La prison pour les femmes en maillot de bain
Journal de Québec mardi 30 novembre p.26

Sujet: Réglementer l'hypersexualité: le rêve des féministes Québécoises

On peut y lire:

Koweït / Cinq députés islamistes koweïtiens ont présenté hier une proposition prévoyant un an de prison et une amande de 3 500 $ pour les femmes se présentant en maillot de bain sur les plages. Ils suggèrent d'amender le code pénal pour infliger les même peines aux femmes qui portent des décolletés et à celles qui se comportent d'une manière indécente sur les plages, les îles ou dans les piscines.

La députée libérale Acil Al-Awadhi a dénoncé la proposition comme une violation de la Constitution et une mesure discriminatoire, se demandant pourquoi elle ne s'appliquerait pas aux hommes en maillot de bain. Le Koweit est un pays islamique conservateur, mais contrairement à son voisin saoudien, n'impose aucune restriction vestimentaires aux femmes.

Mon commentaire

Les féministes radicales du Québec aimeraient bien pourvoir réglementer l'hypersexualisation des femmes aux Québec. Les femmes aux Québec doivent se respecter en s'habillant de manière pudique afin de se soumettre aux regards des hommes. Les féministe aimeraient bien faire interdit (abolir) la pornographie, la prostitution, les publicités sexy (sexiste) et le port des vêtements sexy (provoquant), etc.

Les intégristes anti-obésité/malbouffe utilise l'état comme les féministes radicales le font pour tenter d'imposer leur moral à la population. Ils ont réussi à faire dépenser 20 millions par année à l'état pour faire de l'évangélisation anti-obésité. Maintenant, ils cherchent à influencer l'état pour qu'il fasse des lois du genre pour taxer les boissons gazeuses.

Manger et la sexualité sont deux besoins qui concernent l'intimité des gens. Moraliser les choses intimes cela entre dans le domaine religieux ou dogmatique

La lutte anti-obésité sous-entends aussi une moralisation de la sexualité des femmes. Les rondeurs féminines, c'est quelque chose de honteux, c'est choquant, déplacées, indécent, scandaleux, vulgaire et dérangeant. Les femmes se doivent d'éviter de se présenter en public avec leurs rondeurs, pour ce faire elles doivent: soit se cacher ou perdre du poids.

Ashley Graham : ses seins censurés à la télé ! Discrimination envers les femmes rondes ?

La punition des femmes qui osent avoir des rondeurs, c'est de se faire souffrir avec un régime amaigrissant. Une fois mince, les femmes cessent de subir les jugement méprisant des hommes misogyne.

La valorisation de la minceur est une forme de censure du pouvoir sexuel féminin.

Complément d'information :

L'histoire

De la prison ferme pour une baignade en maillot

Koweït: un an de prison et une amende pour les femmes en maillot de bain sur les plages (députés)

Koweït: un an de prison pour les femmes en maillot de bain

Le féminisme extrémisme rejoint l'extrémisme musulman

Hypersexualisation

Autre

Débat Sexe et Art : Morale et Tabous


Les sujets précédents :
Le gouvernement Harper lance un nouveau site Web pour les parents
La rondeur dans l'actualité des mois passés

[Accueil] - [Contact]

Copyright© 2010, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.