Se peser tous les jours pour éviter de reprendre du poids
Journal la Presse du jeudi 25 octobre 2005 Actuel p. A6

Sujet: La torture quotidienne

On peut y lire:

Se peser tous les jours pour éviter de reprendre du poids -- par Marilynn Marchione--

VANCOUVER (AP) -- Rien de tel que de se peser tous les jours pour éviter de regrossir, selon une étude américaine présentée à une conférence sur l'obésité. Un espoir pour ceux qui suivent un régime, sachant que la plupart reprennent dans l'année le tiers du poids perdu, et les deux tiers dans l'année qui suit.

"C'est le problème le plus important qui se pose à nous. Nous disposons de nombreux moyens pour aider les gens à perdre du poids mais notre objectif est de faire en sorte que les gens n'en reprennent pas pendant longtemps", déclare Susan Janovski, directrice du programme obésité et troubles des conduites alimentaires de l'Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales.

Susan Janovski est extérieure à l'étude qui a été financée par son Institut. L'enquête a été conduite par Rena Wing, psychologue et directrice du centre de contrôle du poids de l'école de médecine de l'Université Brown (Providence, Rhode Island).

Elle inclut 291 personnes, des femmes en majorité, qui ont perdu au moins 10% de leur poids, soit 20kg, au cours de ces deux dernières années. Elles pesaient 77kg en moyenne au départ. Ces femmes ont été réparties au hasard en trois groupes. L'un se réunissait par l'intermédiaire de forums de discussion d'Internet, l'autre en face-à-face, et le troisième recevait des conseils mensuels par courrier.

Les deux premiers groupes bénéficiaient d'une aide psychologique hebdomadaire pendant quatre semaines, puis mensuelle pendant 17 mois. Tous devaient soumettre leur poids chaque semaine et être vus par le psychologue dès lors qu'ils franchissaient la "zone rouge", soit une reprise de poids de 2,25kg ou plus.

Au bout d'un an et demi, 46% des "face-à-face" et 55% des personnes du groupe Internet avaient franchi la "zone rouge", alors qu'elles étaient 72% dans le groupe suivi par lettre. En moyenne, la reprise de poids était de 1,12kg dans le groupe face-à-face; de 2,7kg dans le groupe Internet et de 4,68kg dans le groupe lettre.

Ces résultats confirment que le contact et le soutien régulier, notamment sur Internet, aide les personnes au régime à maintenir leur perte de poids.

La surprise vient de ce que les résultats soient liés au nombre de fois où les participantes montent sur une balance. Au début de l'étude, environ 40% des participants de chaque groupe se pesaient spontanément tous les jours.

Dix-huit mois plus tard, ce chiffre avait diminué de 30% dans le groupe suivi par lettre, mais avait augmenté de 65% dans le groupe Internet et de 72% dans celui en face-à-face. Parmi ceux qui se pesaient quotidiennement, seuls 39% avaient repris plus de 2kg, alors qu'ils étaient 68% chez ceux qui se pesaient moins souvent. AP

Mon commentaire

Cette recherche et ses conclusions nous démontrent une fois de plus que la communauté des intégristes anti-obésité, qui est rattachée à leur Saint-Siège (la  NAASO), est à la solde de l'industrie de l'amaigrissement. Elle n'est pas là pour faire avancer les connaissances. Elle est là pour soutenir un commerce malhonnête basé sur les complexes des femmes.

Ici vraiment, c'est frappant. Cette recherche a été, sans l'ombre d'un doute, commandée par les Weight Watchers. Toutes les méthodes d'amaigrissement basé sur le support individuel ou de groupe en ressortent renforcis avec les conclusions de celle-ci. Elle ne pouvait pas arriver à des conclusions différentes. 

En effet, cette recherche est à l'image de toutes celles faites par les intégristes anti-obésité. Elles sont téléguidées en vue d'arriver à des résultats prévus d'avance. Ces recherches sont pipées dans un seul but de mettre de la pression sûr les gens pour qu'ils se décident de faire quelque chose pour perdre du poids. 

Balance ou pas, support d'un tiers ou pas, la reprise de poids est toujours inévitable. Car, les régimes et les diètes, ça ne fonctionne pas dans 95 % des cas. C'est reconnu. Puis à part de ça,. la balance est un outil diabolique pour les femmes. Il est donc à proscrire absolument. Si vous avez encore un pèse-personne chez vous, jetez-le immédiatement à la poubelle.

En effet, le rituel de la pesé maintient fortement les femmes dans l'obsession de la minceur. C'est une torture psychologique. C'est une sorte de renforcement négatif qui ressemble au choc électrique que l'on donne au rat de laboratoire. Car, le message sous-entendu de la balance est: «regardes comme tu es grosse et laide, t'as encore des efforts faire pour être acceptable».

Les Weight Watchers utilisent la balance et le soutien du groupe. Ils constituent tous deux un moyen de contrôle. Ainsi, leur méthode consiste à motiver les femmes à perdre du poids ou à le maintenir à l'aide de la contrainte. Ridicule. Car le contrôle est à la base de tout désordre alimentaire. 

Chercher à avoir le contrôle sur son poids corporel est la pire chose à faire. Cela fait faire beaucoup d'anxiété. En effet, une femme qui se coupe du plaisir de manger, se coupe aussi de tous les autres plaisirs de la vie. Se laisser aller au plaisir de manger est essentiel pour avoir une bonne santé mentale.

Complément d'information

L'histoire 

Se peser tous les jours pour éviter de reprendre du poids

Se peser aide à mincir !

Canoë Santé : Alimentation et forme physique : Actualités

CBS News | Step On The Scales, Stay Trim | October 17, 2005 03:30:04

Se peser tous les jours permet d'éviter de reprendre du poids

Rena Wing et les Weight Watchers

myDNA.com - News: Internet helps people lose weight -

Weight Loss Maintenance Program Keeps Pounds Off

National Weight Control Registry

Le contrôle et les désordres alimentaires

Weight Watchers was to become the fuel that fed Anorexia

L'obsession de la minceur et la balance

Her scale became a daily horoscope.

Get rid of your bathroom scale (this can be a very liberating experience).

Beyond Dieting ® // Thesis

Discovering the beauty within

That encourages them to define themselves by the bathroom scale

Get rid of your bathroom scale.

My obsession with fat grams and the bathroom scale became a nightmare.

Put away or throw away your bathroom scale

The bathroom scale was the gauge of my self-esteem

Americans are obsessed with the bathroom scale


Les sujets précédents :
Controverse sur la mortalité due à l'obésité
Perdre du poids améliorerait les relations sexuelles, selon une étude
Non aux repas équilibré à la cantine!
La rondeur dans l'actualité des mois passés

[Accueil] - [Contact]

Copyright © 2005, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.