Les féministe radicales acceptent-elles des misogynes dans leur rang?
Médium Large 16 mars 2012 à la radio de radio-Canada

Louis Roy que pense-il des femmes rondes ?

Sujet: Féminisme radical et les femmes rondes

On peut y entendre:

CP-Bonjour Louis Roy

LR-Bonjour Madame Perrain

CP-Bonjour alors, Président de la CSN bien sure

Maintenant, qu'est-ce qu'on a oublié de mettre dans la laveuse cette semaine Louis Roy?

LR-Moi je pense que c'est la violence qui est faite aux femmes sur la planète, vous savez la semaine dernière c'était le 8 mars la journée internationale des femmes le thème ici au Québec était le féminisme était plus actuel que jamais encore.

Parce que souvent ici les jeunes filles ont l'impression que l'égalité leur est acquise peut-être que c'est vraie moi j'en doute. Peut-être que dans leur tête elles pensent que c'est vraie mais cela ne sera jamais acquise aussi longtemps que dans l'ensemble des pays il n'y aura pas un respect une égalité entre les hommes et les femmes et pas juste des lois passés qui viennent concrétiser ça là, il faut que ça soit dans la réalité dans l'application quotidienne.

CP- Et quand vous dites ici au Québec vous doutez que ce soit complètement acquis ce n'est pas en terme de loi c'est dans l'application

LR-C'est dans l'application, c'est dans la réalité on n'a qu'à regarder les publicités dans l'utilisation éhonté encore une fois du corps des femmes pour nous vendre, dieu c'est quoi, de la bière des autos etc. Alors on voit que il n'y a pas une notion d'égalité de respect égalitaire des femmes et malheureusement dans des sociétés plus phallocratique des gouvernements donc misogynes et ben ont se retrouve avec ces situations là

CP-Avez-vous même l'impression qu'on recule par l'utilisation entre autre de l'image de la femme? Avez-vous l'impression que par rapport à la grande époque du féministes au Québec est-ce qu'on serait permit, est-ce qu'on se permet maintenant des choses qu'on s'aurait même pas permit à cette époque là ?

LR-Moi je dirait que le principale recule malheureusement, il est dans la tête des gens les gens ont l'impression que c'est réglé

CP-Que c'est pas grave

LR- Que c'est pas grave et que c'est anodin de mettre une fille en costume de bain pour vendre de la bière, ce n'est pas anodin, c'est l'image qui est projetée et c'est l'image que va garder à la fois les femmes et à la fois les hommes et ça c'est malheureusement toujours ça nous amène sur une pente glissante où la femme est considérée plus comme une objet que comme un être égale et participante de façon égale à la société.

Mon commentaire

Pourquoi Louis Roy s'associe-t-il au discours féministe radicale ?

Le fait-il par conviction, par pur intérêt, pour se donner une belle image ou pour avoir le soutient des groupes féministes ?

Les syndicalistes sont proches du mouvent féministe radical et les féministes veulent le soutient des groupes syndicales pour se donner une consistance, pour obtenir de la protection, se donner du sérieux, pour se coller à la gauche...

Compte tenu de la réputation du mouvement syndical au Québec qui ont utilisé souvent l'intimidation (les gros bras) et le vandalisme pour obtenir ce qu'ils veulent. Nous pouvons douter de la sincérité des syndicalistes, lorsqu'ils s'affichent pro-féministes.

Les féministes radicales s'associent aussi aux anarchistes, non pas que ceux-ci ont des réelles convictions féministes mais, pour se donner une aire de révolutionnaire.

Leur association avec les syndicalistes et les anarchistes démontre leur impuissance à imposer leur vision, celle-ci étant devenu très impopulaire. Le féminisme radical est marginal et ne rejoint qu'un faible pourcentage des femmes. D'où leur questionnement existentielle: est-ce que leur féminisme est encore actuel (pertinent)? Non! Mais le féminisme, qui est plus collé au vécu des femmes, l'est et le sera toujours pertinent.

Les féministes radicales défendent une idéologie et non une cause humanitaire. Tout est bon pour mettre de l'avant leur idéologie. En tant qu'homme, la seule manière d'avoir une valeur à leurs yeux, c'est d'adopter leur idéologie.

Les femmes rondes souffrent de discrimination et de mépris. Cette souffrance n'est pas reconnue dans la société québécoise et ne l'est pas plus par les féministes radicales. Par contre, la souffrance des gais et lesbiennes face à la discrimination et au mépris l'est. Cette reconnaissance sociale se démontre part les organismes qu'ils ont créé pour en faire la lutte (GRIS, Gaie écoute, etc.).

Ce syndicaliste, qui exprime de belle façon l'idéologie féministe à l'émission médium large du 16 mars 2012 à la première chaîne de radio-canada, est-il sensible au mépris que subissent les femmes en rapport avec leur apparence physique?

Que pense-t-il des femmes rondes ? Préfère-t-il sexuellement les femmes minces, a-t-il déjà eu une conjointe ronde et est-il méprisant envers les femmes rondes?

S'il est méprisant contre les grosses, cela démontre qu'il est misogyne. En effet, l'indice qui nous permet de suspecter qu'un homme est misogyne, c'est quand celui-ci est très critique sur l'apparence physique des femmes et quand il retire un plaisir à traiter les femmes de grosses.

Alors, s'il est misogyne, on peut dire qu'on peut-être sympathisant des féministes radicales et être applaudit par elles tout en étant misogyne. Si on dit comme elles, les féministes radicales ne sont pas regardantes.

Du fait que les féministes radicales ignorent la souffrance des femmes de taille plus en relation avec leur image corporelle (celles-ci étant majoritaire dans la population soit dit en passant, elles sont discréditées. Elles n'ont plus de légitimité d'oser prétendre défendre les femmes.

On peut comprendre que les jeunes femmes ne veulent pas se faire identifier comme féministe, parce qu'être féministe au Québec, c'est d'être radicale. Un type de féminisme qui est déconnecté des réels besoins des femmes. Un féministe qui est des années 70 dépassé, nostalgique et romantique.

Pour moi utiliser une femme habillée sexy pour vendre quelque chose ne constitue pas un problème ou un manque de respect envers les femmes. Le problème, c'est le choix du type de femme utilisé pour représenter l'idéal féminin du sexy. Les féministes radicales veulent qu'il n'y aille aucune représentation sexuelle de la femme dans les médias, ce qui est irréaliste et nuisible pour l'image corporelle des femmes rondes.

En effet, les femmes rondes ont besoin de voir des femmes dans des rôles de séductrice qui leur ressemble physiquement pour se rassurer sur leur propre pouvoir de séduction.

La cause féministe et hétérosexuelle prioritaire au Québec est la lutte contre le mépris que subissent les femmes rondes qui constitue une source réelle de souffrance.

«Remarquer dans cette entrevue, on parle de l'image de la femme, sans parler de la condition des femmes rondes.»

Informations supplémentaires

Le lavage de Louis Roy Le vendredi 16 mars 2012

La grossophobie et la misogynie

The "F" Word: Why Misogynists Love Scrutinizing Our Weight

Weight loss surgery is rape

Will Anti-Fat Hate Crimes Make People Take Sizeism Seriously?

The Price of Fat Hatred

America's War on the Overweight

Fighting fat hatred

Fat-Bashing: An Acceptable Prejudice?

Behind the Anti-Obesity Veil: Fat Bashing As 'Science'

Backlash: Gabourey Sidibe's new film, TV role prove fat-basher Howard Stern's ignorance

Fat Activists Fight Back Against Obesity Bashing

Fat Hatred: Enough is Enough

Publicité - Les féministes outrées

Plus-Sized College Student Claims Discrimination at Bar

Louis Roy que pense-il des femmes rondes ?

Selon Playboy Paris Hilton, personnalité la plus sexy

Les Canadiens sont de plus en plus gros !

La misogynie l'apparence physique des femmes

Misogynie - Wikipédia

Paroles misogynes beaucoup reliées à l'apparence physique

CHOISISSEZ LA RONDE OU LA MINCE ?

New Equinox Ads Promote Unhealthy Thinness And Degradation Of Women, Not Fitness

Skinny celebrities, 'real women' and misogynist vitriol

Les nouvelles bombes sexuelles de Hollywood - Elles ont le sexe attitude

Le puritanisme des féministes radicales

Calendrier sexy de l'équipe de rugby du rouge et or

La prison pour les femmes en maillot de bain

Le rigorisme de la morale féministe anti-sexe

Le féminisme extrémisme rejoint l'extrémisme musulman

Browns dénoncé pour son catalogue jugé sexiste

Hypersexualisation

Trop sexy Trop jeune

Taxer les calorie vide

Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifié

big fat feminist.com/

Exemple de commentaires misogynes

Le fantasme pour les petits derrières féminins et la lutte anti-obésité/malbouffe

Message pour les grosses femmes

Le CatWalk de Karl Lagerfeld

Lagerfeld: «les grosses bonnes femmes avec leur paquet de chips devant la télévision.»


Les sujets précédents :
Objectif minceur les étiquettes à la rescousse
Félicitations Reitmans enfin de la publicité avec des rondes
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright© 2012, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.