Diabète
Des médicaments permettront bientôt d'enrayer l'épidémie 
Journal de Québec mercredi 13 octobre 2006 p. 7

Sujet: L'arnaque au grand jour  

On peut y lire:

Considéré comme la plus grave épidémie de notre société, le diabète sera bientôt traité en prévention avec des médicaments plutôt qu'avec la méthode traditionnelle qui consiste à suivre une diète et faire de l'exercice.

La plus vaste étude jamais réalisée dans le monde montre que la prise de Ramipril et le Rosiglitazone pourrait réduire de 60% le risque de développer un diabète de type 2 chez les personnes à risques surtout au Canada, et vient tout juste d'être publiée.

Actuellement, aucun traitement médicamenteux n'est prescrit pour la prévention du diabète de type 2, maladie asymptomatique qui entraîne de sérieuses complications. Les personnes à risques, par hérédité ou parce qu'elles souffrent d'obésité, sont traitées par une modification de l'alimentation et des activités.

La méthode la plus efficace, de l'avis de spécialistes réunis en congrès à Québec et à Montréal, hier, consisterait donc à jumeler médication et changements dans les habitudes de vie, un peu comme on fait pour le cholestérol.

Progression inquiétante

Le diabète de type 2 affecte 2 affecte 550 000 Québécois, chiffre qui pourrait s'élever à 800 000 dans dix ans. Ceux-ci sont atteints de plus en plus jeunes, dès 14 ou 15 ans, de 30% à 40% ne savent même pas qu'ils en souffrent. 

Mon commentaire

Un congrès qui commence le premier jour avec des communiqués de presses  alarmistes sur l'épidémie de diabète. Et le lendemain, on annonce un médicament, pour prévenir le diabète. Cette méthode de relation publique est typique et révélatrice de la stratégie utilisée par les intégristes anti-obésité/malbouffe afin de préparer le terrain à une pilule miracle pour faire maigrir les femmes.

Le diabète est le fer de lance de la lutte à l'obésité Le principal argument, qu'ils utilisent pour forcer les gens à craindre l'obésité et à les rendre coupables. D'après eux, l'obésité est la principale cause du diabète du type 2. Pour prévenir le diabète, il faut prévenir l'obésité. Le lien entre le diabète et l'obésité est direct. Tous les obèses sans exception développeront le diabète. Etc.

L'épidémie de diabète et l'épidémie d'obésité, c'est une seules et même chose. Ça va ensemble. La pilule pour prévenir le diabète de type de 2 et la pilule qui fait maigrir, c'est la même chose. Les pilules miracles qui font maigrir les femmes sont vendues comme moyen pour prévenir le diabète. Épidémie d'obésité et l'épidémie de diabète un seuls et même combat. Par conséquent, le seul moyen d'endiguer le diabète, c'est de faire maigrir les femmes.

L'épidémie d'obésité est une pure invention tout comme l'épidémie de diabète l'est. L'obésité/embonpoint et le diabète ne sont pas plus fréquents aujourd'hui qu'il y a 50 ans. Car, les habitudes alimentaires n'ont pas changé depuis 50 ans. Les gens ne sont pas plus ni moins sédentaires aujourd'hui qu'avant. Il n'ai rien arriver qui aurait fait soudainement plus engraisser les gens et causer plus de diabètes dans les 10 dernières années.

La stratégie de faire peur constitue un argument de vente pour justifier la vente de médicaments préventifs. Pour l'industrie pharmaceutique, le médicament préventif possède un potentiel lucratif plus important que ceux curatifs. La lutte anti-obésité/malbouffe est une lutte préventive dans un but strictement commercial. 

De toute évidence, l'industrie pharmaceutique a créé un problème de santé de toute pièce pour faire beaucoup d'argent. La lutte anti-obésité/malbouffe constitue donc une arnaque dans le seul but de monopoliser sur l'insatisfaction des femmes face à leur apparence physique en leur faisant peur avec le diabète.

Conclusion, il y a anguille sous roche quand il y a exagération. L'utilisation du terme épidémie sert à manipuler les esprits afin que toutes se sentent viser par l'affaire en question. La définition de l'obésité et de l'embonpoint est voulu large pour inclure la plus grande tranche de la population possible. Dans la logique du capitaliste, il faut plus de monde possible qui se sentent à risque au diabète pour s'ouvrir un marché le plus grand possible pour faire la passe d'argent. Voilà tout !

Complément d'information

L'histoire

Le ramipril décevant dans la prévention du diabète de type 2

Prévention de l'apparition du diabète de type 2 par l'inhibition du système rénine-angiotensine

Comme nous avons appris que le ramipril pouvait prévenir le diabète, nous finançons maintenant des essais cliniques d'une valeur de 2,5 millions de dollars.

Apotex Pharmachem Inc.

À noter que plusieurs chercheurs qui ont participé à cette étude ont déclaré être associés à des géants pharmaceutiques dont GlaxoSmithKline, fabricant de la rosiglitazone vendue sous le nom d'Avandia.

Environ 5% de la population adulte mondiale souffre de diabète de type 2 et ce nombre ne cesse d'augmenter avec la progression de l'épidémie d'obésité reflétant les changements de mode de vie

Avandia* (Rosiglitazone)

La rosiglitazone (Avandia) est un autre médicament appartenant à la catégorie des glitazones.

GlaxoSmithKline

Le rimonabant contre le surpoids et le diabète

N'empêche que devant l'invasion galopante de la maladie, l'organisme penche maintenant sérieusement vers la solution médicamenteuse à titre préventif.

pour étendre les indications de son médicament qui ne serait selon lui pas uniquement bénéfique aux obèses souffrant du diabète.

Conférences de Québec et Montréal sur le diabète de type 2 : Peut-on prévenir le diabète avec des médicaments?

Sanofi Aventis : nouvelle étude contrastée sur l'Acomplia

Une p'tite pilule avec ça?

Xenical améliore les facteurs de risque cardiovasculaires, réduit les risques de diabète de type 2

L'autre côté de la médaille 

The former editor of the BMJ, for example, has recently argued that medical journals are no more than "an extension of the marketing arm of pharmaceutical companies"

Le mythe de l'épidémie d'obésité 

US obesity epidemic is a myth promoted by diet doctors and the weight loss industry

Is your weight hazardous to your health?

Obesity: An Overblown Epidemic?

The other day I found this video clip of The Obesity Myth author Paul Campos

Myth: Obesity Has Made Diabetes Epidemic

Le diabète menace aussi les jeunes


Les sujets précédents :
La semaine de la mode de Montréal
Obésité et mémoire ne feraient pas bon ménage
La malbouffe et les garderies
La rondeur dans l'actualité des mois passés

[Accueil] - [Contact]

Copyright © 2006, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.