Inconduite sexuelle
Sylvain Archambault reconnaît des torts
Le Devoir Culture, lundi 13 novembre 2017, p. B8

Ma prétention est que l'exigence stricte pour la minceur et le bitchage des comédiennes qui engraissent constitue du harcèlement sexuel.

Pour voir l'image plein grandeur

Sujet: Minceur et inconduite sexuelle

On peut y lire:

Inconduite sexuelle - Sylvain Archambault reconnaît des torts

Le réalisateur admet que les témoignages rapportés ont "un fondement de vrai"

Le réalisateur Sylvain Archambault, qui a fait l'objet d'allégations d'inconduite sexuelle dans les médias, affirme que " certains témoignages rapportés ont un fondement de vrai ", tout en disant n'avoir " jamais posé un geste désobligeant à caractère sexuel ".

Dans un communiqué publié dimanche, Sylvain Archambault dit vouloir dire à ceux et à celles " qui ont pu se sentir humiliés par mes propos ou blessés par des gestes déplacés, que je n'ai jamais, au grand jamais, eu l'intention de le faire ". Et si c'est le cas, ajoute-t-il, il s'en excuse " profondément ".

Un article publié dans le quotidien La Presse, mercredi dernier, citait de nombreux témoignages d'acteurs, d'actrices et d'artisans qui dénoncent les méthodes hostiles du réalisateur, ses allusions à caractère sexuel et même des attouchements -- des comportements qui seraient exacerbés par sa consommation d'alcool sur les plateaux de tournage.

Également par communiqué, le jour même, Sylvain Archambault avait nié catégoriquement les propos -- selon les termes employés par le réalisateur -- qu'" auraient tenus, sous le couvert de l'anonymat, des personnes l'ayant côtoyé ". Il avait même déclaré que l'anonymat permettait " de dire n'importe quoi, même des faussetés ".

Ne pas sanctionner l'auditoire

Radio-Canada avait affirmé mercredi que les allégations publiées dans l'article devaient être prises au sérieux et a dit comprendre " la réaction des personnes qui en ont témoigné ".

La télévision publique a indiqué entendre offrir à ses téléspectateurs Les pays d'en haut et Cheval-Serpent -- deux émissions réalisées par Sylvain Archambault -- comme prévu à l'hiver 2018. Radio-Canada a indiqué que " les retirer équivaudrait à pénaliser nos auditoires et des dizaines d'artistes et d'artisans ".

" On a fait grand état au cours des derniers jours d'allégations me concernant. Bien que plusieurs de celles-ci doivent être nuancées, certains témoignages rapportés ont un fondement de vrai ", a affirmé Sylvain Archambault, dimanche.

" Il est vrai que j'ai fait usage dans toute ma carrière d'un langage ou [que j'ai] posé des gestes qui appartiennent à une autre époque. Aucun cependant ne peut justifier de me qualifier d'agresseur ou de harceleur sexuel. Je reconnais que nous sommes dans une ère nouvelle et que j'aurais dû changer mes façons de faire en conséquence. Toutefois, ces comportements étaient sans malice, ni mauvaises intentions ", a aussi soutenu le réalisateur.

Sylvain Archambault a affirmé avoir simplement voulu en tout temps " obtenir le meilleur " des membres de son équipe.

" Oui, j'ai provoqué ! Oui, j'ai forcé des émotions ! Oui, j'ai poussé des comédiens et des comédiennes à puiser au plus profond d'eux-mêmes. Jamais je n'aurais cru que mes stratégies, utilisées pour le seul et unique bien du projet sur lequel je travaillais, pourraient blesser certaines personnes de mon entourage [comédiens, techniciens, figurants, etc.]. Bien que la plupart aient saisi ma bonne intention, je constate avec beaucoup d'amertume que ce ne fut pas le cas de tous, et je le regrette ", a-t-il ajouté.

Il a dit souhaiter terminer ses projets en cours, dont le tournage de la série Mensonges 4, pour ensuite se " retirer pour faire le point. Je vous remercie à l'avance, de la seconde chance que vous me donnerez ", conclut-il.

Mon commentaire

Je profite de l'occasion que me donne la vague des dénonciations pour inconduite sexuelle dans les milieux artistiques pour parler de la discrimination morphologique dans le casting des comédiennes.

Ma prétention est que l'exigence stricte pour la minceur et le bitchage des comédiennes qui engraissent constitue du harcèlement sexuel.

Depuis 20 ans, au cours de mes manifestations « Pour plus de femmes rondes à la télévision » au gala Artis et aux prix Gémeaux, j'ai observé l'allure des femmes et leurs comportements. Elles me semblaient être fières d'être minces et de faire partie de la gagne.

La minceur est comme un type de vêtement à la mode. Il y a une culture de la valorisation de la minceur. Les femmes comédiennes qui ont la chance de décrocher des rôles à la télévision ont-elles été choisies pour leur talent ou pour leur apparence physique?

Le talent est vraiment secondaire. Les patrons de la télévision engagent seulement à partir du look de la fille en se posant la question suivante : « coucherais-je avec elle ou pas? ».

Les patrons de la télévision utilisent leur pouvoir et leur autorité pour imposer la minceur de la même manière que ceux qui font du harcèlement sexuel. C'est de l'abus de pouvoir.

Pourquoi les comédiennes victimes de harcèlements, voir d'agressions sexuelles n'ont-elles pas dénoncé avant, pourquoi ce silence? Je l'explique par une loi du milieu.

Les femmes sont tenues au silence par un climat intimidant. Elles se sentent privilégiées de faire partie de celles qui ont la chance de passer à la télévision. Elles ne disent rien de peur de ne plus être engagées, d'être rejetées.

C'est dans ce contexte intimidant que les comédiennes ressentent la pression de ne surtout pas engraisser. En effet, il n'y a aucune tolérance pour les comédiennes qui engraissent.

Ces femmes sont victimes de commentaires désobligeants au sujet de leurs bourrelets. Elles sont scrutées à la loupe et au moindre gramme en plus elles se font regarder de travers. Ce harcèlement, sur l'apparence physique des comédiennes, est non dénoncé. Pourtant, celles-ci ne devraient absolument pas tolérer cela.

Les commentaires sur l'apparence physique sont du harcèlement sexuel parce que le corps est directement relié à la sexualité.

L'exigence de la minceur à la télévision québecoise constitue un contexte propice aux harcèlements sexuels.

Il faudrait que les comédiennes dénoncent publiquement lorsqu'elles reçoivent des commentaires désobligeants sur leurs bourrelets provenant non seulement des réalisateurs, mais aussi des techniciens, des comédiens et des comédiennes. En effet, cette culture de la minceur est tellement incrustée que les femmes se bitchent entre elles.

Les comédiennes sont comme prises en otage par le milieu de la télévision. Elles ont développé le syndrome de Stockholm. Elles se sont aliénées. Elles sont loin de la dénonciation.

Ainsi, elles défendent les hommes qui utilisent l'intimidation pour imposer la minceur. Elles trouvent cela correct les insultes. Celles-ci sont vues comme un encouragement à se discipliner pour éviter d'engraisser.

Cette loi du milieu déteint dans la population. Les hommes téléspectateurs superficiels remarquent aussi si telle ou telle comédienne a engraissé. Les remarques négatives fusent sur les réseaux sociaux. Ces mêmes hommes insultent aussi les femmes de leur entourage à propos de leur apparence physique.

Les rondeurs féminines sont mal vues dans la population en grande partie à cause du milieu culturel et télévisuel.

Puis, il y a les revues à potin qui sont loin d'être critiques face aux harcèlements concernant le poids corporel des femmes artistes. Elles encouragent le bitchage en faisant leur première page avec l'histoire de la perte de poids d'une comédienne et en faisant des spéciales minceurs de nos artistes.

Comme dans la population en général et dans le milieu artistique les insultes concernant les bourrelets des femmes ne sont pas dénoncées, je conclus que la misogynie est un comportement socialement acceptable au Québec.

Une autre preuve de la tolérance à la misogynie dans le milieu de la télévision est la glorification du biochimiste Richard Béliveau. On l'a laissé dire à la télévision plusieurs fois une énormité au fait que les femmes doivent être le plus mince possible pour éviter de faire du cancer. Ce qui constitue une insulte scientifiquement justifiée!

Conclusion:

S'il n'y avait pas cette exigence pour la minceur, il y aurait moins de cas d'inconduites sexuelles dans le milieu de la télévision. Effet, parce que cela signifierait qu'il y aurait un plus grand respect envers les femmes.

Complément d'information :

L'histoire

Inconduite sexuelle - Sylvain Archambault reconnaît des torts

Allégations d'inconduites sexuelles: Sylvain Archambault s'excuse pour des gestes d'une «autre époque»

Humiliations sur les plateaux de Sylvain Archambault

Sylvain Archambault quitte la réalisation de la série «Mensonges 4»

Le réalisateur Sylvain Archambault visé à son tour par des allégations

Inconduite: Sylvain Archambault quitte Mensonges 4 

Le réalisateur Sylvain Archambault s'excuse pour son langage et ses gestes d'une « autre époque »

Sophie Prégent fait l'objet de vives critiques

Sophie Prégent répond aux critiques formulées à son endroit

Quelle place pour les femmes dans le milieu culturel québécois?

Avis de tempête : #MeToo #MoiAussi déferlent sur le Québec

Humiliation et inconduite: le réalisateur Sylvain Archambault s'excuse

Allégations d'inconduite: le réalisateur Sylvain Archambault admet des torts

Autres

Qui ne dit mot consent.

Les trucs minceur de 10 vedettes et leur recettes estivales préférées

Les stars dévoilent 50 trucs minceur

Mince alors! Perte de poids chez les stars

Maigrir avec Québécor

La télé, miroir déformant

Magnifique Marina Orsini 30 lb en moins

Chantal Lacroix - Elle a perdu 10 livres

Pour être mince comme les stars - Perdez 7 lb en 7 jours

5 Régimes miracles des stars

Diet with the stars - loseweightlookgreat

La confession de Danielle Ouimet - 40 livres en moins sa diète

À la une - Les stars de Hollywood sont-elles anorexiques

Véronique Cloutier - Elle suit le régime Montignac depuis 1 an - Je veux être au sommet de ma forme

10 diètes faciles Perdez du poids et sentez-vous sexy comme les stars

Le culte de la minceur à la télé québécoise

Les nouvelles bombes sexuelles de Hollywood - Elles ont le sexe attitude

Les diètes à succès des stars de hollywood

Manifestation à l'occasion du Gala Artis 2017

MANIFESTATION À L'OCCASION DES PRIX GÉMEAUX 2017

Amy Schumer Was Told To Lose Weight For Hollywood

Emmy Rossum says female producers fat shame actresses

15 Celebrities Who Fought Back Against Body Shaming

Seven stars who refused to be body shamed

Celebrities Who You Wouldn't Believe Were Body Shamed for a Role

Gemma Arterton reveals her "traumatic" experience of body-shaming by film producers

Jennifer Lawrence Basically Says Hollywood Can't Body Shame Her Now That She's A Huge Star

10 A-List Celebs Who Were Told To Lose Weight Or Body Shamed For Roles

When Priyanka Chopra was body-shamed by a film producer

Body shaming's still an issue when actresses are filmed in the gym

Producers Apologize For Body-Shaming Snow White Parody Poster That Created Controversy At Cannes

Il faut qu'on parle de diversité corporelle à la télé

8 Times Directors Have Said Terrible Things to Actresses

The Hollywood studio that body-shamed Gemma Arterton

Emmy Rossum Reveals She Was Fat-Shamed by Both Male and Female Producers

Chloe Grace Moretz Opens Up About Being Fat Shamed by a Male Co-Star

'Don't get fat!' Emmy Rossum reveals female producers bully actresses over their weight... after Jennifer Lawrence spoke up about fat shaming on set

#MeToo - Jennifer Lawrence's mom clarifies the story about the fat-shaming producer

A major gym chain is under fire after an actress called out its fat-shaming ads

Shilpa Shinde Fat Shamed For Hot Item Song in Patel Ki Punjabi Shaadi

15 Times Donald Trump Fat-Shamed Kim Kardashian, Jennifer Lopez, and More

'She looks so bad': Sasha Pieterse fat-shamed ahead of Dancing With the Stars premiere

La télévision égyptienne impose un régime à ses présentatrices

Toronto orchestra closed after fat-shaming singers

Anti-fat bias

Comment la télévision façonne l'idéal féminin


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

[Accueil] - [Contact]

Copyright© 2017, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.