence de mauvaises habitudes vie. C'est un état normal, c'est génétique, c'est naturel.

Les femmes rondes doivent célébrer leur corps tel qu'il est, sans essayer de le changer.

Les femmes de taille plus représentent les 2/3 de la population féminine. Elles ont un grand pouvoir d'achat. L'industrie du commerce devrait séduire ces femmes en mettant plus de femmes de taille plus dans leurs publicités.

Les magasins de vêtements taille plus ne doivent pas être les seuls à faire des publicités avec des femmes rondes.

Complément d'informations:

L'histoire

Fin d'Addition Elle: onde de choc pour la clientèle

Onde de choc pour la clientèle des boutiques Addition Elle

Reitmans brasse les cartes

Reitmans abolira 600 postes au Québec

Reitmans: «La COVID-19 a tout fait dérailler»

Autre

Félicitations Reitmans enfin de la publicité avec des rondes

Campagne de publicité de Zellers de septembre 1999 à la télévision pour les femmes de taille forte

Coupe de Pouce Nouveau mode 14+

LA chaîne youtube d'addition elle

ACHETEZ RONDES! PENSEZ RONDES

Challenging a fatphobic industry to adapt Anna Ford attacks 'body fascism' in the media - archive, 1980

Anna Ford attacks 'body fascism' in the media - archive, 1980

Massive growth in Plus Size Women's Clothing Market during 2020-2026

Making plus size profitable


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright© 2020 Les Éditions de la femme Tous droits réservés.