Le Doc Mailloux affirme que la 2e vague va s'attaquer aux grosses
«Vous allez y goûter solide!»

Publié le jeudi, 21 mai 2020 par Monde de Stars dans Nouvelles

Le Doc Mailloux n'a jamais eu peur de créer de la controverse et il l'a prouvé une fois de plus, jeudi, dans une étrange vidéo publiée sur Facebook où il affirme que la deuxième vague de contagion touchera particulièrement « Les grosses».
LÂCHEZ-MOI LA GROSSOPHOBIE! Doc Mailloux et Josey

Pour voir l'image plein grandeur

Sujet:À l'image de la guerre contre l'obésité

On peut y lire:

Le Doc Mailloux frappe encore!

Le Doc Mailloux n'a jamais eu peur de créer de la controverse et il l'a prouvé une fois de plus, jeudi, dans une étrange vidéo publiée sur Facebook où il affirme que la deuxième vague de contagion touchera particulièrement « Les grosses et les gros. »

La vidéo, mise en ligne jeudi, montre le Doc Mailloux aux côtés de Josey Arsenault, qui semble un peu dépassée par les propos de son controversé collègue. Dans un monologue plus ou moins cohérent, celui dont le vrai nom est Pierre Mailloux affirme:

« Qu'est-ce qu'on va faire? On va protéger les grosses et les gros. Graduellement, on va retirer les femmes - pour les hommes on établira des poids plus tard, j'utilise les femmes parce que c'est plus facile - pour comprendre l'idée. Fait que crissez-moi la paix à matin avec la grossophobie. On essaie d'être intelligent.

On va, graduellement... ça va venir, la deuxième vague, ça va venir des grosses dans le système scolaire, de l'éducation et des garderies, ainsi que dans le système de la santé.

Les grosses, vous allez y goûter. Ça ne sera pas drôle la deuxième vague pour vous autres. Et ça va se répandre par une traînée de poudre parce que ça va être propagé par les enfants, les adolescents et vos collègues de travail du même âge que vous. Mais qui sont pas grosses. Elles vont le faire la grippe, elles vont l'avoir la grippe.

Beaucoup moins de complications, beaucoup de moins de soins intensifs et beaucoup moins de morts. Vous allez y goûter. La deuxième vague, d'après moi, va vous frapper. Solide! D'où l'importance de vous protéger. »

Voici la vidéo qui a été mise en ligne, jeudi, sur la page Facebook Doc Mailloux et Josey:

Les internautes sont visiblement restés très perplexes face à la vidéo. Voici certains commentaires laissés sur les médias sociaux:

« Le ton du doc toujours aussi méprisant lorsqu'il parle de la femme et encore plus lorsqu'elle est obèse. »

« Une vague de grosse qui déferle sur vous Doc Mailloux ... vous y goutteriez aussi »

« Je reste polie grrr mais lui...... Il aime se montrer »

Mon commentaire

Les intégristes anti-obésité/malbouffes sont des opportunistes, ils utilisent la pandémie du covid-19 pour faire parler encore et encore de leur prétendue épidémie d'obésité. En d'autres mots, ils veulent que la lutte contre l'obésité ne soit pas évacuée des médias à cause de l'histoire du coronavirus.

L'affirmation, qui dit que les gros sont plus à risque de complications s'ils attrapent la covid-19, est basée sur des corrélations simplistes qui n'ont pas de rapport avec la relation de cause à effet.

Le but est de terroriser la population en associant toutes les maladies possibles et impossibles à l'obésité ou à l'embonpoint.

La différence entre le Doc Mailloux et les militants anti-obésité officiels, c'est que ces derniers n'osent pas exprimer publiquement leur mépris comme lui. En d'autres mots, ceux qui nourrissent les nouvelles avec le discours alarmiste contre l'obésité, sont biaisés. Ils sont motivés par le mépris des gros et surtout des grosses.

Les services des nouvelles, des différents médias, qui reprennent leur discours au mot à mots, sans les remettre en question ou sans les critiquer, sont aussi motivés par le mépris.

La guerre contre l'obésité constitue de la grossophobie systémique. En effet, l'état et les universités qui financent des chaires de recherches et des chercheurs grossophobes qui apportent des arguments anti-gros aux grossophobes de tout acabit. Soit des députés au monsieur-madame tout le monde en passant par les médecins, les journalistes et les artistes, etc.

Les deux plus enragés contre l'obésité, qui vont sur la publique, sont le Doc Mailloux et le biochimiste Richard Béliveau, deux misogynes et grossophobes.

D'après le doc Mailloux, les femmes ne doivent pas dépasser 175 livres (79 kg) et d'après Richard Béliveau, elles doivent être le plus mince possible avec au maximum 23 d'IMC.

Complément d'informations:

L'histoire

Les grosses... vous allez y goûter solide!

Coronavirus et obésité : à partir de quel poids vos risques augmentent ?

Une «épidémie », selon les pédiatres Québec appelé à agir contre l'obésité chez les jeunes

L'expertise de l'université laval reconnue

ÇA VA PAS BIEN POUR LES GROSSES! - Doc Mailloux et Josey

Qui ne dit mot consent.

« 2e vague de la COVID-19 » : les grosses personnes devraient y goûter... selon le Doc Mailloux !

Propos grossophobes: Guylaine Guay et Christine Morency répondent au Doc Mailloux et c'est parfait

Une humoriste en surpoids réagit aux propos du Doc Mailloux en lui mangeant la face

Autres

Voici pourquoi la revue Clin d'oeil de mérite pas le prix Image/in 2016

Hypersexualisation

Plainte envers Radio-Canada pour incitation à la pédophilie et leur réponse

Choisies par "Playboy" - Nos plus belles Québécoise en petite tenue

Dramatisation de l'embonpoint :

La grossophobie à la Fête arc-en-ciel de Québec 2019

Grossophobie?

Confessions d'une phobephobe

Colloque la grossophobie au Québec

Demande à reconnaître la grossophobie au conseil du statut de la femme


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright© 2020 Les Éditions de la femme Tous droits réservés.