La liposuccion
Journal de Québec mercredi 27 septembre 2017 p.20

D'ailleurs, la liposuccion devrait être carrément interdite étant donné que cela constitue une atteinte à l'intégrité physique de la femme.

Pour voir l'image plein grandeur

On peut y lire :

La liposuccion

Une solution bien-être rapide, sécuritaire et permanente...

Ce soir

2 séances d'information avec le Dr Denis Blouin

27 et 28 septembre à 19h au Domaine Cataraqui

2141, chemin Saint-Louis.

Assistez à une séance et obtenez un rabais de 200 $ sur votre prochaine intervention.

Réservez au 1 888 456-lipo (5476)

Laclinique santé esthétique.

lacliniquese.com

(F) Lacliniquesanteesthetique

Sujet:La mutilation à rabais

Mon commentaire

Si les femmes, au Québec, avaient évolué au niveau de l'acquisition d'une image corporelle positive comme leur contrepartie anglophone, elles auraient fait interdire ce genre de publicité qui dépasse l'entendement. D'ailleurs, la liposuccion devrait être carrément interdite étant donné que cela constitue une atteinte à l'intégrité physique de la femme.

En effet, avec la liposuccion on arrache du tissu humain essentiel à la santé reproductive de la femme. Ce que les femmes, obsédées par la minceur, veulent se faire enlever, c'est ce qu'on appelle la culotte de cheval. Ce gras autour des hanches, qui résistent aux régimes, produit de l'oestrogène et est une réserve d'énergie pour la survie du foetus.

Ce qui est nécessaire pour la reproduction de l'espèce est logiquement aussi un caractère sexuel secondaire. Des hanches larges et molles envoient un message à l'inconscient de l'homme comme de quoi la femme est fertile. C'est donc la partie du corps la plus sexuellement excitante pour l'homme.

Une femme qui n'aime pas le gras autour de ses hanches au point de vouloir se faire mutiler avec une liposuccion souffre d'une maladie mentale qui s'apparente l'anorexie. Ce qui s'appelle en anglais le body dysmorphic disorder. Lorsque la haine de son corps va jusqu'à la mutilation, il y a un problème là.

Cette publicité banalise une agression physique. Offrir un rabais de 200 dollars pour encourager les femmes à se faire mutiler, il y a quelque chose d'indécent là.

Y a-t-il suffisamment de femmes dans la région de Québec qui souffrent de cette maladie mentale qui justifie une publicité en couleur dans un journal ?

En lisant cette publicité la liposuccion semble aussi banale que se faire couper les cheveux. Alors, mesdames pourquoi pas vous?

Les femmes qui pensent se faire liposuccer souffrent terriblement, elles ont besoin d'aide. C'est de soin psychiatrique qu'elles ont besoin et non d'une chirurgie esthétique.

Si aucune personne au Québec, c'est indigner publiquement contre cette publicité violente contre les femmes. Cela signifie que personne n'a de la compassion pour la souffrance morale des femmes.

Pour laisser aller une telle publicité sans rien dire, les femmes n'ont pas de compassion même pour elles-mêmes. Ça va mal avec les femmes au Québec. On comprend pourquoi elles n'ont pas encore adopté le discours du body positive ou du mouvement d'affirmation des femmes de taille plus.

À quoi sert de se définir comme féministe au Québec, lorsqu'on laisse ses soeurs se faire mutiler et violenter ainsi.

Tout compte fait, il n'y a pas de vraie féministe au Québec. Toutes les femmes sont égocentriques, seul leur intérêt personnel qui compte.

Denis Blouin charge de l'argent aux femmes pour qu'il les mutile physiquement. Absurdité totale.

Les hanches larges et molles constituent la caractéristique principale qui forme l'identité sexuelle féminine. Les hanches larges (fesses) et molles représentent le pouvoir de séduction érotique de la femme.

Les rondeurs féminines sont associées à la femme mature, indépendante et libre de ses choix.

Par conséquent, la liposuccion autour des hanches constitue symboliquement une action de haine contre les femmes. La liposuccion s'appuie sur la promotion d'une image de la femme enfantine, innocente et dépendante que l'on voit dans la pornographie de prestige.

Comparaison des hanches d'Ashley Graham avec celles des mannequins standards
Comparaison des hanches d'Ashley Graham avec celles des mannequins standards. Ces dernières ont des hanches digne de filles prépubères.

En d'autres mots, la liposuccion valorisation la femme-enfant dépendante et soumise aux hommes.

Pourquoi suis-je seul et un homme en plus à s'indigner face à l'intolérable concernant les femmes au Québec ?

En d'autres mots, la liposuccion valorisation la femme-enfant dépendante et soumise aux hommes.

Complément d'informations :

L'histoire

Body dysmorphic disorder and the liposuction patient.

Body Positive Movement

Le poids adéquat: la masse adipeuse, les menstruations et la fertilité

Modèle théorique de l'homme et de la femme de référence selon Behnke

Vue d'ensemble des fonctions du tissu adipeux chez la femme

L'hormone de la beauté féminine

LES RONDEURS ET LA SANTÉ MENTALE

Dossier sur les menstruations et la fertilité

Dossier Lipides caractéristiques du sexe

Témoignage, dénonciation et avertissement contre la liposuccion

PUBLICITÉ INACCEPTABLE SUR LA LIPOSUCCION

Liposuccion 300 dollars de rabais

Accros au bistouri

Les dessous de la chirurgie esthétique

Liposuccion n'est pas une intervention banale

Une Française de 29 ans meurt après une liposuccion

La liposuccion tourne au drame

Usher : la liposuccion de sa femme tourne au drame

La liposuccion avait tourné au drame

Admise à l'hôpital pour s'embellir, elle en sort morte

La liposuccion, opération courante mais pas anodine

Mort d'une Miss en Equa­teur après la lipo­suc­cion qu'elle avait gagnée


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2017, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.