L'une des pires menaces à la santé
Journal Le Soleil du mercredi 11 février 2004 page A16

Sujet: Manigance des intégristes anti-obésité

On y lire:

Montréal : La Fondation des maladies du cœur affirme que l'embonpoint représente maintenant l'une des pires menaces à la santé publique de l'histoire du Canada. Les données publiées hier matin par la Fondation démontrent que les gains réalisées en matière de tabagisme on été annulés par une augmentation équivalente du surplus de poids durant la même période. On y apprend notamment que près de la moitié des Canadiens font de l'embonpoint, et que près du tiers de ceux-ci sont obèses. Or, l'obésité augmente de 50% les risques de maladies de cœur ou d'accident vasculaire cérébrale. De plus, l'excès de poids est constaté chez les sujets de plus en plus jeunes, de sorte que les spécialistes s'attendent maintenant à traiter davantage d'infarctus et d'AVC chez des patients dans la vingtaine.

Le nombre  croissant de personnes souffrant d'embonpoint représente une menace qui équivaut à celle du tabagisme, il y a 30 ans, alors que la moitié de la population canadienne fumait. Selon la fondation des maladies du cœur. (IMC 30 et plus peut augmenter de 50% les risques de maladies du cœur.

Restreindre la publicité sur le junk food et l'accès aux boissons sucrées.

Montréal (PC) - Non seulement les distributrices de boissons gazeuses devraient sortir des écoles, mais les boissons artificiellement sucrées aussi. Et il faudrait également restreindre la publicité d'aliments junk food destinée aux enfants.

C'est l'appel qu'a lancé hier, la Fondation des maladies du cœur, à l'occasion de son bilan annuel de la santé des Canadiens.

Elle plaide aussi pour que les aliments camelots - junk food - soient retirés des machines distributrices et des cafétérias des écoles secondaires. 

Elle propose également que l'information nutritionnelle soit améliorée dans les restaurants minute, notamment le décompte calorique. 

Mon commentaire

La plus grande menace pour la santé, c'est de menacer les gens avec ce genre de mise garde hypocondriaque. Cela n'a ni queue ni tête. « Arrêtez de manger, vous êtes entrain de vous tuer en mangeant. Votre corps va vous tuer, arrêtez d'avoir un corps.» Si on les écoutait on arrêterait de vivre et d'exister. 

Les intégristes anti-obésité passent leur message anti-obésité très efficacement. Ont-ils réussi à manipuler la fondation des maladies du cœur? Un organisme à but non lucratif qui est supposé d'avoir une mission humanitaire. Donc, il y a quelque de douteux de leur part d'avoir choisi de répéter le message anti-obésité mot à mot et d'avoir choisi la lutte contre l'obésité comme recommandation à faire pour aider les gens à surveiller leur santé.

Deux possibilités, les membres du conseil d'administration de la fondation des maladies du cœur sont des imbéciles ou ils sont en conflit d'intérêt. En effet, il faut être un imbécile et ignare de penser qu'il est efficace de faire peur au monde pour les amener à adopter de meilleures habitudes alimentaires et de vie. De plus, il faut être niaiseux en titi de penser pouvoir avoir un impact sur les gens en leur garochant un message à mille lieux de leur réalité quotidienne.

En effet, le message anti-obésité constitue une exagération éhontée. La stratégie bulldozer. Du ça, c'est ça sans aucune distinction, sans aucune discrimination et sans différenciation. Il ne fait pas différence entre les hommes et les femmes. Il ne tient pas compte des différences morphologiques entre les gens. Il ne tient pas compte du contexte actuel de l'obsession de la minceur. Tout le monde se doit d'être mince et athlétique, sans quoi, point se salut.  

Ou bien, les membres du conseil d'administration savent consciemment que terroriser les gens avec l'embonpoint ça sert à rien sauf à jouer le jeu de l'industrie de l'amaigrissement. Ils ont accepté de l'argent d'entreprises associées à l'amaigrissement pour émettre le message anti-obésité. Message, qui a pour but uniquement de culpabiliser les femmes afin qu'elles prennent la décision de dépenser de l'argent dans une méthode pour perdre du poids.

Ne donnez pas de l'argent à cette fondation corrompue. Si vous avez de l'argent à donner, donnez la, à la fondation de votre hôpital le plus proche. 

Complément d'information

La stratégie médiatique, nom de code : « gros mois »

10 janvier On continue de manger gras et sucré

2 février sur la malbouffe, au musée de la civilisation

6 février La malbouffe aussi dévastatrice que la nicotine

Les maladies de cœur

On soupçonne que le bruit serait l'une des causes des maladies cardiaques

LA VIANDE, LE TABAC ET L'ALCOOL SONT LES TROIS PREMIERS FACTEURS À L'ORIGINE DE L'INFARCTUS ET DU CANCER.

Les facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires

Risque de maladies cardio-vasculaires dans la population âgée de 18 à 74 ans,

Avoir un sens critique, c'est utile

D’autant que la recherche a prouvé que certains interdits, outre le fait qu’ils sont inutiles, provoquent des carences dangereuses pour l’état de santé présent et futur

Les facteurs de risque mineurs sont : comparer l'embonpoint avec le tabagisme est une exagération parce qu'il n'est pas un des facteurs de risques majeurs.

L'utilisation de la peur: 

Une grande prudence dans la mobilisation de la peur, de la culpabilité

qu’il existe aujourd’hui une controverse parmi les associations françaises de lutte contre le tabac concernant l’utilisation de la peur

Autre

Obesity not as unhealthy as the media tells us it is

Who’s To Blame If You’re Fat?

Plus risqué d'essayer de maigrir que de maintenir un poids constant

Researchers Discover Clue to Why "Weight Cycling" Is Risky

That as women pursue culturally ideal body images through a cycle of significant weight gain and loss, they are increasing the danger of heart disease later in life.

La fondation des maladies du cœur ont choisi l'opinion du Dr Katz

Cri d'alarme au congrès canadien de cardiologie  


Les sujets précédents :
La malbouffe aussi dévastatrice que la nicotine
Sonia Vachon se confie: «Parfois je me trouve laide et grosse» 
La nouvelle mode à Hollywood Être rondes, c'est mieux 
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2004, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.