Terrorisation et obésité

Un milliard d'obèses et leur nombre grossit
Journal La Presse du 21 août, 2002, page b3

Sujet : Le party des fous

On peut y lire :

Londres - Environ un milliard d'individus souffrent aujourd'hui d'obésité ou de surcharge pondérale dans le monde, a-t-on appris auprès des experts de l'IOTF (International Obesity Task Force), qui s'inquiètent des conséquences économiques et sanitaires du problème.

Selon l'IOTF, les obèses, qui ont un poids supérieur à 30 % de la masse corporelle normale, sont aujourd'hui 280 millions sur la planète. Les personnes ayant une surcharge pondérale sont eux 700 millions. Et ces chiffres ne cessent d'augmenter.

Toujours selon l'IOTF, entre 2 % et 8 % du coût total des soins dans les pays occidentalisés sont liés à l'obésité.

En effet, les risques pour la santé augmentent avec la prise de poids : les femmes souffrant d'un excédent pondéral, même léger, ont six fois plus de chances de développer du diabète et les obèses, 90 fois plus.

L'IOTF est un comité spécialisé de l'Association internationale pour l'étude de l'obésité (AIEO) une organisation qui représente 30 associations nationales de lutte contre l'obésité.

Le 9e congrès international sur l'obésité se tiendra à partir du 24 août au Brésil.

Mon commentaire

Les militants anti-obésité nous terrorisent toujours quelque temps avant leur congrès international, qui a lieu tous les quatre ans. Ainsi, en 1998 on pouvait lire : Le monde engraisse

La terrorisation leur sert de motivation, ça leur donne une raison d'être, ça leur sert de justification et ça leur donne une image de sauveurs. « Nous faisons quelque chose de bien et de noble pour la société.» Tout cela, pour cacher la vraie motivation qui les pousse à lutter contre l'obésité.

Cette motivation provient uniquement de l'argent. En effet, les militants anti-obésité sont à la solde de l'industrie pharmaceutique, qui y voit un marché énorme et très lucratif. Imaginez, un bassin d'un milliard de clients potentiel, c'est très alléchant.

Le pire la dedans, c'est que, c'est seulement eux qui ont une crédibilité au près des médias. Comme, s'il n'existait qu'une seule façon de voir les choses. Ils ont une image publique de perfection. C'est eux qui détiennent la vérité. Ainsi, nous sommes comme obligés de croire à toutes les niaiseries qu'ils disent

Pour eux, il est important que les gens et surtout que les femmes pensent que l'obésité ou l'embonpoint est une très grave maladie. Ils ont le pouvoir monétaire d'influencer les médias pour qu'ils parlent régulièrement aux nouvelles de la gravité de l'obésité. C'est un moyen, comme je disais, de rendre coupable les femmes de leur embonpoint afin qu'elles dépensent de l'argent pour un moyen d'amaigrissement.

Les militants anti-obésité n'ont la moindre partiel de crédibilité. Parce qu'ils sont déconnectés de la réalité sur le terrain, sur les gens qui ont un embonpoint. Ils sont de simples observateurs qui jugent de loin avec leurs préjugés. Ils sont tous une gagne de fous furieux minces et athlétiques qui ne sont pas capable comprendre les gens qui n'ont pas un corps comme le leur. Ils vont tripper entre eux aux Brésil sur ce qu'ils pensent. Mais à aucun moment, ils vont se préoccuper de ce que vivent les gens qui font de l'embonpoint. 

Car, de toute façon, ils n'ont la mission d'aider les personnes à mieux vivre avec leur corps tel qu'il est. Leur mission est de faire des recherches pour aider à mettre au point une pilule miracle qui permettra à l'industrie pharmaceutique de faire fortune.

Les personnes, qui comme moi, diffusent l'opinion "fat acceptance" sont proches de la réalité du vécu des personnes. Je ne suis pas un chercheur qui délire dans son laboratoire. C'est la compassion qui me motive. Je veux  le bien des personnes. Ainsi, je considère important de dénoncer les gens qui veulent profiter de la détresse des personnes pour faire de l'argent en leur proposant des choses inutiles et dangereuses pour leur santé.

Conclusion, il ne faut pas tenir compte de l'opinion des militants anti-obésité. Il faut les envoyer promener. Il faut que ce qu'ils disent ça vous coule comme de l'eau sur le dos d'un canard. N'embarquer pas dans leur dramatisation de l'obésité, cessez de croire que votre poids constitue un risque pour votre santé, cessez de croire que si vous perdez du poids vous seriez plus en santé. Fiez vous à ce que vous vivez, fiez vous à l'expérience que vous avez d'être une personne avec le corps que vous avez. 

Complément d'informations:

Le site du 9e congrès international sur l'obésité  voir Exhibition

Les compagnies pharmaceutiques qui auront un kiosque dans la salle d'exposition de ce congrès:

NutriPharma
Nutricia
Fertin Pharma
Bioenterics Un anneau pour pour rapetisser le volume de l'estomac
Abbott
Roche
Glaxo Smith Kline


Les sujets précédents :
Découverte de l'hormone de satiété

When Your're Ready to Get Serious About Weight Loss - Anorex
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2002, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.