Objectif dépassé à la Randonnée Vélo Santé Alcoa à Baie-Comeau
Ici Côte-Nord, lundi 27 août 2018

La chirurgie bariatrique ne devrait pas être couverte par l'assurance maladie. Car l'état ne peut pas s'associer à des actes de violence envers les femmes.

Pour voir l'image plein grandeur

Sujet:Ça dépasse les bornes.

On peut y lire

Plus de 158 000 $ ont été amassés grâce à la 15e Randonnée Vélo Santé, selon les responsables de l'événement. L'objectif de la campagne 2018 était de 120 000 $.

Un texte d'Alix-Anne Turcotti

L'argent sera remis à la Fondation de la santé et des services sociaux de la Manicouagan pour acheter des équipements adaptés à la chirurgie bariatrique, aussi connue sous le nom de chirurgie de l'obésité.

Le montant recueilli provient de l'appui financier versé aux cyclistes, et aux dons des partenaires, associés, collaborateurs et supporteurs.

La grande arrivée finale se déroulait au parc des Pionniers, à Baie-Comeau, dimanche.

L'événement s'est déroulé sous la présidence d'honneur d'Alain Rioux, associé chez Mallette de Baie-Comeau.

Dans les 15 dernières années, la Randonnée /accesinfo.htmVélo Santé Alcoa a permis de récolter plus de 1,5 million de dollars.

Mon commentaire

Mobiliser des gens pour recueillir des dons dans le but de pouvoir charcuter un plus grand nombre de femmes, il y a ici une incompatibilité dans les concepts. La chirurgie bariatrique n'a pas un objectif humanitaire. En effet, le mensonge, la manipulation, la violence et les voies de fait ne font pas partie de la catégorie des causes humanitaires.

Tandis que le concept d'une faire une levée de fonds a pour objectif de venir en aide à quelqu'un ou à un groupe de personnes.

La chirurgie bariatrique ne vient vraiment pas en aide aux femmes. Ainsi:

Je ne vois pas comment couper les trois quarts de l'estomac peut aider une femme à mieux vivre.

Je ne vois pas en quoi sectionner un organe sain et essentiel à la survie de l'organisme peut-être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi le risque de mourir d'une embolie pulmonaire peut-être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi le reflue gastrique peut-être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi les aliments que passent directement dans le gros intestin sans être digérés peut-être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi la mal absorption des vitamines et minéraux peuvent être utiles à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi ne plus pouvoir manger certains aliments peuvent être utiles à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi perdre le plaisir de manger peut-être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi un plus grand risque de suicide peut être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi une tendance à l'alcoolisme peut être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi la diarrhée fréquente peut-être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi la dépression et l'anxiété peuvent être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi l'ostéoporose peut être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi l'anémie peut être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi les calculs biliaires peuvent être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi les pneumonies peuvent être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi les caillots de sang peuvent être utile à quelque chose.

Je ne vois pas en quoi rendre malade peut être utile à quelque chose.

Conclusion:

La chirurgie bariatrique est basée sur la haine des gros.

Mobiliser des gens pour recueillir des dons pour appuyer la grossophobie des chirurgiens, des médecins.

C'est absurde.

Mobiliser des gens pour recueillir des dons pour valoriser la maladie mentale des femmes qui haïssent tellement le corps qu'elles acceptent de se faire mutiler leur estomac.

C'est absurde.

Si les gens qui ont fait du vélo pour amasser des dons avaient été vraiment informés sur le brochage d'estomac, ceux-ci ne se seraient jamais associé à ce genre de destruction de la santé des femmes.

La chirurgie bariatrique ne devrait pas être couverte par l'assurance maladie. Car l'état ne peut pas s'associer à des actes de violence envers les femmes.

La chirurgie bariatrique, c'est de la pire merde qui soit.

J'irais jusqu'à dire que ces cyclistes du dimanche, en participant à cette levée de fonds se sont rendu complices de voies de fait graves faites par des chirurgiens qui amputent les estomacs.

Un médecin est supposé d'aider la guérison, de soigner les maladies et non de rendre malades les gens. Les amputeurs d'estomac ne peuvent pas être considérés comme de médecins, mais comme des criminels.

Complément d'informations:

L'histoire

Objectif dépassé à la Randonnée Vélo Santé Alcoa à Baie-Comeau

Randonnée Vélo Santé - Alcoa : objectif dépassé!

La Randonnée Vélo Santé attire un nombre record de 86 cyclistes

Des dons de cyclistes pour un meilleur accès à la chirurgie de l'obésité

Des chirurgies bariatriques pratiquées à Baie-Comeau en 2019

Ils pédaleront pour favoriser l'accès aux chirurgies bariatriques

Ils pédaleront pour favoriser l'accès aux chirurgies bariatriques

Encore des années d'attente pour une chirurgie bariatrique

Mise en demeure de Dr Gaétan Barrette

L'AETMIS souhaite plus d'intervention chirurgicales

Le ministre Yves Bolduc annonce l'arrivée de la chirurgie bariatrique à l'Hôpital régional de Rimouski

Les ministres Yves Bolduc et Alain Paquet annoncent que des chirurgies bariatriques seront réalisées au Centre hospitalier régional de Lanaudière

Deux chirurgies sous-utilisées, déplore un expert

Un enquête préliminaire en octobre pour Martin Pouliot

Spécial grossophobie médicale


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2018, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.