POUR PLUS DE FEMMES RONDES À LA TÉLÉVISION

MANIFESTATION À L'OCCASION DU

Gala Artis 2017

Vers le photos reportage

Je vais manifester avec cette pancarte de 22 par 34 po lors du Gala artist le 24 avril 2016 prochain:

De 17h00 à 23h00 devant le Théâtre Denise Pelletier 4353 Rue Sainte-Catherine Est, Montréal

Je vous invite à venir me rencontrer sur place un moment pour m'encourager.

Si par hasard vous étiez intéressé à venir manifester avec moi, faites le moi savoir avant sur mon courriel. -
Contact

Vers le texte de ma manifestation en 2016 pour le Gala artis


Texte de présentation

Une culture d'entreprise hermétique au changement

L'édition 2017 du gala artis sera la vingtième année que je manifeste aux galas choix du public pour les artistes de la télévision québécoise organisés par le réseaux TVA.

La première fois que j'ai manifesté fut à l'hiver 1997, soit le dimanche 9 mars devant le théâtre du monument national à la 12e édition du gala Metro Star.

Ce qui était écrit sur mon affiche :

Sonia Vachon, la plus belle des comédiennes du Québec.

C'est l'année où elle a joué le rôle de Manda Parent dans la série Cher Olivier.

Pour souligner cette vingtième manifestation au gala choix du public, il y aura sur une des faces de ma pancarte «Sonia Vachon, la plus belle des comédiennes du Québec» et l'autre côté «Pour plus de femmes rondes à la télévision».

Après 20 ans, le bilan est négatif. Rien n'a changé. La culture d'entreprise du monde de la télévision n'a pas fait plus de place pour les femmes rondes ou pour les rondeurs féminines.

Ce blocage ou cette résistance au changement s'explique par le mépris et la haine envers les rondeurs féminines. Ce n'est pas qu'un simple choix esthétique. Le monde de la télévision perpétue une culture misogyne.

En effet, tous les misogynes ont en commun un discours qui critique sévèrement l'apparence physique des femmes. Ceux-ci ne tolèrent aucune rondeur ou bourrelet sur une femme.

Les patrons dans le milieu de la télévision et du cinéma exigent, dans l'embauche, la minceur pour les futures animatrices, chroniqueuses, journalistes et comédiennes. Par la suite, ceux-ci mettent une forte pression sur celles-ci pour qu'elles n'engraissent pas.

C'est la tolérance zéro pour les rondeurs féminines à la télévision québécoise.

Pour appuyer la vision que j'ai sur cette situation voici deux exemples récents:

1- La télé-série policière «Victor Lessard»

La télé série policière «Victor Lessard» est une adaptation du roman «Je me souviens» de l'auteur québécois Martin Michaud.

Dans ce roman la coéquipière de l'inspecteur Victor Lessard (Jacinthe Taillon) est décrite comme une femme ronde. Mais le réalisateur, Patrick Sauvé, dans la série télé a choisi une comédienne avec une corpulence télévisuelle standard en Julie Le Breton.

Celle-ci a exprimé son malaise de jouer le rôle d'une «grosse» dans cette série policière à l'émission de radio Médium Large à la première chaîne de radio-canada le jeudi 16 mars 2017.

Le réalisateur, Patrick Sauvé, n'a aucune excuse valable pour expliquer de ne pas avoir choisi une comédienne ronde ou de taille plus. L'excuse qu'il a donné concerne le talent de comédienne de Julie le Breton.

Évidemment, Julie le Breton n'est pas la seule femme qui a du talent.

Parmi le bottin des artistes, il y a seulement qu'un faible pourcentage qui réussit à décrocher un rôle à la télévision. C'est un milieu très contingenté.

Il y a des milliers de femmes qui auraient aimé jouer le rôle de Jacinthe Taillon. Il y en a sûrement une, dans cette multitude de femmes, qui a un talent exceptionnel tout en étant ronde.

Ce cas, flagrant de discrimination et de favoritisme, est très choquante pour moi en considérant que je manifeste aux gala artis et gémeaux depuis 20 ans pour demander «Pour plus de femmes rondes à la télévision».

Club illico - Victor Lessard - Capsule personnage - Jacinthe Taillon

2- La perte de poids dramatique de la femme humoriste Katherine Levac.

De toute évidence pour moi, c'est sous la pression du milieu que Katherine Levac a décidé de perdre du poids. Elle a cédé aux pressions.

Il y a une face cachée à l'industrie du spectacle québécoise que j'ai pu observer au cours de ces années de manifestation aux galas pour la télévision.

Il y a du bitchage, du harcèlement, de la discrimination et de l'intimidation envers les femmes en relation avec leur apparence physique.

Cette situation n'a jamais été dénoncée.

Le silence entourant le bicthage contre les rondeurs féminines s'explique par un milieu de travail restreint et très compétitif. Celles qui réussissent à décrocher quelque chose à la télévision se la ferme de peur de perdre leur place. Dans ce contexte d'intolérance, les femmes sont fragilisées et plus sujettes aux abus.

Par conséquent, c'est le contexte de mépris et de haine envers les rondeurs féminines qui a poussé Katherine Levac a vouloir perdre du poids. C'est aussi ce qui explique que le message de ma manifestation n'a jamais passé. Je n'ai reçu qu'une fin de non recevoir.

En considérant, l'ampleur du mouvement d'affirmation des femmes de taille plus à travers le monde, Katherine Levac aurait dû choisir d'y adhérer pour se défendre du harcèlement et de l'intimidation dont elle est victime.

Elle devrait devenir porte parole de ce mouvement au Québec. Elle devrait choisir d'être un modèle à suivre pour toutes les jeunes femmes afin de les aider à apprécier leurs rondeurs et développer une image corporelle positive.

Comme vedette, Katherine Levac avec sa perte de poids s'est déresponsabilisée face à l'influence qu'elle a, inévitablement, sur les jeunes femmes.

Elle envoi le mauvais message, elle dit en sous-entendu: « vous vous sentez laides et grosses faites comme moi suivez un régime amaigrissant». En d'autres mots, elle encourage les jeunes femmes à haïr leur corps.

Cette erreur de jugement est assurément inconscient chez elle étant donné qu'elle a été victime de harcèlement et d'intimidation à causes de ses rondeurs.

La peur et la honte lui a fait diminuer sa capacité d'auto-critique, de réflexion, d'empathie et de compassion.

Le cas Katherine Levac

L'humoriste la plus belle et la plus sexy du canada

Katherine Levac lors de la première saison de l'émission Like moi hiver 2016
Katherine Levac avant sa perte de poids lors de la première saison de l'émission Like moi hiver 2016

Katherine Levac lors de la deuxième saison de l'émission Like moi hiver 2017
Katherine Levac après sa perte de poids lors de la deuxième saison de l'émission Like moi hiver 2017

Les deux seuls moments où il est apparu une femme mannequin de taille plus à la télévision cette année

Joby Bach à Denis Lévesque Avril 2017

La magnifique Joby Bach parade pour Emma Dunn Deux filles le matin

La magnifique top modèle taille plus Joby Bach

Liens

Nouveaux liens

Victor Lessard, de l'écrit à l'écran

Victor Lessard | Série originale Club Illico

LA NOUVELLE SÉRIE ORIGINALE VICTOR LESSARD, DISPONIBLE MAINTENANT SUR CLUB ILLICO!

Ma 20ième manifestation au Gala Artis

L'imbécile au Gala Artis.

TV and overweight women Will 'This is Us' show right way to portray them?

Body positivity has hit the mainstream. Now what?

Olivia Palacci très très jolie et sexy comédienne dans Mensonge à TVA le jeudi soir joue un rôle intéressant bravo

Valérie Damidot recrutée pour ses rondeurs

La chanteuse Jojo dénonce dans une lettre poignante la dictature de la beauté

WATCH THESE MODELS CRUSH HOLLYWOOD'S "SKINNY" STANDARD

Valérie Damidot : Attaquée sur son poids, elle répond !

Geneviève Schmidt

Les commentaires sur le poids marquent, et pour longtemps

Qui ne dit mot consent.

Quatre femmes sur cinq sont insatisfaites de leur poids

Cette capsule d'humour vous fera crouler de rire

Body Image in the Media Documentary clip

-------------

Vieux liens

Compte rendu de ma présence à la table ronde sur L'image corporelle : réalités et impacts du 28 septembre

Québec publie sa politique contre l'homophobie

Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifié

La télé, miroir déformant

Les femmes rondes font plus vendre dans les publicités selon une étude

La web télé une nouvelle réalité

Le phénomène de la télévision sur internet

Le web dépasse la télé

La télévision et l'apparence physique des femmes:

Exemple d'initiative pro-tondeurs sur le net:

Full-Figured Talents Hope to Show Size Doesn't Matter 

Sujets reliés

Même avec un poids santé - Elle veulent perdre du poids

Le culte de la minceur à la télé québécoise

Des vêtements à la mesure des « vraies » femmes

Épidémie d'anorexie et de boulimie  

Pas de Laura Cadieux l'an prochain  

Le texte de ma présentation de mon mémoire pour la commission parlementaire  

Vers mon mémoire: Pour une égale chance entre les femmes, tous types morphologies confondus, d'apparaître à la télévision et au cinéma.

L'histoire de La chanteuse Magalie prouve que les gens veulent voir autre chose à la télévision que des filles à la minceur standard.


Accueil- Contact  

Copyright © 2017, Les productions Belles Rondeurs Tous droits réservés.