400 millions de dollars de belles paroles inutiles
Manifestation contre le fonds pour la promotion des saines habitudes de vie

La promotion, des saines habitudes de vie, n'est d'autres qu'une façade de pureté morale pour faire de l'argent sur le dos des contribuables.

Manifestation qui aura lieu le 6 juin 2017 de 12h00 à 15h00 devant le parlement du Québec dans la ville de Québec.

Index
1-Texte de présentation
2- Liens
3- La masse salariale de Québec en forme
4- L'inutilité du fonds pour la promotion des saines habitudes de vie démontrée
5-Le ministère de la santé et des services sociaux avoue indirectement l'inutilité qu'a eu le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie
6-Le vidéo de ma manifestation devant le parlement de la province du Québec
7-Québec en forme et le Vérificateur général du Québec
8-Enquête pour trouver le nombre d'employés à Québec en forme 2014-2015
9-Plainte et dénonciation au vérificateur du Québec que j'ai fait
10-Horacio Arruda, Vice-président du Conseil d'administration et Sous-ministre adjoint au Ministère de la Santé
10-La campagne électorale 2018 au Québec et la prévention en santé
10-Ma préparation à ma présentation devant a court adminsitrative de l'accès à l'information

Texte de présentation

La loi instituant le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie fut adoptée le 6 juin 2007 à l'assemblée nationale et est entrée en vigueur le 8 juin 2007.

Durant ces dix dernières années, il s'est dépensé 400 millions de dollars pour des résultats virtuellement impossible à évaluer. Ce Fonds fut créé presque qu'uniquement pour lutter contre la prétendue épidémie d'obésité. Mais, selon les dernières nouvelles la situation de l'obésité n'a pas changée malgré tous ces efforts.

Les intégristes anti-obésité/malbouffe ont raté leur coup. Il n'y a pas moins de jeunes obèses.

De toute évidence, c'est un 400 millions de dollars qui s'est évaporé dans la nature. De l'argent qui a été littéralement tiré dans le feu.

Qui dans la population québécoise a observé des changements ou des améliorations depuis les dix dernières années concernant l'adoption des saines habitudes de vie et le nombre d'obèses en plus ou en moins?

Avec ce 400 millions de dollars dépensé: qu'est-ce qui a changé, qu'est-ce qui a évolué, qu'est-ce qui s'est amélioré ?

Si rien ne s'est amélioré concrètement à quoi a servi l'argent ?

Il est normal, comme contribuable et citoyen, de demander à son gouvernement de rendre des comptes. Une dépense aussi importante se doit d'être associée à une obligation de résultat.

Comment mesure-t-on l'efficacité et la performance d'un programme qui fait la promotion des saines habitudes de vie?

Par exemple, si le gouvernement donne 10 millions à un entrepreneur pour construire un pont, à la fin nous voyons le produit fini. Les résultats sont tangibles. Mais, avec la promotion des saines habitudes de vie, ceux-ci sont impossibles à évaluer. C'est invisible, c'est flou.

Donc, comme les résultats sont improuvables cela ouvre grande ouverte la porte à l'abus et aux profiteurs.

On ne dépense pas 400 millions de dollars sans vérifier le rendement de cet investissement.

Faire de la prévention en santé ferait baisser les dépenser en santé. Cela demeure seulement une prétention théorique. En effet, il n'existe pas de recherche scientifique démontrant la bonne méthode pour faire de la prévention.

Ainsi, est-ce que cibler l'obésité pour faire de la prévention en santé, c'est la bonne chose à faire ?

Par contre, le seul facteur assurant une meilleure chance de se maintenir en santé, c'est de ne pas être pauvre.

Si le gouvernement ne rend pas public un bilan sur la performance de leur Fonds pour la promotion des saines habitude des vie, c'est louche. On veut nous cacher des malversations.

Les seules informations qui sont diffusées, c'est qu'il y a de plus en plus d'obésité, de plus en plus de diabète, de plus en plus de maladie du coeur chez jeunes, que l'espérance de vie de nos jeunes va être moindre que leurs parents, que ça prend une taxe sur les boissons sucrées, que le sucre est un poison, etc. En d'autres mots, que tout va de plus en plus mal avec l'obésité.

Les médias ne nous ont jamais parlé des améliorations que cet investissement de 400 millions de dollars aurait fait sur le niveau de santé de la population québécoise.

Les gens ont-ils adopté plus de saines habitudes de vie qu'il y a 10 ans? On ne le sait pas. En tout cas, cela ne semble pas être le cas.

Le gouvernent, s'est fait piéger. Ce 400 millions de dollars a servi uniquement à créer deux groupes de pression très puissants. Évidemment, ceux-ci ne veulent pas que le financement en prévention s'arrête. Ils veulent continuer à faire la belle vie avec l'argent de l'état.

Coalition Poids

L'état est placé dans une situation absurde. Normalement on refinance un programme si celui-ci a démontré son efficacité ou sa rentabilité. Mais, selon ces deux groupes de pression, ils demandent encore du financement parce que tout va de plus en plus mal. C'est absurde.

Ils ne dérogent pas de leur méthode de relation publique. En dramatisant le plus possible l'obésité, ils pensent obtenir beaucoup d'argent.

Alors, il faut se poser la question suivante: si la situation de l'obésité est plus catastrophique qu'il y a 10 ans, est-ce que ce 400 millions de dollars n'a pas état suffisant ou cela n'a servi à rien.

Pour moi cela n'a servi à rien, d'où mon expression 400 millions de dollars de belles paroles inutiles.

En tenant compte du fait que les personnes qui suivent un régime amaigrissant reprennent le poids perdu dans 95 pourcent des cas. On peut conclure que les gens n'ont pas beaucoup de pouvoir sur leur poids corporel. Par conséquent, le gouvernement a encore moins de pouvoir sur le poids corporel de sa population.

Même, si on dépensait des milliards d'argent en prévention de l'obésité, cela n'y changerait rien.

Par conséquent, ce 400 millions de dollars a été dans la poche des intégristes anti-obésité/malbouffe sans que la population en tire le moindre profit. Nous avons été victime d'une fraude.

La promotion, des saines habitudes de vie, n'est d'autre qu'une façade de pureté morale pour faire de l'argent sur le dos des contribuables.

La guerre contre la prétendue épidémie d'obésité est une dogmatique parce qu'elle sous-entend une vision d'un monde idéal dénué de personne obèse.

La promotion, des saines habitudes de vie, est devenue un dogme. On distingue un discours dogmatique lorsqu'il y a un tabou l'entourant. Ainsi, personne au Québec n'ose dire le contraire ou critiquer la lutte contre l'obésité et le sucre.

Tous ceux qui travaillent pour la promotion des saines habitudes de vie sont vus comme des saints hommes au-dessus de tout soupçon.

Dans ce contexte d'infaillibilité, les fanatiques anti-obésité ont la voie libre de faire ce qu'ils veulent. Ainsi, ils se permettent dans leur discours des exagérations, des inexactitudes, d'être contradictoire, de diaboliser, de faire du jugement moral et de la démagogie. Car, ils savent qu'aucune personne ou journaliste ira sur la place publique pour les critiquer.

Les fanatiques anti-obésité se sont servis de la promotion des saines habitudes de vie comme un cheval de Troie pour piger à deux mains dans l'argent de l'état ou pour faire fortune toute en ayant une image de droiture et d'honnêteté. C'est un vole parfait.

Ceux qui font la promotion des saines habitudes de vie ne peuvent qu'être honnêtes et bons. Car personne ne peut-être contre la vertu.

Le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie, ne fut que de belles paroles.

Les organismes communautaires ont manifesté contre l'austérité et leur sous financement par l'état. Pendant ce temps-là, les intégristes anti-obésité se graissaient la patte en faisant semblant de faire quelque chose.

Je vous invite donc tous à venir manifester avec moi le 6 juin 2017 devant le parlement pour dénoncer cette fraude.

Liens

Québec entreprend sa lutte contre l'obésité

400 millions de dollars de belles paroles inutiles (manif)

Mise en demeure du Fonds Québec en forme

Je me suis présenté aux élections provinciales pour dénoncer la loi créant le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie

Lettre envoyée au lieutenant gouverneur

Candidat indépendant aux élections dans Jean Lesage

La nouvelle façon de faire un hold-up

Un organisme de prévention de l'obésité doit fermer
Le Conseil québécois sur le poids et la santé doit mettre fin à ses activités après douze ans d'existence, faute de soutien gouvernemental.

L'obésité à traiter comme une maladie L'exagération pour obtenir des subventions

Le parti Québecois est au services des intégristes anti-obésité

Le Parti québécois n'aime vraiment pas les femmes rondes

L'ADQ estime plus urgent de s'attaquer à l'obésité

Cela va de plus en plus mal avec l'obésité

Plainte contre Martin Juneau pour avoir fait du prosélytisme pro-anti-sucre à l'émission Deux fille le matin.

Les boissons sucrées feront 63 000 morts d'ici 25 ans

Santé des jeunes: «On s'en va vers une catastrophe»

Les boissons sucrées feront 63 000 morts d'ici 25 ans

L'obésité, un fardeau financier pour le Québec

L'obésité en hausse chez les jeunes Québécois

Sombre bilan pour les Québécois

Obésité - Les enfants vivront moins vieux que leurs parents

Dossiers obésité infantile Vers un désastre

L'obésité coûte 3 G$ par an

L'épidémie de diabète et d'obésité progresse encore au pays

Québec perd la lutte contre l'obésité

L'obésité coûte 1,5 milliard $ par année au Québec

En moins de 30 ans, le taux d'obésité a triplé au Canada

Un Québécois sur deux souffre d'embonpoint

La pauvreté facteur de risque le plus important

Le plan de lutte à la pauvreté : une responsabilité gouvernementale

La pauvreté laisse des marques indélébiles sur la santé

La pression des deux groupes de pressions

Les associations d'obèses lancent un appel aux candidats à la présidentielle Il y a aussi un groupe pression en France qui demande de l'argent à l'état contre l'obésité

Trois Québécois sur quatre souhaitent des investissements massifs en prévention

Québec sommé d'augmenter les taxes sur le tabac et les boissons sucrées

Regroupement pour un Québec en santé

Coalition Poids

Manifestation contre l'austérité à Montréal

L'OMS demande d'augmenter les taxes sur les boissons sucrées

Bientôt finis les dessins sur les boîtes de céréales

Les organismes communautaires sont contre le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie.

Très bon reportage sur les PPP sociaux Québec en forme et Avenir d'enfants

Deux partenariats entre la Fondation Chagnon et Québec ne seront pas renouvelés (VIDÉO)

La Fondation Chagnon critiquée: des organismes communautaires dénoncent les «PPP sociaux»

Fondation Lucie et André Chagnon

Non aux PPP sociaux - Fondation Chagnon

Que sont les PPP sociaux?

Partenariats public-privé (PPP)

Le gouvernement Couillard interpellé : "Non aux PPP sociaux !"

Les PPP sociaux dénoncés

L'historique de l'association de la Fondation Lucie et André Chagnon et l'état

Prévention de l'obésité et approche intégrale en santé

L'engagement de la Fondation Chagnon d'investir 400 millions $

Nouveau plan d'action contre l'obésité et la sédentarité

Malbouffe: la Fondation Chagnon veut de l'information

La dictature de la charité

100 M$ en deux ans pour promouvoir de saines habitudes de vie

La Fondation Lucie et André Chagnon largue le gouvernement du Québec

Deux partenariats entre la Fondation Chagnon et Québec ne seront pas renouvelés (VIDÉO)

Les profiteurs du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie

7,5 M$ pour l'aide à la jeunesse

Etchemins en forme entend continuer ses actions

Dix ans d'engagement pour «Santé vous en forme»

Pierre Lavoie avec son défi et les cubes énergiques fait un salaire de 200 000$ par annéée

400 millions pour «déconstruire» le pont Champlain

400 millions pour «déconstruire» le pont Champlain

Québec devancera plus de 400 millions de dépenses

Sort incertain pour plusieurs projets de Québec en forme

Wixx fait appel à Cossette pour faire bouger les jeunes

Deux partenariats entre la Fondation Chagnon et Québec ne seront pas renouvelés

Réponse au reportage de Radio-Canada dressant un bilan des partenariats Québec en forme et Avenir d'enfants

Québec en Forme

L'athlète Sylvie Bernier rêve d'un Québec en forme

Évaluation des partenariats de Québec en Forme

Lancement du livre Pour un Québec en Forme - Un recueil d'histoires authentiques qui démontre l'important mouvement en faveur des saines habitudes de vie au Québec

Études des bénéfices économiques de Québec en Forme

Portneuf en forme perd Québec en forme, mais garde espoir

Portneuf en forme perdra son plus important bailleur de fonds

Québec en forme : 185 000$ pour le Témiscamingue

Supporté par Québec en Forme

Un livre qui raconte les bons coups un livre qui a coûté 400 millions de dollars

Québec en forme investit 1 M $ dans la région

447 000$ de Québec en forme pour inciter les jeunes à bouger

Deux partenariats entre la Fondation Chagnon et Québec ne seront pas renouvelés

Dans votre quartier depuis 2009 déjà !!

. Claude Dugas parmi les influenceurs québécois en matière de saines habitudes de vie

Québec en forme fait une contribution de 195 000$ à « Pour le plaisir de bouger et de bien manger »

Sylvie Bernier | Ambassadrice des saines habitudes de vie

Études des bénéfices économiques de Québec en Forme

RAPPORT ANNUEL. DE PERFORMANCE. 2014-2015

SYLVIE BERNIER S'UNIT À QUÉBEC EN FORME

494 000 $ pour des jeunes en santé

Près de 610 000 $ pour de saines habitudes de vie

Sylvie Bernier parle de saines habitudes de vie

Azimut Santé résulte d'une concertation d'une vingtaine d'acteurs provenant de différents milieux (municipal, scolaire, communautaire, de la petite enfance, de la santé, etc.) qui ½uvrent auprès des jeunes dans l'arrondissement de Beauport et plus particulièrement dans les quartiers Giffard et Montmorency.

Québec en forme: 793 000 $ pour les regroupements locaux

Québec en forme de Lanaudière : un investissement de près d'un million de dollars

Jeun'est en forme

Val en Forme. L'activité physique pour les familles et les jeunes au c½ur des discussions

Cent degrés

Québec en Forme investit en Mauricie

Québec en forme - Capsule 10

Le Centre de bénévolat de Manicouagan déclare officiellement faillite

Québec en forme: Cloutier pige dans les idées de Marois Il vise à injecter de 100 à 150 millions $ annuellement pour faire bouger les Québécois et, à plus long terme, à générer des économies sur les frais de santé.

Sept-Îles en forme fermera ses portes en mars

Un nouveau cri de ralliement pour Québec en forme

Les saines habitudes de vie à l'avant-plan à l'UQAC

Sylvie Bernier rencontre les décideurs et partenaires du milieu

Philanthropie: l'affaire Chagnon nécessite un peu de contexte!

Un défi olympique pour Éric Myles

La tournée Wixx débarque à la polyvalente Benoît-Vachon

Ensemble pour un Québec en Forme

100 M$ en deux ans pour promouvoir de saines habitudes de vie Le Québec s'organise pour renverser la vapeur de l'obésité chez les 0-17 ans

Un investissement majeur pour la santé des jeunes du Québec

Saines habitudes de vie

Fin de deux PPP sociaux au Québec: une petite histoire de reddition de comptes

Fondation Lucie et André Chagnon

Pause active WIXX : Pascal Morrissette et M. WIXX Le ridicule Monsieur Wixx

Pascal Morrissette

10 ans de Québec en forme... Qu'est-ce que ça a changé ?

400 millions de dollars pour aboutir pour ce ridicule Monsieur Wixx
Pour voir l'image plein grandeur

400 millions de dollars pour aboutir à un ridicule Monsieur Wixx. Québec en Forme nous a ri en pleine face.

"WIXX est une campagne de Québec en Forme qui vise à promouvoir l'activité physique chez les jeunes de 9 à 13 ans.

Le Laflèche et WIXX

WIXX 2 -Vidéo / publicité tv-

À Laval : favoriser les saines habitudes de vie, c'est l'affaire de tous!


La masse salariale de Québec en forme

Avec 7 582 546 millions en salaire cela devient pertinent de savoir combien il y a d'employés salarié à Québec En Forme.
Avec 7 582 546 millions en salaire cela devient pertinent de savoir combien il y avait d'employés salarié à Québec en Forme.

L'inutilité du fonds pour la promotion des saines habitudes de vie démontrée

Extrait de l'études des bénéfices économiques de Québec en Forme

C'est aussi ce caractère fédérateur qui rend l'évaluation de ses actions plus ardue, car, ayant une part d'intangible, elles sont difficilement mesurables.

C'est aussi ce caractère fédérateur qui rend l'évaluation de ses actions plus ardue, car, ayant une part d'intangible, elles sont difficilement mesurables. En effet, comment estimer la valeur d'un réseau de partenaires? Quelle valeur peut avoir cet effet fédérateur? Au tout début de notre mandat, c'est ce que nous avons tenté de déterminer, mais sans succès, d'où le choix de procéder à des comparaisons internationales (approche globale et interventions spécifiques) et à l'analyse empirique d'un pan du financement de QEF (MVPA).

En plus de la nature relativement intangible d'une partie des actions de QEF, l'autre obstacle de taille était le manque de données québécoises sur le sujet. Cela est un point qui a d'ailleurs été soulevé par le Vérificateur général du Québec (2015). Selon lui, le MSSS, un des deux bailleurs de fonds, n'est pas en mesure de déterminer si les projets mis en place par QEF ont été efficaces, principalement en raison d'un manque d'information sur les impacts.

Ce qui prouve que c'était des belles paroles inutiles, qui n'ont rien données.

Avec 7 582 546 millions en salaire cela devient pertinent de savoir combien il y a d'employés salarié à Québec En Forme.

En parallèle aux initiatives ou organismes publics oeuvrant à améliorer les saines habitudes de vie des jeunes, il nous apparaît primordial que le Québec se dote d'outils qui permettent de générer des indicateurs sur les impacts escomptés des actions de chaque organisme ou initiative et de processus permettant d'évaluer leur efficacité (expériences randomisées, plans de déploiement séquentiels). Ceci permettrait de départager ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas. Ces évaluations pourraient donc fournir aux décideurs et gestionnaires des informations leur permettant d'améliorer les initiatives, les projets ou les stratégies en cours de mandat.

La création du fonds pour la promotion des saines habitudes de vie fut qu'une simple improvisation très dispendieux de 400 millions de dollars.

Le ministère de la santé et des services sociaux avoue indirectement l'inutilité qu'a eu le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie

Voici leur réponse à mes deux questions suivante

Y a-t-il moins de jeunes obèses comme ils avaient promis?

Les gens ont-ils adopté plus les saines habitudes de vie qu'il y a 10 ans?

(Grâce au Fonds pour la promotions des saines habitudes de vie.)

Ceci dit, il est impossible de mesurer les effets directs des interventions de Québec en Forme sur l'obésité

Pour voir l'image plein grandeur

Ceci dit, il est impossible de mesurer les effets directs des interventions de Québec en Forme sur l'obésité car ce qui influence cette problématique dépend d'une multitude de facteurs, dont des facteurs individuels (ex.: la consommation de fruits et légumes), environnementaux (ex.: la proximité des établissements de restauration rapide des écoles) et politiques (ex. une taxe sur les boissons sucrées). Fait à noter, la tendance mondiale démontre une hausse du taux d'obésité pour tous les groupes d'âge, ce qui ne fait pas exception au Québec.

Avant d'investir de nouveau dans la promotion pour les saines habitudes de vie il faut choisir des objectifs plus réalistes et admettre que l'état est impuissant face à la santé de sa population. En d'autres mots, il y a des limites à l'intervention de l'état.

Le vidéo de ma manifestation devant le parlement de la province du Québec

Texte du vidéo

Que pensent les journalistes de Monsieur Wixx ?

400 millions de dollars de belles paroles inutiles.

Aucun journaliste s'est intéressé à ma manifestation du 06/06/17.

Qui soulignait la 10e année du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie.

Québec entreprend sa lutte contre l'obésité

Le poids de la loi

Ma campagne électorale 2007 pour essayer de contrer cela!

400 millions de dollars dépenser pour des résultats virtuellement impossible à évaluer.

Études des bénéfices économiques de Québec en Forme

400 millions de dollars dépenser qui n'ont rien changé.

Qui n'ont rien donné.

Qui n'ont servi à rien.

400 millions de dollars.

Qui ont permis de faire économiser des impôts à la fondation Lucie et André Chagnon.

400 millions de dollars.

Qui ont été utilisés à donner de très généreux salaires aux employés de Québec en forme.

400 millions de dollars pour nous faire la morale.

La dictature de la charité

Nous avons été floués de 400 millions de dollars.

Ce n'est pas rien.

Pourquoi alors ça n'intéresse pas les journalistes ça?

400 millions de dollars pour aboutir à un ridicule Monsieur Wixx.

Aucun journaliste ne s'est indigné de ça.

Que pense Richard Martineau de Monsieur Wixx ?

Que pense André Arthur de Monsieur Wixx ?

Que pense Patrick Lagacé de Monsieur Wixx ?

Que pense Paul Arcand de Monsieur Wixx ?

Monsieur Wixx

Qui va dénoncer l'arnaque que fut le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie ?

Commentaire vidéo fait par José Breton.

Que pense Richard Martineau de Monsieur Wixx ?

Pour voir l'image plein grandeur

Que pense André Arthur de Monsieur Wixx ?

Pour voir l'image plein grandeur

Que pense Patrick Lagacé de Monsieur Wixx ?

Pour voir l'image plein grandeur

Que pense Paul Arcand de Monsieur Wixx ?

Pour voir l'image plein grandeur

Québec en forme et le Vérificateur général du Québec

Le MSSS n'est pas en mesure de déterminer si les interventions gouvernementales et celles réalisées par Québec en Forme concernant la promotion d'une saine alimentation sont efficientes et efficaces et permettent l'adoption de meilleures habitudes alimentaires.

Le MSSS n'est pas en mesure de déterminer si les interventions gouvernementales et celles réalisées par Québec en Forme concernant la promotion d'une saine alimentation sont efficientes et efficaces et permettent l'adoption de meilleures habitudes alimentaires.

Chapitre 2 - Promotion d'une saine alimentation comme mesure de prévention en santé - Rapport du commissaire au développement durable - Rapport du Vérificateur général du Québec à l'Assemblée nationale pour l'année 2015-2016, printemps 2015

Leur réponse à ma question sur le nombre d'employés à Québec en forme 2014-2015

Le Vérificateur général du Québec n'a pas vérifié le nombre d'employés à Québec en forme 2014-2015

Pour voir l'image plein grandeur

Nous regrettons de vous informer que nos recherches n'ont permis de retracer aucun document répondant à votre demande. Nous vous confirmons que le Vérificateur général n'a pas audité les livres de Québec en forme et que conséquemment, aucune donnée particulière concernant, notamment, la liste des employés et le nombre d'employés de cette entité ne sont en la possession du Vérificateur général du Québec.

Enquête pour trouver le nombre d'employés à Québec en forme 2014-2015

Selon le site Glassdoor le nombre d'employés à Québec en Forme est entre 1 et 50

Selon le site Glassdoor qui font des profils d'entreprise le nombre d'employés à Québec en forme est entre 1 et 50.

Avec 7 millions en salaire, 50 employés cela fait 140 000 $ dollars en salaire annuel.

Selon le site du Registraire des entreprises le nombre d'employés à Québec en forme est entre 26 et 49 en date de 2017

Pour voir l'image plein grandeur

Selon Selon le site du Registraire des entreprises le nombre d'employés à Québec en forme est entre 26 et 49 en date de 2017

Avec 7 millions en salaire, 49 employés cela fait 142 857 $ dollars en salaire annuellement.

Avec 7 millions en salaire, 26 employés cela fait 269 230 $ dollars en salaire annuellement.

Selon le site du Registraire des entreprises le nombre d'employés à Québec en forme est entre 100 et 249  en date de 2014

Pour voir l'image plein grandeur

Selon Selon le site du Registraire des entreprises le nombre d'employés à Québec en forme est entre 100 et 249 en date de 2014

Pourquoi une telle différence du nombre d'employés entre 2014 et 2017 date de la fin de l'association avec le gouvernement. Gérer la distributions des subventions aux organismes choisis ne demande pas autant d'employés.

Ils ont fait une fausse déclaration. Ils ont inclus comme employés ceux qui ont travaillé pour les organismes communautaires qui avaient à offrir des séances d'activités physiques aux enfants. Selon leur incorporation au registraire des entreprises, Québec en forme est un gestionnaire de Fonds. Seuls les employés qui s'occupent de cette tâche peuvent-être considérés comme des employés de cette organisme.

Tassez-vous ! Québec en forme et la Fondation sont là !

Québec en forme - le milieu un peu moins!

Québec en forme

PLOURDE, Mélissa Amélie Quel salaire avait-elle comme responsable régionale - Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine Fonds Québec en Forme 2011 - 2017

FONDS QUÉBEC EN FORME

Jannie Sauvageau Agente administrative chez Fonds Québec en Forme

Chantale Normandin. Coordonnatrice chez Fonds Québec en Forme. Location Trois-Rivieres, Quebec,

Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 3 janvier 2014, 146 1 7

Les fondations dans le modèle québécois

Plainte et dénonciation au vérificateur du Québec que j'ai fait

Les faits :

- La loi créant le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie fut adoptée le 6 juin 2007 à l'Assemblée nationale et est entrée en vigueur le 8 juin 2007.

- L'organisme Fonds Québec en Forme (créé par fonds Lucie et André Chagnon ) a géré le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie. L'argent provenait en partie du ministère des finances selon le texte loi.

La loi numéro 1

En effet, il a eu la création d'un PPP (partenariat public privé). La fonds Lucie et André Chagnon fournissait 20 millions de dollars et le ministère des Finances l'autre 20 millions $ pour un total de 40 millions $ par année. Cela a fait au bout de dix ans 400 millions de dollars.

Cette association s'est terminé en 2017.

- Ainsi les contribuables ont contribué à la hauteur de 200 millions de dollars à ce Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie.

- Selon le texte de loi :

« La gestion des sommes constituant le fonds est confiée au ministre des Finances.

Celles-ci sont versées à son crédit et déposées auprès des institutions financières qu'il désigne.

La comptabilité du fonds et l'enregistrement des engagements financiers qui lui sont imputables sont tenus par le ministre de la Santé et des Services sociaux.

Celui-ci s'assure, de plus, que ces engagements et les paiements qui en découlent n'excèdent pas les soldes disponibles et leur sont conformes.

Les modalités de gestion sont déterminées par le Conseil du trésor. »

- J'ai fait un accès à l'information au ministre de la Santé et des Services Sociaux, au Vérificateur général et au Ministère des Finances pour vérifier s'il avait un document avec la liste de ses employés salariés et/ou tout simplement le nombre d'employés salariés qu'il y avait au coure de l'année financière 2014-2015. Ils m'ont tous répondu négativement. (voir annexe)

Avec 7 582 546 millions en salaire cela devient pertinent de savoir combien il y a d'employés salarié à Québec En Forme.

- L'organisme fonds Québec en forme a placé sur son site internet ses rapports annuels et ses états financés. (voir annexe)

- La seule information qui n'a pas été rendue publique est le nombre d'employés.

- Avec une masse salariale de 7 millions de dollars par année pour un organisme à but non lucratif, il est légitime comme citoyen de se poser des questions sur la gestion de ce fonds.

- L'État a utilisé 35 millions de dollars des contribuables en dix ans pour payer des salaires aux employés de l'organisme Fonds Québec en forme.

- L'organisme fonds Québec en forme n'est pas une entreprise à but lucratif, il fait partie du domaine communautaire.

- Les salaires moyens dans ce domaine d'activité sont de 35 000 à 50 000 dollars par année pour les mieux payer.

- Si hypothétiquement, ils avaient 100 employés, cela fait 70 000 dollars par employé. S'il y avait une échelle salariale, les mieux payer pouvaient avoir eu des salaires de plus de 100 000 dollars par année.

- Toute entreprise, qui a comme mission de donner de l'argent aux organismes communautaires comme Centraide, vérifie comme il se doit si leur argent a été bien utiliser ou pas.

Centraide

- Pourquoi le ministre de la Santé et des Services Sociaux n'a pas vérifié le nombre d'employés du Fonds Québec en forme. C'est pourtant une information qui est hautement d'intérêt public.

- Pourquoi l'organisme Fonds Québec en forme n'a pas rendu public leur nombre d'employés?

- Y a-t-il eu une collusion pour protéger la réputation de certaines personnes ou de celle de Québec en forme?

- La question se pose en consultant le document « Promotion d'une saine alimentation comme mesure de prévention en santé » produit par le vérificateur général en 2015 on peut lire : (voir annexe)

« Le MSSS n'est pas en mesure de déterminer si les interventions gouvernementales et celles réalisées par Québec en Forme concernant la promotion d'une saine alimentation sont efficientes et efficaces et permettent l'adoption de meilleures habitudes alimentaires. »

Le MSSS n'est pas en mesure de déterminer si les interventions gouvernementales et celles réalisées par Québec en Forme concernant la promotion d'une saine alimentation sont efficientes et efficaces et permettent l'adoption de meilleures habitudes alimentaires.

Et d'après l'extrait du document « l'étude des bénéfices économiques de Québec en Forme. » : (voir annexe)

« Selon lui, le MSSS, un des deux bailleurs de fonds, n'est pas en mesure de déterminer si les projets mis en place par QEF ont été efficaces, principalement en raison d'un manque d'information sur les impacts ».

C'est aussi ce caractère fédérateur qui rend l'évaluation de ses actions plus ardue, car, ayant une part d'intangible, elles sont difficilement mesurables.

En d'autres mots on ne peut pas démontrer que l'argent du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie a donné des résultats concret ou qui se mesure.

- L'information la plus pertinente pour vérifier l'honnêteté des gens de l'organisme Fonds Québec en forme est le nombre d'employés et le salaire qu'ils se sont attribués à chacun. En d'autres mots, ont-ils travaillé pour les bonnes raisons ou seulement pour l'argent?

- La Fondation Lucie et André Chagnon, en fournissant 200 millions, elle n'a pas réduit son capital. Elle a seulement utilisé ses intérêts et sauver de payer des impôts.

- Les gens de la Fondation Lucie et André Chagnon auraient-ils voulu soutirer de l'argent de l'état pour le distribuer à ses amis en utilisant la façade d'une cause vertueuse à la mode soit les saines habitudes de vie?

Pour tout cela, j'accuse la direction du ministre de la Santé et des Services sociaux de mauvaises gestions et d'une possible collusion avec La Fondation Lucie et André Chagnon pour cacher à la population le nombre d'employés, qui ont reçu des chèques de paye provenant directement du Fonds Québec en forme.

Il est inconcevable que le ministre de la Santé et des Services Sociaux, le Vérificateur général, le ministère des finances ainsi que le secrétariat du conseil du trésor, dans un contexte d'une bonne gouvernance, qu'ils n'aient pas cette information sur le nombre d'employés en main. L'état ne peut pas distribuer de l'argent à des individus sans vérifier ce qu'ils vont en faire.

Est-ce que le sous-ministre du ministère de la santé connaît cette information et a forcé ses employés à garder le silence?

Est-ce que les employés de l'organisme Fonds Québec en forme se sont attribué des salaires faramineux, hors proportions et indécents?

Conclusion

La direction du ministère de la Santé et des Services Sociaux, le vérificateur général, le ministère des finances et le secrétariat du conseil du trésor n'ont pas fait leur travail de vérification à savoir si l'argent de l'État a bien été dépensé.

Il y a eu un laisser faire inacceptable.

Et possiblement:

Fonds Québec en forme a fait l'utilisation inappropriée du fonds.

Fonds Québec en forme a détourné des fonds pour distribuer d'énormes salaires.

Donc la direction le ministre de la Santé et des Services Sociaux et du vérificateur général ont fait une grave erreur de gestion ne pas avoir été curieux de savoir le nombre d'employés de cet organisme qui étaient à l'intérieur d'un PPP.

Voici la réponse toutes négatives suivant une demande d'accès à l'information à ces 4 ministères

Le ministère de la santé et des services sociaux n'a pas vérifié le nombre d'employés à Québec en forme pour l'année 2014-2015

Pour voir l'image plein grandeur

Le ministère de la santé et des services sociaux n'a pas vérifié le nombre d'employés à Québec en forme pour l'année 2014-2015.

Nous regrettons de vous informer que nos recherches n'ont permis de retracer aucun document répondant à votre demande.

Le Vérificateur général du Québec n'a pas vérifié le nombre d'employés à Québec en forme 2014-2015

Pour voir l'image plein grandeur

Nous regrettons de vous informer que nos recherches n'ont permis de retracer aucun document répondant à votre demande. Nous vous confirmons que le Vérificateur général n'a pas audité les livres de Québec en forme et que conséquemment, aucune donnée particulière concernant, notamment, la liste des employés et le nombre d'employés de cette entité ne sont en la possession du Vérificateur général du Québec.

Le ministère des finances n'a pas vérifié le nombre d'employés à Québec en forme pour l'année 2014-2015

Pour voir l'image plein grandeur

Le ministère des finances n'a pas vérifié le nombre d'employés à Québec en forme pour l'année 2014-2015.

Nous vous informons que le ministère des Finances (MFQ) ne détient aucune information répondant à votre demande.

Le Secrétariat du Conseil du trésor n'a pas vérifié le nombre d'employés à Québec en forme pour l'année 2014-2015

Pour voir l'image plein grandeur

Le Secrétariat du Conseil du trésor n'a pas vérifié le nombre d'employés à Québec en forme pour l'année 2014-2015. Le laxisme du Secrétariat du Conseil du trésor envers Québec en forme.

Liens :

Fonds Québec en Forme
Numéro d'entreprise du Québec (NEQ) 1166866211

Fonds Québec en Forme

La Fondation Lucie et André Chagnon

Fusion de Québec en Forme et de la Société de gestion du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie

Québec dévoile un plan d'action pour « grandir, vivre et vieillir en santé »

Québec lance sa nouvelle politique de prévention en santé

Réponse des partis politiques :

La CAQ

Bonjour Monsieur Breton,

Au nom de Monsieur François Paradis, député de Lévis, j'accuse réception de votre courriel.

Nous vous remercions de vos commentaires et nous en prenons note.

Toutefois, nous ne pouvons vous aider à faire avancer votre dossier. Je vous suggère de communiquer avec les médias, ils pourront vous dire s'ils peuvent vous aider.

Je vous prie d'accepter, Monsieur Breton, nos salutations les meilleures.

Sylvie Rousseau | Attachée politique
Bureau du Député de Lévis - François Paradis
5955, rue Saint-Laurent | bureau 210
Lévis (Québec) G6V 3P5
Tél. : 418 833-5550 | Téléc. : 418 833-0999 | sylvie.rousseau@assnat.qc.ca

La PQ

M. Breton,

Désolé pour le délai de réponse. Je reçois des centaines de courriels par semaine et mon équipe est très limitée.

Je vais soumettre vos questions à notre recherchiste, Hébert Laprise qui est en cc. Il pourra tenter d'y répondre. Vos questions pourront également nous alimenter en prévision de l'étude des crédits qui débutera à la mi-avril...

Bonne fin de semaine,

Sylvain Pagé | Député de Labelle

Porte-parole en matière de Santé publique, Prévention, Loto Québec, Saines habitudes de vie, Sport, Loisir et Réforme des institutions démocratiques Président de la Commission de lagriculture, des pêcheries, de lénergie et des ressources naturelles (CAPERN)

Horacio Arruda, Vice-président du Conseil d'administration et Sous-ministre adjoint au Ministère de la Santé

Malgré le fait que Horacio Arruda qui était Vice-président du Conseil d'administration de Québec en forme et Sous-ministre adjoint au Ministère de la Santé et des Services sociaux

Pour voir l'image plein grandeur

Le ministère de la Santé et des Services sociaux m'a répondu négativement à ma question con

naissez-vous le nombre d'employés qu'avait Québec en forme dans l'année financière 2014-2015.

Malgré le fait que Horacio Arruda qui était Vice-président du Conseil d'administration de Québec en forme et Sous-ministre adjoint au Ministère de la Santé et des Services sociaux (et Directeur national de la santé publique).

INCOMPRÉHENSIBLE ???

Horacio Arruda nommé directeur national de santé publique

Vice-président du Conseil d'administration de Québec en forme et Sous-ministre adjoint
MSSS Ne connaissait pas le nombre d'employés à Québec en forme 2014-2015

Vice-président du Conseil d'administration de Québec en forme et Sous-ministre adjoint MSSS ne connaissait pas le nombre d'employés à Québec en forme 2014-2015

La campagne électorale 2018 au Québec et la prévention en santé

L'autobus de campagne 2018 du parti Libéral

Pour faciliter la vie des québécois rendez public le nombre d'employés pour l'année 2014-2015 chez Québec en forme

Pour voir la photo pleine grandeur

Pour faciliter la vie des québécois rendez public le nombre d'employés pour l'année 2014-2015 chez Québec en forme.

Sur image ImgBB

400 millions de dollars de belles paroles inutiles

La campagne électorale 2018 au Québec et la prévention en santé

Pour voir la photo pleine grandeur

400 millions de dollars de belles paroles inutiles


Pancarte électorale de la CAQ dans Jean-Lesage

Maintenant rendez public le nombre d'employés pour l'année 2014-2015 chez Québec en forme

Pour voir la photo pleine grandeur

Maintenant rendez public le nombre d'employés pour l'année 2014-2015 chez Québec en forme.

400 millions de dollars de belles paroles inutiles

Pour voir la photo pleine grandeur

400 millions de dollars de belles paroles inutiles. Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie.


Pancarte électorale de Québec Solidaire dans Jean-Lesage

Pour devenir populaire rendez public le nombre d'employés pour l'année 2014-2015 chez Québec en forme

Pour voir la photo pleine grandeur

Pour devenir populaire rendez public le nombre d'employés pour l'année 2014-2015 chez Québec en forme.

400 millions de dollars de belles paroles inutiles

Pour voir la photo pleine grandeur

400 millions de dollars de belles paroles inutiles. Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie.


Pancarte électorale du parti Québécois dans Jean-Lesage

Sérieusement rendez public le nombre d'employés pour l'année 2014-2015 chez Québec en forme

Pour voir la photo pleine grandeur

Sérieusement rendez public le nombre d'employés pour l'année 2014-2015 chez Québec en forme.

400 millions de dollars de belles paroles inutiles

Pour voir la photo pleine grandeur

400 millions de dollars de belles paroles inutiles. Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie.

Le Parti québécois n'aime vraiment pas les femmes rondes

Le parti québécois n'aime pas les femmes rondes

Liens

Blaine Higgs ouvre la porte au retour de la malbouffe dans les écoles

Sur pinterest

Je me suis présenté aux élections provinciales pour dénoncer la loi créant le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie

Le lait au chocolat s'invite au menu de la campagne électorale au N.-B.

La campagne électorale au Nouveau-Brunswick a pris vendredi une saveur de... lait au chocolat.

La distribution de jus et de lait au chocolat interdite dans les écoles

Lait au chocolat au menu de la campagne au Nouveau-Brunswick

Québec injecte 80 millions dans un train de mesures de prévention en santé

Québec lance sa nouvelle politique de prévention en santé

Prévention en santé: «urgence d'agir», prévient un rapport

On va prendre des engagements dans la campagne actuelle qui vont aller très, très loin à propos des saines habitudes de vie et d'activité physique

de faire la promotion des saines habitudes de vie en favorisant, par exemple, l'éducation sur une alimentation saine dès le jeune âge, en offrant un repas chaud aux élèves du primaire et en encourageant l'activité physique chez les adultes.

Le candidat péquiste dans Abitibi-Ouest, Sylvain Vachon, a dévoilé ses engagements pour les saines habitudes de vie et soutenir les familles, le 19 septembre.

Dans le cadre de la campagne électorale, la Coalition Poids s'attend à des engagements fermes du prochain gouvernement pour réduire l'embonpoint et l'obésité au Québec.

Pendant la campagne électorale, la Coalition Avenir Québec s'est engagée à investir davantage en prévention et à mettre en place un plan pour encourager les saines habitudes de vie « afin de lutter contre l'augmentation du taux d'obésité et les maladies chroniques ». La Coalition Poids veillera à ce que ces engagements soient respectés.

Ma préparation à ma présentation devant a court adminsitrative de l'accès à l'information

La loi instituant le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie fut adoptée le 6 juin 2007 à l'assemblée nationale et est entrée en vigueur le 8 juin 2007.

La loi instituant le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie version PDF

Voici les passages de cette loi qui démontrent que le ministère de la santé et des services sociaux possède un document où il est écrit le nombre d'employés à l'organisme Fonds Québec en Forme pour l'année fiscale 204-2015.

Chapitre F-4.0021 / À jour au 8 juin 2007

4. La comptabilité du fonds et l'enregistrement des engagements financiers qui lui sont imputables sont tenus par le ministre de la Santé et des Services sociaux. Celui-ci s'assure, de plus, que ces engagements et les paiements qui en découlent n'excèdent pas les soldes disponibles et leur sont conformes.

7. Le ministre de la Santé et des Services sociaux peut, à titre d'administrateur du fonds, emprunter auprès du ministre des Finances des sommes prises sur le Fonds de financement du ministère des Finances.

8. Sont prises sur le fonds les sommes requises pour:

1° le versement des subventions ou des contributions que le ministre octroie à la Société de gestion du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie ou à tout autre organisme pour les fins visées à l'article 1;

le paiement de la rémunération et des dépenses afférentes aux avantages sociaux et autres conditions de travail des personnes qui, conformément à la Loi sur la fonction publique (chapitre F-3.1.1), sont affectées aux activités liées au fonds;

Projet de loi n°1 : Loi instituant le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie Projets de loi - 38e législature, 1re session (8 mai 2007 - 5 novembre 2008)

Commentaire

La Société de gestion du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie est l'organisme Fonds Québec en Forme.

Comme c'était le ministre de la Santé et des Services sociaux qui adminsitrait le Fonds, il gérait le paiement de la rémunération des employé de l'organisme Fonds Québec en Forme. Il devrait avoir la réponse à ma question.

D'après

Profitant de la Journée mondiale de l'enfance, le président de la Société de gestion du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie, le Dr Alain Poirier, a annoncé les premiers projets à bénéficier des investissements du Fonds.

Et

Fusion de Québec en Forme et de la Société de gestion du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie

Ceci démontre que la Société de gestion du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie et le Fonds queébec en forme est une seule entité.

D'après l'étude détaillée du projet de loi n° 1

- Loi instituant le Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie

M. Couillard: Alors, la base de l'entente est la suivante: le fonds de 40 millions va être divisé en deux parties inégales: une partie qui représente environ 75 %, soit 30 millions environ du fonds, et une autre de 25 % ou de 10 millions.

Commençons par celle de 10 millions, c'est la plus simple. Celle de 10 millions sera gérée par un OSBL ou une organisation qui sera mise en place sans besoin de texte législatif, selon les lois des... Comment on appelle les lois?

Donc, première partie, le 10 millions, 25 % du 40 millions; l'autre partie, 30 millions, 75 % du fonds. Et ça, c'est très cher à M. Chagnon et ça tient tout à fait à la philosophie de sa fondation. Ce sont pour ce qu'on appelle des projets de proximité, des projets issus des communautés. Ça peut être les municipalités, des groupes scolaires ou d'autres associations en lien avec des gens du milieu. Et ces fonds de 30 millions, de 75 %, vont être attribués à ce que j'appellerais un Québec en forme plus ou un Québec en forme améliorée.

M. Couillard: En fait, j'ai probablement mal expliqué. La société de gestion, c'est pour l'ensemble du fonds, mais elle va déléguer 75 % à Québec en forme. Elle n'administrera pas directement les programmes du 75 % parce qu'ils seront administrés par Québec en forme plus dont j'ai parlé tantôt. Mais la société de gestion gère l'entièreté des sommes mais directement, uniquement, les programmes du 25 %... des programmes nationaux, les autres programmes étant délégués à Québec en forme. M. Chagnon tenait beaucoup à ce qu'on utilise le véhicule de Québec en forme, qui avait été conclu auparavant.

Ce qu'il faut comprend:

Avant la fusion de la société de gestion pour la promotion des saines habitudes de vie et Québec en forme, elle gérait 25% du Fonds du 40 millions par année et Québec en Forme gérait 75%. Donc Québec en forme gérait 25% de l'argent de l'état ou des contribuables.

Après la fusion Québec en forme gérait la totalité du Fonds. Ainsi, Québec en forme gérait toute la partie de l'argent des contribuables, soit le 50%. Cette OSBL a des donc des comptes à rendre ou une reddition de compte à la société. Ils ne peuvent cacher le nombre d'employés qu'ils avaient. Cette information est d'intérêt public.

Accueil - Contact

Copyright © 2017, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.