Journée internationale d'abandon des boissons sucrées - Plusieurs experts réunis pour discuter de la réduction de la consommation de boissons sucrées pour la santé et la planète
MONTRÉAL, le 19 oct. 2018 /CNW Telbec/

Cette journée de sensibilisation internationale vise à promouvoir l'abandon progressif des boissons sucrées. Pour certaines personnes, cela peut être difficile.

Pour voir l'image plein grandeur

On peut y lire:

À la veille de la 2e Journée internationale d'abandon des boissons sucrées, la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) a réuni à l'occasion d'un symposium une centaine de professionnels, d'organismes et de chercheurs afin de mettre en commun les connaissances et de partager les solutions prometteuses pour diminuer la consommation de boissons sucrées au Québec. « Réduire la consommation de boissons sucrées est un geste payant pour la santé et pour l'environnement : on fait d'une pierre deux coups ! », explique Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids.

Sachant qu'une telle habitude est associée à plusieurs problèmes de santé comme l'obésité ou le diabète, la consommation quotidienne de boissons sucrées est beaucoup trop fréquente au Québec. Selon les plus récentes statistiques, environ 1 enfant sur 5, le quart des adolescents et 1 adulte sur 5 consomment des boissons sucrées tous les jours. « Ce sont des bonbons liquides. Nous avons tort de les considérer comme un accompagnement de repas banal. Il faut leur redonner une juste place dans notre alimentation, soit celle d'une gâterie que l'on consomme pour des occasions spéciales », plaide Corinne Voyer.

En plus de nuire à la santé, la consommation de boissons sucrées génère des déchets inutiles liés à la production et à l'utilisation de millions de contenants à usage unique, en plastique, verre ou aluminium. « Les boissons sucrées sont des produits nuisibles et non-essentiels. Il faut prendre davantage conscience des impacts que leur production, leur transport et leur consommation ont sur la planète », souligne Mme Voyer.

Cette journée de sensibilisation internationale vise à promouvoir l'abandon progressif des boissons sucrées. Pour certaines personnes, cela peut être difficile. « Plusieurs éléments de notre environnement nous incitent à consommer des boissons sucrées. D'un côté, elles sont facilement disponibles et fortement promues presque partout. De l'autre, l'eau est trop rarement accessible dans les lieux publics et les dispositifs ne permettent pas toujours d'y remplir une bouteille d'eau réutilisable », illustre Corinne Voyer.

« Le gouvernement doit mettre en place différentes mesures pour soutenir les Québécois dans le changement de cette mauvaise habitude et contrer les tactiques de marketing banalisant une consommation régulière ou importante de sucre liquide », conclut Mme Voyer. À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids Créée en 2006 et parrainée par l'Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids réunit plus de 525 partenaires, qui visent l'adoption de politiques publiques à l'égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d'environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails, cqpp.qc.ca

SOURCE Coalition québécoise sur la problématique du poids

Sujet: La psychose anti-sucre

Mon commentaire

Une journée qui a été créée par des personnes paranoïaques. C'est fou raide. Quelle serait la réaction des gens si un groupe inventerait une journée de l'abandon des câlins. C'est de l'absurdité.

Le plaisir associé à l'ingestion du sucre se compare à un câlin ou à une étreinte. C'est réconfortant cela fait du bien.

Il y a une marge entre recommander aux gens de diminuer leur consommation de sucre et de créer une journée de l'abandon des boissons sucrées.

Il y a une marge entre recommander aux gens de diminuer leur consommation de sucre et affirmer que le sucre est un poison qui cause la cirrhose du foie.

C'est quoi l'astuce de faire peur aux gens pour les encourager à s'abstenir de manger du sucre. C'est inutile et improductif.

C'est de la folie.

Se réunir dans un symposium d'une journée pour parler contre le sucre, il faut le vouloir. C'est comme si on ferait un colloque pour parler contre les sourires, la joie de vivre et le bonheur.

C'est insignifiant, c'est une perte de temps.

Les fanatiques anti-sucre se contredisent, ils utilisent des arguments sans fondement seulement pour effrayer.

Exemple, le sucre qui serait plus addictif que la cocaïne, le fructose ne sert à rien, le foie ne peut traiter que 50 grammes de sucre par jour etc. Ce genre d'allégations farfelues nous démontre leur mauvaise foi.

Le discours diabolisant le sucre rejoint seulement celles qui se privent de manger de peur d'engraisser. En d'autres mots, celui-ci fait du tord en poussant les femmes à développer un désordre alimentaire.

Ces fanatiques anti-obésité ont associé au mouvement zéro déchet, c'est une stratégie cheapshot pour se donner de la contenance.

Les bouteilles et les canettes de boissons sucrées sont consignées, elles valent cinq cents.

Pour ceux qui boivent des canettes ou des bouteilles de bière, il faudrait leur dire de boire de l'eau à la place pour éviter la pollution. C'est ridicule.

Il faut être très optimiste ou déficient intellectuel pour penser aller chercher l'adhésion des gens à une journée pour l'abandon des boissons sucrées. « Cela va tellement, tellement les rejoindre dans leur coeur ». Ironie!

La guerre au sucre ne peut pas rejoindre les gens parce qu'elle est basée sur des allégations farfelues. Les gens décrochent lorsqu'on leur propose des idées qui sont exagérées et inapplicables dans leur vie.

Associer des maladies spécifiquement à l'ingestion de boissons sucrées cela ne tient pas debout. Le danger du sucre variait, selon où il se trouve. Ainsi, le sucre dans les desserts serait moins dangereux que celui qui se retrouve dans les boissons sucrées? Ridicule!

La Coalition québécoise sur la problématique du poids n'a pas comme mission d'aider les femmes à assumer leur poids corporelle. Pour elle le problème avec le poids des femmes, c'est qu'elles ne sont pas minces. La Coalition québécoise sur la problématique du poids est organisme grossophobe.

Complément d'information

Texte du diaporama et référence des images et des commentaires.

Le délire collective anti-sucre

Une recherche que pour soutenir le discours anti-sucre.

Une recherche bidon.

Les rats préfèrent le sucre par pulsion de vie.

Nous sommes tous dépendants à notre survie.

La nutritionniste Catherine Lefebvre.

Une activiste anti-sucre modérée parmi des extrémistes ?

Elle est incohérente.

Lorsqu'on veut pousser les femmes à éviter le sucre.

On n'en parle pas positivement.

Normand Voyer chimiste et militant anti-sucre.

Extrémisme et subjectivité ça va ensemble.

Il fait des allégations totalement gratuites.

ttps://youtu.be/_93B0sfpz04 Pour passer le message anti-sucre à coup de marteau.

Le sucre est incontestablement une drogue?

La nature aurait-elle fait une erreur en créant le fructose ?

ttps://youtu.be/_93B0sfpz04 Le fructose ne sert incontestablement à rien?

Gabriel Perlemuter un extrémiste anti-sucre exalté.

Ce n'est pas seulement le fructose qui est un poison.

Hein!

Il fait la promotion du régime cétogène ?

Il se base sur des études sur des animaux inapplicables à l'humain.

Le foie stocke 100g de sucre sous forme de glycogène.

Le foie ne stocke pas les triglycérides (graisses).

C'est le tissus adipeux qui stocke les graisses.

La maladie du soda ou stéato-hépatique non alcoolique (NASH).
C'est une invention.

Il invente des faits pour appuyer son opinion anti-sucre.

Commentaire vidéo fait par José Breton.

C'est encore mieux l'après-midi - Ici radio-Canada première 23/10/18

Dessine moi un dimanche - Ici radio-Canada première 28/10/18

Entre-nous - Radio Galilée 01/11/18

Copyright 2018, Les productions Belles Rondeurs Tous droits réservé.

Le Téléjournal 18 h - Les conséquences du sucre | Facebook

Journée internationale d'abandon des boissons sucrées

Coalition québécoise sur la problématique du poids

Quelles preuves pour le concept d'addiction au sucre ?

Le sucre : un véritable poison super addictif

Le sucre, une drogue pire que la cocaïne

La musique est aussi euphorisante que la drogue

L'influence de la musique sur le cerveau

Le sucre : plus puissant que la cocaïne

Le sucre est-il vraiment aussi addictif que la cocaïne?

Découvrez les pouvoirs cachés du foie avec le Pr Gabriel Perlemuter

Régime Cétogène Le planning ultime de plats sur 30 Jours

Le fructose est-il mauvais pour la santé ?

Glycogène

Effects of excess dietary fructose on liver pathology study have significant methodologic limitations

Mécanisme de stockage et de synthèse des acides gras et des triglycérides dans le tissu adipeux blanc

L'histoire

Le délire collective anti-sucre

Le délire collective anti-sucre

Les pharmaciens veulent éliminer la malbouffe

Le lait sur le même pied que le cola

Un logo pour prévenir des dangers du sucre et du sel

Boissons sucrées : une interdiction qui menace son entreprise

Les boissons sucrées feront 63 000 morts d'ici 25 ans

Baisse des achats de boissons gazeuses

L'OMS demande d'augmenter les taxes sur les boissons sucrées

Trop de sucre favorise la progression du cancer du sein

Sucre et tabac, même tactique

Les dangers du sucre

Fini les bonbons à l'école

Elle se rendait malade en ne mangeant que santé

Les boissons gazeuses favorisent le développement du cancer de l'utérus

Trop de sucre peut faire perdre la tête

Un âge minimum pour les sucreries?

Fini la vente de chocolat au lait

Taxer les calorie vide

Plainte contre le service des nouvelles de radio-canada pour propagande honteuse

Robert Lusting guru anti-sugar

Plainte contre le service des nouvelles de Radio-Canada pour savoir placé au service d'un groupe de pression

Plainte contre Olivier Bernard pour avoir exprimer l'idée que le sucre n'est pas bon pour la santé

Plainte contre Martin Juneau pour avoir fait du prosélytisme pro-anti-sucre à l'émission Deux fille le matin.

Plainte fait contre Olivier Bernard pour avoir dit une fausseté à l'émission Tout le monde en parle

Plainte contre Les années lumières du 16 août 2015 « Coca-Cola, sucre et éthique »

Plainte contre l'émission l'Épicerie du 1 juillet 2015 - Santé, le sirop d'agave?

Plainte contre l'émission l'Épicerie du 8 octobre 2014 - Le mystère de l'orthorexie

Plainte contre l'émission l'épicerie 14 novembre 2012 Le sucre, un poison?

Radio-Canada plainte contre l'émission l'épicerie du mercredi 26 septembre 2012

Plainte contre le service de nouvelle la première chaîne de la ville de Québec diffusée le 02 février 2012. - Faut-il réglementer la vente des bonbons et autres sucreries?


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

[Accueil] - [Contact]

Copyright© 2018, Les éditions de la femme Tous droits réservés.