Chantal Lacroix - Elle a perdu 10 livres
Maintenir son poids avec S.O.S beauté 2
Revue La semaine du 24 novembre 2007 page 8

Sujet: De la nounoune Québécoise à pochetée

On peut y lire:

Lorsque Chantal Lacroix a lancé son premier livre, SOS Beauté, elle ne pouvait se douter qu'il figurerait sur la liste des succès de vente pendant plusieurs mois. À ce jour, plus de 160 000 exemplaires ont trouvé preneurs. À la suite d'une forte demande du public, elle récidive cette fois avec la deuxième tome, qui suscitera certainement autant d'intérêt.

En page 10

L'obésité au Québec

Puisque plus de 14 millions de Canadiens souffrent de surpoids, l'obésité est un grave problème médical qu'on ne peut plus ignorer.

Mon commentaire

L'histoire de l'émission SOS Beauté est une d'abus et cet abus se continue. Pour ainsi dire, le concept de cette émission de télévision était révoltant. En effet, pour encourager les femmes à perdre du poids, elles insistaient les femmes à haïr leurs rondeurs (l'auto-bashing).

De vendre 160 000 exemplaires du premier volume SOS beauté, c'est très révélateur. C'est le même constat que l'on peut faire avec le succès de vente du DVD d'exercice de Josée Lavigueur, « Plus ferme que jamais ». Les femmes au Québec haïssent profondément leur apparence physique.

La maison d'éditions « La semaine » a utilisé une de ses publications, pour faire la publicité d'un livre qu'elle publie sous la forme d'un reportage. Cela au moment même du lancement du deuxième livre SOS beauté au salon du livre de Montréal 2007. Quelle belle coïncidence ! Chantal Lacroix a perdu du poids juste au bon moment.

Il faut dire que perdre 10 livres, c'est rien du tout. Ce n'est vraiment pas une perte de poids significative. Mais, il faillait qu'elle dise qu'elle avait récemment perdu du poids pour attirer l'attention, pour démontrer l'efficacité des conseilles qu'il y a dans ce livre.

Ce lancement de livre démontre bien que l'émission SOS beauté était basée sur la perte de poids. La beauté égale naturellement la minceur. Sans minceur point de beauté. Les rondeurs enlaidiraient la femme. Il faut donc perdre du poids pour être belle.

Toute cette histoire constitue un manque de respect envers les femmes. Lorsque c'est facile de vendre quelque chose, les profiteurs ont tendance à en abuser.

Tenons compte aussi que l'obsession de la minceur fait perdre le sens critique chez les femmes. En d'autres mots, pour ce qui concerne leur apparence physique, les femmes sont très émotives. Elles sont très naïves et innocentes. On peut leur faire accroire n'importe quoi.

Abuser de cette faiblesse féminine, c'est moralement inacceptable. Alors, quoi penser de Chantal Lacroix qui accepte de s'associer à cette machination frauduleuse ? Cela en sachant qu'elle se donne une image d'une personne humaine à l'écoute de la souffrance des gens à travers de ses deux dernières productions : « Donner au suivant » et « 90 minutes de bonheur ». Soi qu'elle est totalement inconsciente de ses actions ou elle est une méchante manipulatrice très attachée à l'argent ?

Le mieux pour votre santé physique et mentale, c'est d'apprendre à vous sentir belle et séduisante avec vos courbes. Arrêtez d'accepter qu'on rigole de vous, qu'on se paye votre tête. Exiger d'être respecté pour le corps que vous avez. Finalement, apprécier vos rondeurs constitue une saine habitude de vie.

Complément d'information :

L'histoire

TOME 2  Chantal Lacroix lance un autre S.O.S. Beauté

Le web officiel de SOS beauté

SOS BEAUTÉ 2e saison - Encore plus émotionnelle et inacceptable

SOS BEAUTÉ

Utilisation de la prétendue épidémie d'obésité comme argument de beauté

Le contrecoup du discours anti-obésité

Publicité scandaleuse pour le Xénical

L'histoire de Chantal Lacroix

Encore une fois, les projets de Chantal Lacroix sont étroitement liés à son indéniable générosité.

Chantal Lacroix, la coqueluche du Québec

Chantal Lacroix n’a écouté que son coeur

Stage Chantal Lacroix "La vie à Montréal"

Autres

Most women 'hate their body shape'

98% of women surveyed hate their bodies.

The Girls as young as SIX who already hate their bodies

Les principales conséquences de la préoccupation excessive à l’égard du poids chez les jeunes sont :

Study shows how body dissatisfaction can lead to eating disorders

La fondation belles rondeurs

Compte tenu que le livre SOS beauté 1 se vendait autour de 25 dollars. 160 000 exemplaires multiplier par 25 $ cela fait 4 000 000 millions de dollars que les femmes ont donné pour mieux se faire traiter de grosse moche. Plus dévaloriser les femmes, c'est payant, plus les femmes vont se faire dévaloriser.

Depuis l'existence de ma fondation belles rondeurs, je n'ai eu qu'un seul don de 20 dollars. Donner de l'argent pour ma fondation constitue une action qui entre dans une démarche d'affirmation et de valorisation de soi. Plus ma fondation aurait de l'argent plus elle serait en mesure de valoriser les femmes et de renforcir leur estime de soi.

À quel moment les femmes vont arrêter de donner de l'argent à ceux qui les méprisent ? ....


Les sujets précédents :
L'obésité des enfants, une «crise» mondiale
La rondeur dans l'actualité des mois passés

[Accueil] - [Contact]

Copyright © 2007, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.