La clinique santé Revivre dans la mire des diététistes
Journal de Québec, Nouvelles, mardi 5 mai 2015, p. 8

La clinique santé Revivre dans la mire des diététistes

Pour voir l'image plus grande

Sujet: Les abus se continuent

On peut y lire:

L'ORDRE PROFESSIONNEL LUI A FAIT PARVENIR TROIS MISES EN DEMEURE

La clinique santé Revivre dans la mire des diététistes

L'ORDRE PROFESSIONNEL DES DIÉTÉTISTES DU QUÉBEC (OPDQ) A ENVOYÉ TROIS MISES EN DEMEURE À LA CLINIQUE SANTÉ ET ALIMENTATION REVIVRE, QUI PROPOSE À SES CLIENTS DES MENUS «ÉLABORÉS EN FONCTION DES BLOCAGES ÉMOTIONNELS».

Le Journal a appris que l'OPDQ a envoyé en 2008, 2012 et 2014 des mises en demeure à la propriétaire de l'établissement, Suzie Chouinard, pour lui rappeler les activités et titres réservés aux diététistes et nutritionnistes.

«On lui dit qu'elle est tenue d'agir conformément à la loi et ce que la loi prévoit si elle ne respecte pas les activités et titres réservés. Après, ça peut être des procédures pénales», confirme Emmanuelle Giraud, coordonnatrice aux affaires publiques pour l'OPDQ.

Suzie Chouinard se décrit comme étant une naturothérapeute bien qu'elle ait récemment été rayée de son association professionnelle qui se spécialise dans la «perte de poids émotionnelle». Elle n'a aucune formation en nutrition et ne fait donc pas partie de l'ordre. De ce fait, elle ne peut pas établir des plans de traitement nutritionnel ou donner des conseils en alimentation sportive ou pour les femmes enceintes, par exemple, explique Mme Giraud.

Il y a quelques semaines, Le Journal avait soumis un de ses menus à la nutritionniste Isabelle Huot, qui l'avait qualifié d'hypocalorique, ce qui pouvait être nuisible à la santé. Qui plus est, elle avait critiqué le fait que les clients deviennent des «princes» et des «princesses» lorsqu'ils atteignent les objectifs fixés par Suzie Chouinard. «Comme si on devenait parfaite en maigrissant. Cela peut conduire à des comportements malsains», avait-elle alors analysé.

COLLÈGE DES MÉDECINS

L'OPDQ compte aussi suivre de près les démarches du Collège des médecins dans ce dossier. Rappelons que Le Journal révélait dimanche que deux plaintes pour pratique illégale de la médecine avaient été déposées au Collège des médecins contre Revivre.

Selon les témoignages de différents clients recueillis par Le Journal, Suzie Chouinard aurait donné des conseils médicaux en plus de prétendre pouvoir guérir certaines maladies et allergies.

Joint par Le Journal, le Collège des médecins n'a pas voulu commenter le dossier, se contentant de rappeler certaines généralités. «Si une personne a reçu un diagnostic ou un traitement médical, elle peut porter plainte au Collège des médecins. On a un service pour traiter les plaintes concernant l'exercice illégal de la médecine», a résumé la porte-parole, Leslie Labranche.

CLIENTES INSATISFAITES

Notons que de nombreuses clientes insatisfaites ont contacté Le Journal, au cours des dernières semaines pour faire part de leurs mésaventures. Le Journal n'a toutefois pu s'entretenir avec Suzie Chouinard puisque cette dernière nous a fait parvenir une mise en demeure dans laquelle elle indique expressément de ne plus la contacter.

Nouvelles, dimanche 3 mai 2015, p. 6
Le Collège des médecins enquête

CONSEILS MÉDICAUX, NON-RECONNAISSANCE DES ALLERGIES, PRÉSUMÉES CAPACITÉS DE GUÉRIR: LES PRATIQUES DE LA CLINIQUE REVIVRE ONT INTERPELLÉ LE COLLÈGE DES MÉDECINS, QUI ENQUÊTE ACTUELLEMENT SUR LA PROPRIÉTAIRE DE L'ENTREPRISE SPÉCIALISÉE EN PERTE DE POIDS ÉMOTIONNELLE. Mélanie (nom fictif ) a été l'une des clientes de Suzie Chouinard, une naturopathe écartée de son association qui accompagne ses clients dans leur perte de poids pour en faire des «princes» et des «princesses».

En août 2013, alors en deuxième semaine de traitement avec cette clinique, Mélanie s'est plainte à sa motivatrice de crampes, de gonflements au ventre et de caillots de sang dans ses selles. Ce à quoi Suzie Chouinard a répondu, dans un courriel obtenu par Le Journal, qu'elle ne devait pas s'inquiéter puisqu'il s'agissait de «mauvais sang» provenant de la «truie qui saigne».

«Je te jure, il y a au moins 10 clientes qui m'ont écrit la même chose que toi alors, ça veut dire que la truie a peur en criss. Laisse-toi pas avoir et qu'elle mange de la marde», lui a-t-elle écrit.

MISE À LA PORTE

La douleur étant insupportable, Mélanie s'est rendue à l'hôpital. Elle a subi une colonoscopie d'urgence pour une colite ulcéreuse sévère dans l'intestin. Ses suivis médicaux ont forcé son retrait de la clinique.

Informée de la situation, Suzie Chouinard l'a mise à la porte, précisant dans un courriel que la colique ulcéreuse «partira seulement lorsque tu seras mince avec aucun gras».

ALLERGIES

Annick (nom fictif ) n'a pas hésité à porter plainte après son expérience avec Suzie Chouinard. Malgré un bilan de santé dans lequel elle a mentionné ses allergies sévères aux noix, Revivre lui a dressé un régime comprenant du lait d'amandes.

«Je lui ai dit que je ne pouvais pas manger ça, j'étais allergique. Elle m'a répondu que c'était dans ma tête, qu'en sortant d'ici j'allais manger des arachides et des noix, qu'elle allait guérir mes allergies», se souvient-elle.

Annick a aussi été renvoyée de la clinique après s'être plainte de constipation et avoir demandé l'opinion d'une autre des «princesses» sur le programme.

Jointe par courriel, Suzie Chouinard n'a pas donné suite à nos questions concernant ces allégations.

Dans une entrevue précédente effectuée par courriel, la propriétaire de Revivre avait mentionné avoir une «éthique de travail irréprochable». «Je ne suis pas médecin, je n'ai jamais prétendu l'être. Contrairement à eux, je n'ai pas l'obligation de garder un patient qui choisit de ne pas respecter les traitements et prescriptions proposés», avait-elle écrit.

- - -

Les plaintes s'accumulent

Des dizaines de clientes insatisfaites ont contacté Le Journal pour dénoncer les agissements de sa propriétaire, suzie chouinard. tous, sans exception, ont révélé leur identité à l'auteure de ses lignes, mais ont tenu à garder l'anonymat. Voici quelques ex-traits.

Un client souffrant d'importants maux de dos à la suite d'un accident de travail ne voulait plus utiliser la machine Vibrosvelt, obligatoire dans le programme revivre. suzie chouinard lui a dit que le problème était plutôt lié à son «insécurité financière».

À une jeune femme qui doutait de l'ensemble des pilules qu'elle devait prendre pour supposément «soigner son stress» et «donner la joie de vivre», suzie chouinard aurait répondu: «dis à tes doutes de fermer leur criss de gueule [...] tu fermes ta gueule et tu m'écoutes.»

«Elle m'a dit que pendant cinq mois, je devais lui appartenir et je ne devais plus voir de masso, chiro, docteur, même de ne plus faire d'activité physique», a raconté une femme qui a déboursé 75 $ pour une consultation de quelques minutes avec suzie chouinard. suzie chouinard aurait dit à une de ses clientes souffrant de diabète de type 1, insulinodépendante, qu'elle ne voulait «pas entendre la mala-die ». elle lui reprochait de manger lorsqu'elle était en hypoglycémie et que, conséquemment, elle dérogeait du menu hypocalorique.

- - -

COLLÈGE DES MÉDECINS

Seuls les détenteurs d'un permis du Collège des médecins du Québec peuvent exercer la médecine. Il est possible de porter plainte au Collège des médecins si une personne autre qu'un médecin pratique illégalement la médecine et traite des problèmes de santé en posant des diagnostics, en proposant un traitement ou en encourageant les gens à ne pas aller voir un médecin.

GUÉRIR LA SCLÉROSE EN PLAQUES

Le Journal a questionné Suzie Chouinard sur ses capacités de «guérir», notamment la sclérose en plaques et le lupus. «Les gens qui perdent du poids vivent nécessairement des améliorations de leur état physique. Les clients eux-mêmes, grâce à leur volonté et au processus auquel ils se soumettent, se guérissent. Je ne fais que les accompagner », a-t-elle précisé par courriel.

SOIGNER LA COLÈRE

Alors qu'elle affirmait avoir son propre laboratoire pour fabriquer ses produits naturels dont certains guériraient la «colère» -Suzie Chouinard a finalement admis acheter ses pilules chez Phyto-Santé et apposer ses étiquettes. Joint par Le Journal, Phyto-Santé confirme avoir Revivre parmi sa clientèle, mais nie concocter des pilules qui auraient le pouvoir de soigner les émotions.

- - -

Des propos qui font sursauter

Ce que Suzie Chouinard a écrit à certains de ses clients:

«Si sur ton corps tu as des bobos qui te sortent ou tu as le rhume, allergies, peu importe, avant d'appeler ton médecin, écris-moi, on verra si j'ai quelque chose pour toi. Nous avons une pharmacie du Bon Dieu à la clinique. »

«Le baromètre de votre santé est votre compte en banque. Plus vous avez la santé, plus votre compte en banque est gros.»

«Je veux changer vos attitudes de marde... le bonheur, le succès sont dans l'attitude, mais avec des bourrelets, on ne peut pas avoir une attitude de hot. »

«Tu amincis pour devenir mon prince ou ma princesse et ensuite quand tu es maintenant rendu là, je travaille le décodage mental et l'autre étape, les émotions, avec mon scan, si le coeur t'en dit.»

Nouvelles, lundi 23 mars 2015, p. 7
DES CLIENTS S'ESTIMANT FLOUÉS ONT PORTÉ PLAINTE À L'OPC CONTRE LA CLINIQUE REVIVRE
Une cure minceur qui coûte cher

Menu hypocalorique, perte de poids dangereuse pour la santé, factures imprécises et coûts exorbitants: la Clinique santé alimentation Revivre suscite de plus en plus de mécontentement chez certains clients, qui n'hésitent pas à porter plainte à l'Office de la protection du consommateur.

La compagnie affirme pouvoir venir en aide à ceux et celles qui «mangent leurs émotions». Sa propriétaire, Suzie Chouinard, se donne comme mission de faire de ses clients des «princes» et des «princesses» en les faisant maigrir.

Après avoir vu les membres de la royauté satisfaits sur la page Facebook de Revivre, Éva (nom fictif) a voulu tenter l'expérience. Après avoir dépensé près de 1000 $ pour un plan qui comprend des séances de soins, des crèmes et des pilules de toutes sortes vendues exclusivement à la clinique, la jeune femme a déchanté. «Elle m'a dit qu'en 11 semaines, je devais perdre 22 livres, pour atteindre mon "poids princesse" de 107 livres. Et j'ai compris que si je n'y arrivais pas, j'allais être "kicked out" du programme. Et mon poids de rêve, pour être correcte, selon elle, c'était 100 livres», explique la jeune femme de 5 pieds 7 pouces.

MAIGREUR EXTRÊME

Cet objectif a fait réagir la nutritionniste Isabelle Huot. «Elle suggère un IMC de 15,5, c'est inacceptable. On ne peut pas être en santé à ce poids», tranche-t-elle sans hésiter. À peine quelques heures après son adhésion, Éva a changé d'idée. La compagnie refuse toutefois fois de rembourser une partie de ses achats. Une autre cliente de Revivre, Nathalie (nom fictif ), s'est aussi sentie flouée.

Dans une missive envoyée par courriel au Journal, elle dénonçait son investissement de plus de 1000 $, la rigidité du programme et l'absence de factures détaillées.

PLAN UNIQUE

Le Journal a questionné Suzie Chouinard sur ces allégations. La naturothérapeute et motivatrice en perte de poids reconnaît que son menu, qui fait fi du végétarisme, des allergies ou des intolérances, est à prendre ou à laisser.

«Je ne force pas le monde à manger. Si elle est végétarienne et qu'elle ne mange pas de poisson, il n'y a pas de problème, ma belle, on termine ça là, tu continues ta route», dit-elle.

Elle avoue mettre fin aux contrats des futurs princes et princesses qui ne maigrissent pas assez ou qui manquent des rencontres. Elle concède imposer ses produits, crèmes et pilules, mais uniquement pour faciliter la vie de ses clientes.

Suzie Chouinard s'est tout de même engagée à rembourser la jeune Éva, à la suite de l'intervention du Journal.

- - -

Le verdict d'Isabelle Huot, nutritionniste

La nutritionniste Isabelle Huot a analysé le menu préparé par Revivre pour la jeune Éva, qui me-sure 5 pieds 7 pouces. Elle devait descendre à 100 livres, selon la compagnie, pour avoir un poids «parfait».

«C'est un menu de 1046 calories. Ce menu est hypocalorique; c'est normal qu'une perte de poids s'ensuive. Pour une petite femme sédentaire, on ne conseille jamais un régime en deçà de 1300 calories. On monte à 1500 pour les plus grandes ou les plus actives.»

«Ils rejettent, à tort, les produits laitiers et le blé, comme le suggèrent de nombreux naturopathes. Le menu est répétitif; manger la même chose presque chaque jour ne nous permet pas d'aller chercher un éventail de nutriments.»

«La promesse de devenir une princesse me fatigue aussi; comme un conte de fées, comme si on devient parfaite en maigrissant. Cela peut conduire à des comportements malsains.»

Mon commentaire

Tous mes textes / commentaires sur l'actualité seront faits durant la prochaine année dans l'optique de ma démarche artistique pour souligner mes 20 ans de présence sur internet. Un de mes objectifs est de démontrer que la situation des femmes rondes, de leur condition de vie, n'a pas beaucoup changé ou évolué depuis les 20 dernières années au Québec.

Ici, cette histoire avec la «clinique santé alimentation revivre» est une belle arnaque de l'amaigrissement, comme, il y n'a toujours eu au Québec. Tous les méthodes et les produits d'amaigrissement sont tous sans exception une arnaque. Pour la raison que tous ces entreprises tirent profit du contexte de l'obsession de la minceur et de la vulnérabilité proprement féminine reliée à la sexualité des femmes.

Si une personne comme Suzie Chouinard s'est sentie libre et sans gêne de partir une telle arnaque, c'est que le niveau d'acceptabilité sociale au fait que les femmes puissent se faire arnaquer est grand. La vigilance sociale face à l'arnaque de l'industrie de l'amaigrissement est inexistant au Québec.

Les femmes se font arnaquer de mère en fille, de génération en génération, sans que les femmes apprennent, sans que les mauvaises expériences ne soient pas transmises entre les femmes. Les femmes se font arnaquer et gardent le silence. Ce silence s'explique soit par un sentiment de honte ou par un manque d'intelligence des femmes à réaliser qu'elles se sont fait escroquer?

L'arnaque de l'industrie de l'amaigrissement n'est pas un sujet qui intéresse les journaliste et les recherchistes. Cela en grande parti parce que les femmes ne se sont jamais plaints depuis les 20 dernières années au Québec et que l'image publique des femmes rondes est négative.

Le Québec a une réputation d'être à l'avant-garde du féminisme. Pourquoi les groupes et les militantes féministes n'ont jamais dénoncé l'arnaque de l'industrie de l'amaigrissement? Pourquoi ce laisse-faire de toutes les femmes québécoises même des féministes les plus radicales ?

Suite à cette série d'articles étalés sur deux mois, aucune leader féministe s'est prononcé publiquement pour dénoncer cette entreprise et l'arnaque de l'industrie de l'amaigrissement en général. Julie Miville-Dechênes présidente du conseil du statut de la femme et Alexa Conradi présidente de la fédération des femmes du Québec n'ont pas réagi à cette manchette.

Pour moi le féminisme, c'est se préoccuper du bien-être des femmes à tous les niveau. Lutte contre l'industrie de l'amaigrissement, c'est se préoccuper du bien-être des femmes au niveau personnel et intime.

Les leaders féministes ne sont plus des féministes. Elles utilisent l'expression pour faire l'avancement d'une idéologie. Ces pseudo-féministes sont déconnectées de la réalité de la vie de tous les jours des femmes. Elles se préoccupent seulement de l'argent et du pouvoir.

Qu'est-ce qui explique cette situation d'immobilisme?

Une société qui laisse ses femmes se faire abuser sur une fragilité (s'en prendre sur un aspect où les femmes sont sans défense) démontre une forme de maltraitance des femmes. Au fond, les femmes sont maltraitées et méprisées parce qu'elles ne s'accordent pas à elles-mêmes une grande valeur.

D'où provient cette faible estime qu'ont les femmes au Québec?

Les femmes sont dominées par quoi par qui ?

Conclusion, si la société et les femmes avaient évolué, Suzie Chouinard n'aurait jamais eu même l'idée de se lancer dans le domaine de l'amaigrissement dû à des pressions sociales et à la peur d'être jugée-condamnée sur la place publique.

L'histoire:

Une cure minceur qui coûte cher

Qui est Suzie Chouinard et Alimentation Revivre ?

Le Collège des médecins enquête

Alimentation revivre - Publicité 30 secondes

Les arnaques de l'amaigrissement au Québec

Régimes : pour en finir avec les charlatans !

Une vaste étude américaine passe les régimes amaigrissants dans le broyeur

Les profits de Weight Watchers prennent du poids arnaque jamais dénoncée

Perdez de 20 à 60 lb ou nous vous rembourserons arnaque jamais dénoncée

Perte de poids : une société de Laval est poursuivie

Montignac goes to U.S.A arnaque jamais dénoncée

Une autre magouille minceur de Quebecor arnaque jamais dénoncée

Weight Watchers is a fraud - You only get fatter arnaque jamais dénoncée

Les appareils de stimulation musculaire Abtronic sont retirés du marché par le Bureau de la concurrence

Je perds 10 livres et je rentre dans mes jeans

Magouille minceur de Quebecor numéro 3 arnaque jamais dénoncée

Magouille minceur de Quebecor 4 arnaque jamais dénoncée

Des régimes dangereux pour la santé arnaque jamais dénoncée

Magouille minceur de Quebecor 5 arnaque jamais dénoncée

Mincavi Une recette gagnante arnaque jamais dénoncée

Anorexique grâce à Weight Watchers arnaque jamais dénoncée

Magouille minceur de Quebecor 6 arnaque jamais dénoncée

Magouille minceur de Quebecor 7 et plus arnaque jamais dénoncée

Le jeûne protéiné ne doit pas être pris à la légère arnaque jamais dénoncée

Magouille minceur de Quebecor 8 arnaque jamais dénoncée

Magouille minceur de Quebecor 9 arnaque jamais dénoncée

Le comportement masochiste est encouragé et même glorifié pour les femmes au Québec.

CENTRE DE SANTÉ MINCEUR arnaque jamais dénoncée

Clinique Motivation Minceur arnaque jamais dénoncée

Mincavi arnaque jamais dénoncée

Docteur Marineau arnaque jamais dénoncée

L'émission La facture un reportage sur les médecins vendeurs de protéines pour maigrir. arnaque jamais dénoncée

Tendance : régimes protéines arnaque jamais dénoncée

Produits amincissants grosses promesses petits résultats!

Naturosol Santé Minceur change pour Infraslim arnaque jamais dénoncée

MEGALOOK- Une publicité scandaleuse arnaque jamais dénoncée

Belle et mince tout ce qui semble être une autre arnaque arnaque jamais dénoncée

Le musée de l'absurdité des publicités de moyens d'amaigrissement

Le musée de la stupidité des revues d'amaigrissement

Ailleurs au Québec les femmes réagissent contre les arnaques

Banned in the U.K., Protein World's Controversial 'Beach Body' Ad Comes to N.Y.C.

you're damn right we're beach body ready

Critiquée, la campagne Beach Body Ready est retirée du métro de Londres

Women plan protest against diet industry outside parliament

100 Million Dieters, $20 Billion: The Weight-Loss Industry by the Numbers

How to Be A Shameless Woman: Making Peace With Our Bodies, Ourselves

The Real Skinny: Expert Traces America's Thin Obsession


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright© 2015, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.