Miserable? It's the Vogue Factor
Journal National Post du 30 octobre 2000, p. A3

Sujet:Nous avons supposément besoin de rêver

On peut y lire:

The more we are bombarded with images of beautiful people, the less happy we are with ours partners, scientists say

Conventionnally goodlooking people such as Goerge Clooney, Brad Pitt and Jennifer Lopez may be pleasing to the eye, but their very presence in our midst makes the world a less contendend place say two mathematicians.

As fault is the so-called Vogue Factor, a mesure of how much influence beauty has in society. The higher the Vogue factor, the more dissatisfied and miserable we are with our sexual partners.

Guildo Caldarelli, a physicist at Rome University who conducted the research, said: "When the concept of the most beautiful in the world tends to be the same for everyone, it becomes more and more difficult to make more people happy.

With television, movies and magazines such Vogue bombarding us with images of beautiful women and good-looking men conforming to a standardized concept of beauty, overall levels of dissatisfaction were likely to increase.

Mon commentaire

Cet article fait ressortir que les hommes sont aussi affectés par la norme de la minceur que les femmes.

La femme qui se compare avec les vedettes se sent inadéquate et ordinaire. Elle se sent moche. Ce qui l'amène à se dévaloriser face à son partenaire. Elle se dit, qu'elle ne mérite pas d'être aimée! Son partenaire n'a pas raison de l'aimer, parce qu'elle n'ait pas mince. Le mérite d'être aimé va en fonction de sa ressemblance avec le modèle de beauté standardisé.

Pour l'homme, plus il compare sa blonde aux vedettes, plus il a le sentiment de la prendre en pitié. Il considère qu'il est avec elle par dépit. Il n'a pas de choix, car, il n'est pas assez riche, bon et fort pour avoir une "belle" femme dans sa vie. Un homme, démontre aux autres, qu'il a du succès et du pouvoir en ayant une blonde de type beauté d'Hollywood. Ainsi, si sa blonde est loin d'avoir le look des stars, il se sent un pas bon, un raté dans la vie. Un homme qui se dévalorise ainsi, ne peut pas être heureux en amour.

Ce que je trouve d'intéressant dans cet article aussi, c'est de dire que plus il y a qu'un seul type de beauté valorisé pour tout le monde, plus les gens sont malheureux. Choisir la minceur, c'est restreindre les choix possibles. C'est juste la grandeur de la mince qui change.

La minceur artificielle des vedettes rend malheureux les gens, parce qu'elles ne sont pas représentatives de la réalité statistique des morphologies que l'on retrouve dans la population féminine.

En effet, les 2/3 les femmes habillent du 12 ans et plus. Y aurait-il 2/3 de moches ? Bien sûr que non. J'ai raison de manifester pour plus de femmes rondes à la télévision. Car pour rendre heureux les femmes et les hommes, il faut choisir des femmes avec différentes morphologies pour permettre aux femmes de valider la normalité de leur corps et aux hommes de valider leur choix de partenaire. En d'autres, ils sont corrects d'aimer une femme qui a des rondeurs.

Comment changer l'optique des producteurs majeurs, pour qu'ils valorisent la rondeur? Il n'y a pas de réponse à cette question. En effet, ils ne changeront pas d'idée. Car, c'est eux qui ont l'argent, c'est eux qui décident. Le pouvoir de l'argent qui fait force de loi.

Mais, grâce à l'internet et à mon projet d'entreprise à multi-propriétaires Sensuelleville, nous pourrons offrir à la population une alternative à ce monopole de la minceur qui nous est imposé.


Les sujets précédents :
Special repport -- A BODY TO DIE FOR
Oprah battling eating disorder
EVERY BODY CAN BECOME FIT
Kirstie's big cover-up - Sitcom star a ball on the beach - after raiding Veronica's Closet!
'ALLY MCBEAL' STAR SAVED FROM ANOREXIA - ... thanks to Camryn Manheim
En Bref - Roseanne Barr
Sally Field's Diet Pill nightmare
Bamboula new-yorkaise
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2000, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.