Les bons régimes
Journal de Québec du lundi 14 janvier 2008 p.31 
chronique nutrition Isabelle Huot docteur en nutrition


Perdre 1 livre par semaine avec Josée et Isabelle (Revue Le Lundi -  vol.31 n.30 19 octobre 2007 p.8)
5 régimes qui marchent selon Isabelle Huot Objectif minceur (Revue Moi & cie 3 au 18 janvier 2008)

Sujet: Docteur en conflit d'intérêt

On peut y lire:

Les façons de perdre du poids sont nombreuses. Certains prônent le contrôle des glucides (The Zone, Atkins, Montignac), d'autres, les combinaisons alimentaires ou encore les substituts de repas. Chose certaine, peu regroupent les critères qui en font le bons régimes. Tour d'horizon des méthodes de choix pour perdre ses kilos.

Les programmes Mincavi et Weight Watchers sont bien connus de tous. Ils ont fait leurs preuves, si bien qu'aujourd'hui des études scientifiques ont démontré qu'ils peuvent induire une perte de poids significative.

Le premier offre différents plans alimentaires dont les plus stricts ne répondent pas toujours au guide alimentaire canadien. Pourtant, les autres plans sont équilibrés faciles à suivre.

Weight watchers propose plutôt l'option flex, qui alloue un certain nombre de points à chaque participant.

Une liste d'aliments avec leurs équivalents en points est fournie. Le programme est flexible et on peut manger de tout, tant qu'on ne dépasse pas les points permis. La plus récente option, Alibase, permet de manger jusqu'à satiété avec une liste d'aliments préétablies. Ces deux programme comptent parmi les bons régimes.

Mon commentaire

Une docteure en nutrition qui fait la promotion de Weight Watchers. Que devons-nous en penser ? Elle dit même, que cette méthode d'amaigrissement, est meilleure que celle de Mincavi.

Elle aurait dû titrer sa chronique non-pas « Les bons régimes », mais « Le bon régime, c'est celui de Weight Watchers ». Elle associe sans gêne aucune son nom et sa profession à une entreprise qui fait de la fausse publicité en ce moment à la télévision. En effet, Weight Watchers allègue, dans celle-ci, que leur méthode n'est pas une diète. C'est un buffet chinois à volonté, je suppose. Ou bien, les femmes maigrissent par la puissance du Saint-Esprit avec les Weight Watchers.

Elle aurait pu aussi titrer sa chronique « Le bon régime, c'est de ne pas en faire un grâce à Weight Watchers ». On peut dire que sa chronique, c'est de la fausse représentation au même titre que la publicité de Weight Watchers peut l'être. Elle manque définitivement de respect envers sa profession et son ordre professionnel.

Son conflit d'intérêts consiste au fait qu'elle fait ce qu'on lui demande de faire pour se garantir un salaire. En effet, elle est une chroniqueuse maison de l'empire Québecor. Elle est utilisée partout. Elle est dans journal de Québec et de Montréal. Elle est à la télévision autant à TVA qu'à LCN. On la voit à l'émission Salut bonjour !, à Tout simplement Clodine, à TVA en direct .com et à Par dessus le marché. On lui demande son opinion lors de leurs émissions d'information au TVA midi, au TVA 17 heures, au TVA 18 heure et au TVA 22 heure. Sans oublier sa participation dans leurs revues, telles que 7 jours, le Lundi, et Moi & cie. Finalement, elle apparaît sur le site Web Canoe.

On pourrait dire perdez du poids à l'aide de la convergence médiatique de Québecor et Isabelle Huot.

Isabelle Huot agit ainsi parce que maintenir les femmes dans l'obsession de la minceur, c'est ce qui est payant. C'est le contexte qui le veut ainsi. Ce contexte fait plaisir à l'industrie de l'amaigrissement. La politique éditoriale de Québécor de glorifier la minceur contribue à entretenir grandement ce contexte culturel. C'est donc naturel, pour la convergence de Québécor média, de vouloir aider leurs lectrices et leurs auditrices à atteindre leur idéal de beauté féminine.

Isabelle Huot se doit de ne rien dire qui entrerait en contradiction avec leur politique éditoriale. Si elle était plus libre et indépendante d'esprit. Elle ferait peut-être des choses pour aider les femmes à décrocher de l'obsession de la minceur. Elle dénoncerait aussi l'activité frauduleuse de l'industrie de l'amaigrissement, dont celle de Weight Watchers.

Compléments d'informations 

L'histoire

The History of Dieting! une publicité de Weight Watchers qui allègue que ce n'est pas une diète. Ils ont la seul méthode qui fonctionne.

Weight Watchers: Diets Don't Work Une publicité qui allègue que Weight Watchers ne constitue pas une diète.

Crtique de Weight Watchers

Weight Watchers une critique clip

Weight watchers pak le système de point qui démontre que c'est une diète clip

Weight Watchers Doesn't Work - Here's Proof clip

Renouvellement de l'image de Weight Watchers - Come4News - C4N

Weight Watchers fait de la publicité trompeuse

Weight Watchers and Jenny Craig to Face Litigation over FTC Deceptive Advertising Charges

Plus

Poids santé, un problème grandissant - L'exemple vient des parents 

Publicité- Les féministes outrées  

Anorexique grâce à Weight Watchers 

Mincavi Une recette gagnante 

Weight Watchers is a fraud - You only get fatter 

Les profits de Weight Watchers prennent du poids


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright © 2008, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.