L'OMS demande d'augmenter les taxes sur les boissons sucrées
Journal le Soleil mercredi 12 octobre 2016 p.16

L'OMS est un organisme corrompu. Il est au service des différents lobbys. C'est devenu une agence de publicité.

Pour voir l'image plein grandeur

On peut y lire:

GENÈVE - Les gouvernements devraient utiliser leurs politiques fiscales pour gonfler le prix des boissons sucrées comme les boissons gazeuses, les boissons énergétiques et même les jus de fruits à 100 % afin de combattre l'obésité, le diabète et la carie dentaire, selon l'agence onusienne de la santé.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) explique, dans un communiqué publié à l'occasion de la Journée mondiale de l'obésité, que la prévalence mondiale de l'obésité a plus que doublé entre 1980 et 2014, quand environ 40 % de la population mondiale souffrait d'embonpoint.

Dans un rapport de 36 pages qui porte sur les politiques fiscales et l'alimentation, l'OMS évoque des «preuves solides» qui démontreraient que les subventions qui font chuter le prix des fruits et légumes peuvent contribuer à une amélioration de l'alimentation. L'agence ajoute que des politiques fiscales qui augmenteraient de 20 % le coût au détail des boissons sucrées entraîneraient une réduction équivalente de leur consommation.

S'inspirant des campagnes de lutte contre le tabagisme, l'OMS dit que l'ajout ou l'augmentation de taxes aux boissons sucrées pourrait réduire la consommation de sucre, ce qui entraînerait des bienfaits pour la santé et augmenterait les revenus dont disposent les gouvernements, par exemple, pour offrir des soins de santé.

L'agence onusienne recommande depuis longtemps que la population limite à moins de 10 % la part du sucre dans sa consommation énergétique quotidienne.

Sujet: Quand l'OMS parle ce ne peut qu'être l'absolue vérité

Mon commentaire

L'OMS est infiltré par les fanatiques anti-sucre qui sont nuls autres que les intégristes anti-obésité/malbouffe.

L'épidémie d'obésité est un faux problème. Les intégristes anti-obésité/malbouffe forment un lobby très puissant.

Idéologique

De toute évidence, l'OMS n'est pas un organisme indépendant, il est au service des lobbys de toutes sortes. En d'autres mots, il ne cherche pas à distinguer le vrai du faux.

Il est manipulé, parce qu'il est vu comme l'ultime référence en ce qui concerne la santé.

Toute personne bien informée comprend ou réalise que la lutte contre l'obésité et le sucre est fait d'exagérations et de démagogies. Normalement, on doit douter de ceux qui exagèrent. Mais, cela ne semble pas le cas avec ceux qui travaillent à l'OMS.

Les fanatiques anti-sucre veulent manipuler l'opinion publique pour satisfaire leur croyance ou leur vision d'un monde idéal où nous serions tous minces et athlétiques.

Un activisme irréaliste qui profite à l'industrie pharmaceutique et de l'amaigrissement.

Pourquoi les employés qui travaillent à l'OMS ne voient pas ces exagérations? Pourquoi s'associent-ils avec un tel discours extrémiste qui fait plus de tord que de bien?. Pourquoi ne cherchent-ils pas à distinguer le vrai du faux?

L'OMS est supposé d'être une institution sérieuse dont les recommandations devraient être basées seulement sur des faits vérifiés et vérifiables.

Il n'est pas démontré que mettre une taxe, sur les boissons sucrées, va réduire le nombre d'obèses. Il n'y aura jamais une étude qui pourra le démontrer. En effet, ce n'est pas parce qu'une personne ne boit pas de liquide sucré qu'il va ingérer moins de calories au total dans sa journée. Les boissons sucrées ne sont pas les seules sources de calories, il y a plein d'aliments qui sont plus riches en calories que la simple eau sucrée.

Il est inacceptable que les employés de l'OMS s'associent aux fanatiques anti-sucre pour mettre de la pression sur les gouvernements pour qu'ils mettent une taxe sur les boissons sucrées. En effet, cela n'a pas d'autre utilité que de faire la morale aux gens et noircir l'image du sucre dans la société. Une taxe pour faire de la propagande quoi!

Une taxe comme message symbolique

L'OMS en choisissant la position extrémiste anti-obésité/malbouffe, ils en ont fait de l'obésité le problème de santé numéro un dans le monde.

Les employés qui travaillent à l'OMS se sont fait acheter. Ils se font utiliser.

On utilise l'image de pureté qu'a l'OMS. On utilise l'image d'organisme la plus sérieuse et crédible sur la terre. Tout ce qui est dit par ses employés sont comme paroles d'évangiles. Ceux-ci sont directement inspirée par Dieu, ils ne peuvent donc pas se tromper. C'est l'ultime référence en terme de santé. Personne n'oserait mettre en doute leurs allégations. Nous devons tous nous mettre à genoux devant cet organisme bidon.

Les intégristes anti-obésité/malbouffe utilisent l'image, qu'a l'organisation mondiale de la santé, d'être l'ultime référence en santé pour mettre de la pression pour faire peur pour terroriser la population avec le sucre et le péril obèse.

L'OMS est un organisme corrompu. Il est au service des différents lobbys. C'est devenu une agence de publicité. Il ne s'occupe plus de la santé, mais de faire la promotion des opinions des organisations en santé les plus puissantes de la société. Il devrait fermer, il n'a plus sa raison d'être.

Pour un Québec en santé une nouvelle association qui veut prendre le relais de la fondation Lucie et André Chagnon avec le fonds pour la promotion des saines habitudes de vie. Ce nouveau groupe de pression a sauté sur cette recommandation de l'OMS pour mettre de la pression sur le gouvernement. Une association qui entre dans cette foulée d'exagération ou d'amplification d'un problème qui n'existe pas: l'épidémie d'obésité.

Il parle de mettre 2.6 milliards de dollars pour cette fausse cause. Des extrémistes québécois, un nouveau genre de ku klux klan pour la thin power. C'est de la folie pure et simple, que de la démesure, que de la démesure.

Complément d'information

L'histoire

Le Regroupement pour un Québec en santé (RQS) exige l'implantation d'une taxe sur les boissons sucrées et une hausse de celles sur le tabac pour prévenir les problèmes de santé dans la province

L'OMS appelle les gouvernements à taxer davantage les boissons sucrées

L'OMS appelle les gouvernements à taxer les boissons sucrées

L'OMS appelle à taxer les boissons sucrées (suggestions d'alternatives)

Boissons sucrées: pour lutter contre l'obésité, l'OMS veut une taxe mondiale

L'OMS préconise l'application de mesures au niveau mondial pour réduire la consommation de boissons sucrées

Combat contre l'obésité L'OMS appelle les gouvernements à taxer les boissons sucrées

Les boissons sucrées, l'ennemi no1

L'OMS est corrompu

Le manque d'indépendance de l'OMS critiqué

Des ONG critiquent le manque d'indépendance de l'OMS

L'OMS perd-elle son indépendance, sa pertinence, est-elle trop inefficiente ?

La veille pour obtenir l'indépendance de l'OMS se poursuit obstinément

Manifeste pour l'indépendance de l'OMS

OMS: manque de transparence et d'indépendance

A spoonful of propaganda

Autres liens

Taxez le Pepsi, et ils boiront de la bière

Les prophéties apocalyptiques de l'OMS

Les régimes sans sucre mettent-ils en danger ?

The big fat myths of our 'obesity epidemic'

Plainte contre le service des nouvelles de radio-canada pour propagande honteuse

Sucre et tabac, même tactique

Pas de taxe sur la malbouffe

Santé: haro de l'OMS sur les sucres cachés

Les dangers du sucre

Trop de sucre favorise la progression du cancer du sein

Bientôt finis les dessins sur les boîtes de céréales


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

[Accueil] - [Contact]

Copyright© 2016, Les éditions de la femme Tous droits réservés.