Living saint heals with hugs
Journal National Examiner du 12 décembre 2000 p.47

Sujet:La bonté et la rondeur

On peut y lire:

Ammachi travels the world to ease the suffering of others.

Mon commentaire

Elle est comparée à Mère Thérésa. Mais, au lieu d'être de confession catholique, elle est hindouiste. La charité et le don de soi qui élève l'âme au niveau des chacras.

Une femme à la tête d'un mouvement spirituel, c'est rare et même exceptionnel. Le fait qu'elle soit ronde l'a sûrement aidé à réussir cet exploit. Car la rondeur féminine va bien avec la bonté et l'altruisme.

En effet, la bonhomie d'une femme ronde est bien connue. La rondeur féminine crée une atmosphère sécurisant. Nous sentons bien et à l'aise en sa présence. Ainsi la femme ronde, sans le vouloir, dégage de la générosité et une chaleur humaine débordante.

Vous faites du bien à ceux et celles qui vous entourent juste par votre présence physique. Vous êtes un être spirituel qui transcende grâce à votre physique.

Votre joie de vivre fusionne le physique au spirituel. Apprendre à apprécier votre physique, passe par la prise de conscience que les gens se sentent confortable en votre présence. Vous êtes un être de lumière lorsque vous rendez brillants les yeux d'une personne, vous y transmettez votre joie de vivre.


Les sujets précédents :
Jennifer Aniston s'inquiète pous sa santé
Régimes : pour en finir avec les charlatans !
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2000, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.