Anorexie : décès d'un mannequin
Journal Le Soleil du jeudi 16 novembre 2006 page 22


Comparaison entre un mannequin de la taille standards, qui a paradé lors de la semaine de la mode de Madrid et, un mannequin taille plus. Une image vaut mille mots, comme on dit.

Sujet: Un décès symbolique

On peut y lire:

Le mannequin brésilien Ana Carolina Reston est décédé mardi des suites d'une anorexie

Ana Carolina Reston, un mannequin brésilien de 18 ans, est morte mardi 14 novembre d'anorexie. Son décès est survenu à Sao Paulo à la veille de son départ à Paris où elle devait se rendre pour une séance de photos de mode, a rapporté mercredi 15 novembre la presse locale.

Le mannequin qui mesurait 1m74 pour seulement 40 kilos avait été hospitalisé trois semaines plus tôt avec une infection urinaire qui s'est ensuite transformée en insuffisance rénale puis en infection généralisée. "Elle n'avait aucune résistance et les médicaments ne faisaient plus d'effet en raison de son extrême faiblesse", a déclaré à la presse Mirthes Reston, la tante d'Ana Carolina qui travaillait pour L'Equipe, une grande agence de mannequins du Brésil.

Des pommes et des tomates

Ana Carolina avait participé au catalogue de Giorgio Armani au Japon mais avait dû rentrer au Brésil car elle était trop maigre et fatiguée, a indiqué la directrice de l'agence.

Le mannequin travaillait depuis l'âge de 13 ans et avait voyagé, outre le Japon, au Mexique, en Chine et en Turquie. Ces derniers temps, elle ne se nourrissait plus que de pommes et de tomates.

Le décès d'Ana Carolina, des suites d'une anorexie, a relancé le débat au Brésil sur le poids minimum des mannequins pour pouvoir défiler. En septembre dernier à Madrid, la passerelle Cibeles avait interdit de défilé des mannequins trop maigres.

Je suis favorable à la décision espagnole et je pense que le juge des mineurs au Brésil devrait interdire aux mannequins trop maigres de travailler", a déclaré un lecteur du journal O Globo.

Mon commentaire

Cela faisait un temps qu'elle était anorexique. L'anorexie s'étale sur plusieurs années avant la mort. Ceci démontre que les agences de mannequins font travailler les filles malgré leur état anorexique. Ils ne font rien pour les aider. Car, ils les aiment très minces. 

La mort de ce mannequin constitue un symbole de la folie du monde de la mode. Un monde de malades qui s'amusent à modeler le corps des femmes selon leur fantaisie. Leur fantaisie, c'est de donner une allure aux femme le plus éloignée possible de ce que la nature a voulu leur donner naturellement. Plus elles ont l'aire artificielle et bizarre, mieux c'est pour eux. En d'autres mots, moins que cela ressemble à une femme plus c'est esthétique. 

Un esthétisme qui déshumanise la femme. Qui la rend semble à l'objet. Alors, personne n'a de sentiment particulier pour les objets. Ainsi, si le monde de la mode considérait leurs mannequins comme des êtres humains, il n'aurait pas d'exigence aussi stricte pour la minceur et il se préoccuperait de leur bien-être.

C'est l'argent qui maintient cette situation aberrante. À cause de leur richesse, les designers de mode se donnent une image de connaisseurs. Ils laissent l'impression qu'ils ont une suprématie. C'est eux qu'ils ont l'affaire. Ils posséderaient le monopole de la vérité au sujet de la beauté féminine. Logiquement, la mode ne pourrait pas être faite autrement que par des grandes minces squelettiques, selon eux. 

D'où, leurs arguments qu'ils nous lancent.: «les femmes n'achèteraient pas le magazine s'il y avait des rondes», elles ne veulent pas, parait-il , voir ce qu'elles n'aiment pas d'elles et le «ont réponds à leur besoin de rêver». Pire encore, ils se défendent d'utiliser des mannequins trop maigres et d'encourager l'anorexie. Leurs mannequins aiment manger, parait-ils, d'après eux.

Pour que l'argent cesse de normaliser une telle psychose. Pour que les femmes cessent de détruire leur santé pour de l'argent. Il faut que l'argent circule autour de la valorisation de la beauté des rondeurs féminines. S'il y avait de l'argent à faire à montrer ses rondeurs. S'il était payant d'être ronde, cela arrangerait bien des choses.

Complément d'information :

L'histoire

Une jeune Bolivienne de 23 ans, qui rêvait de devenir mannequin, lutte pour la vie dans un hôpital de La Paz alors que son poids est descendu à 23 kg, soit la moitié du poids considéré comme normal.

Carla Sobrado Casalle meurt d'anorexie 

Trop rondes pour être top models

“Si vous ne perdez pas de poids, vous n’aurez pas de contrat”

Le milieu rejette toutefois toute responsabilité.

Elle a constaté que la concurrence dans le monde de la mode reléguait la santé au second plan.

"Foutez la paix au corps des femmes"

Un mannequin brésilien meurt d´anorexie

Un mannequin est mort d'anorexie

Un mannequin brésilien de 18 ans, Ana Carolina Reston, est morte mardi d'anorexie

Le 2 août, une jeune mannequin uruguayenne de 22 ans, Luisel Ramos, meurt d'épuisement à la fin d'un défilé.

Out, les maigres?

«Au moins deux mannequins sur cinq sont anorexiques»

Chanel a estimé jeudi soir que "la mode n'est pas responsable de l'anorexie"

Vidéo : Tragique décès d'une mannequin anorexique - Monde

La mère du mannequin brésilien Ana Carolina Reston, morte d'anorexie à l'âge de 21 ans mardi à Sao Paulo

Photographie Ana Carolina Reston Mannequin

La semaine de la mode de Montréal

Le musée des horreurs
Le style de la revue 20ans
La laideur de la top model Québécoise Ève Salvail
Les visages mortuaires
Le trip pédophile
Des horreurs dans des sous vêtements
Le style héroïnomane
Par partie du corps
Le style nymphe extraterrestre
Anorexie chez les comédiennes

Photos des défilés de modes

Collection de Alma Aguilar

Chanel: Fashion Show Pics on Style.com

PHOTO PARIS MODE-"Paris Fashion Show"

Jean-Louis aux Châtaigniers : TYRANNIE DE LA MODE ET ANOREXIE

Pasarela Cibeles: Alma Aguilar y José Miró


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

[Accueil] - [Contact]

Copyright © 2006, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.